Liverpool a un super-héros dans son effectif selon Milner    Recommandations pour mieux digérer les aliments    Liga : Le Barça s'en sort bien face à Grenade    Flot juvénile    Une rallonge de 14 milliards de DA accordée: Livraison de la pénétrante portuaire en février 2022    Youcef Aouchiche, premier secrétaire du FFS: «Notre participation vise à défendre l'unité nationale»    Justice: Le procès de l'ancienne ministre Houda Feraoun reporté    Thérapie du «sérum»?    CS Constantine: Des objectifs revus à la hausse    Education: Une rentrée scolaire difficile    Cherté des articles scolaires: Les ménages à faibles revenus mis à rude épreuve    Incendies de forêt: L'enquête étendue à 30 wilayas, 71 suspects arrêtés    Les dessous de la corbeille    Le Mali invoque sa souveraineté    Deux militaires morts dans la collision de deux hélicoptères    Lamamra sur son terrain à New York    La saga islamiste tire à sa fin    Chanegriha loue la cohésion    La grande inconnue    Un vrai levier de redressement    Messi, une première tension déjà    Kanté, Tuchel n'en revient pas    Laporta vise trois entraîneurs    L'appel de la Fédération des consommateurs    El Watan au coeur d'une polémique    Ce que réclame le trésor public    16 harraga secourus au large d'Arzew    Jeunesse, tourisme et télécommunications au menu    Souiller votre propre sang?    Les paramédicaux en colère    15 décès et 166 nouveaux cas    Mini-scandale à l'aéroport d'orly    Spectacle culturel et festival gastronomique    Cycle de films espagnols    Le second appel de l'institut Français    Niger - Algérie décalé au 12 octobre    Le procès en appel reporté au 10 octobre prochain    Un hommage a minima    Les islamistes marocains doutent de la régularité du scrutin    Incursion de près de 50 colons israéliens dans la mosquée d'El-Aqsa    Ouramdane Ahitous, le dernier forgeron d'Ihitoussen    La stèle du colonel Ali Mellah inaugurée à M'kira    Tayeb Thaâlibi inhumé au cimetière de Garidi à Alger    Paris accuse, Washington et Canberra justifient    L'ANIE ignore les réserves des partis    Mémoire indissociable    Lamamra participe à la 76e session    Une forte baisse enregistrée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'Algérie face à une vague pandémique meurtrière inédite
Publié dans Le Quotidien d'Algérie le 30 - 07 - 2021

Sur le graphique comparatif des trois pays (Tunisie, Algérie et Maroc) Source: (https://coronavirus.jhu.eduhttps://graphics.reuters.com), on constate que les contaminations de Covid-19 sont en baisse pour la Tunisie et en hausse pour l'Algérie et le Maroc. Sans vouloir polémiquer sur les statistiques algériennes qu'on peut qualifier évidemment d'aberrantes mais cette analyse veut être focalisée essentiellement sur la tendance des contaminations.
On peut se demander en s'inspirant du cas de la Tunisie, dans combien de temps l'Algérie passerait-elle la présente vague pandémique ? Actuellement, tous les indicateurs sont en rouge où on peut dire que la situation sanitaire algérienne est vraiment catastrophique. En effet, les structures sanitaires sont complétement dépassées. Il y a lieu de noter en plus d'opacité en n'ayant pas les vraies statistiques avec transparence, il y a le manque flagrant d'anticipation des autorités en place et le retard inquiétant de vaccination et en tests de dépistage Covid-19.
Tous ces paramètres sont sans doute défavorables pour l'Algérie par rapport aux deux pays voisins. Le scénario pessimiste nous fait craindre que le pic de la vague pandémique algérienne soit encore plus long avec un palier comparativement à la dernière vague tunisienne. L'option la plus optimiste laisserait espérer que le pic va être dépassé dans quelques jours. Le Maroc semble être plus dans une situation la moins inquiétante avec plus de maîtrise.
La situation sanitaire actuelle des trois pays Tunisie, Algérie et Maroc:
Tunisie : Les cas de COVID-19 sont en baisse avec 3 749 nouvelles contaminations recensées en moyenne chaque jour. Cela représente 47% du pic des infections
— le nombre moyen le plus élevé de cas de contamination quotidiens a été reporté le 12 juillet. Il y a eu 575 002 cas de contamination et 18 968 décès liés au coronavirus recensés dans le pays depuis le début de l'épidémie.
Doses administrées : 2 663 438 Personnes entièrement vaccinées: 963 633
% de la population entièrement vaccinée : 8,24 %
Algérie: Le nombre moyen de nouveaux cas quotidiens atteint un nouveau record avec plus de 1 300 cas par jour désormais recensés Algérie : Les cas de COVID-19 sont toujours à leur pic — le nombre moyen le plus élevé de cas de contamination quotidiens reporté — avec 1 345 nouveaux cas reportés chaque jour.
Il y a eu 168 668 cas de contamination et 4 180 décès liés au coronavirus recensés dans le pays depuis le début de l'épidémie. Doses de vaccin administrées: 75000
Maroc: Le nombre moyen de nouveaux cas recensés chaque jour a augmenté de plus de 3 600 au cours des 3 dernières semaines, à 70 % de son précédent pic d'infections
Maroc : Les cas de COVID-19 sont en hausse avec 4 502 nouvelles contaminations recensées en moyenne chaque jour. Cela représente 86% du pic des infections — le nombre moyen le plus élevé de cas de contamination quotidiens a été reporté le 17 novembre. Il y a eu 597 876 cas de contamination et 9 665 décès liés au coronavirus recensés dans le pays depuis le début de l'épidémie.
Doses de vaccin administrées :22 986 926 Personnes entièrement vaccinées: 10 015 447
% de la population entièrement vaccinée :27,46%
La réalité des statistiques des remontées de vaccination des pays au yeux du monde entier sont là. L'Algérie est très loin du Maroc et de la Tunisie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.