Election présidentielle 2019 : Pas de candidat unique pour l'opposition    Des cadres du FFS arrêtés à Alger    Montage automobile : 3 milliards de dollars pour les collections CKD en 2018    Makri admet le fiasco du candidat unique de l'opposition    Derrière l'affront, l'espoir démocratique…    Vingt années à vous grandir les portraits    En bref…    Report de la rencontre Netanyahou-Poutine prévue aujourd'hui    Londres veut parler avec Berlin    De Bencherif à Nekkaz    L'Algérie dans le pot 2    L'USMAn et le NAHD bien embarqués    Derbies à enjeux opposés, au Centre et à l'Ouest    Petits pains farcis à la viande hachée    Les accidents continuent d'endeuiller les familles    Double grève à l'Institut des sciences et technologies    Haï Nedjma : 150 quintaux de son de blé saisis    Célébration du centenaire du défunt moudjahid et artiste Farid Ali    Cubisme    Une quarantaine d'exposants présents    Bordj Bou Arréridj : Colloque international sur Benhaddouga    Tigounatine : Recueillement au village d'Ourida Meddad    Trump prix Nobel de la paix et celui de la veulerie à Abe    Ali Mendjeli: Un bébé de 14 mois tué par le monoxyde de carbone    Football - Ligue 2: Une flopée de matches décisifs    MC Alger: Kaci-Saïd et Amrouch accusent les joueurs    Dites : «à bas Israël» et vous irez en prison    Pétrole: Entre optimisme et mise en garde    Neutralité écornée    Le GSP face à Essalem d'Oman en quart de finale    Le NAHD et l'USMAn s'imposent    Ligue des champions    Le taux de raccordement en eau potable a atteint 99,37 %    Sonelgaz parvient à réduire sa dette à 60 milliards de dinars    François Regis-Legrier : «La bataille d'Hajin était une défaite stratégique»    Partenariat dans les domaines des ports secs et des produits «halal»    Les tueurs d'un gardien de troupeau arrêtés    11e Festival national des arts et de la créativité    Prochaine création d'un orchestre amazigh    Salon national de la photographie à Aïn Témouchent    Bedoui depuis Djelfa : "L'avenir de l'Algérie n'est pas tributaire d'un rendez-vous électoral"    À Bechar : La problématique d'eau potable en voie de résolution    Amara Benyounes victime d'une "fake news"    L'armée renouvelle son soutien au président maduro    Sommet tripartite sur la Syrie : "Nous nous rapprochons de plus en plus du règlement du conflit"    Deux suspects arrêtés    Journée technique sur la modernisation des banques : Les financements bancaires devraient s'orienter davantage vers les PME    Karl Lagerfeld tire sa révérence Virginie Viard succède au "Kaiser" chez Chanel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Assises sociales ce samedi
FFS
Publié dans Le Soir d'Algérie le 20 - 09 - 2018

A défaut de la conférence économique et sociale qu'il organise ces dernières années à chaque rentrée sociale, le Front des forces socialistes lui substitue, cette fois-ci, des assises sociales.
M. Kebci - Alger (Le Soir) - L'activité qui aura pour cadre, ce samedi, la Mutuelle des matériaux de construction de Zéralda, à l'ouest de la capitale, se justifie, selon le chargé à la communication du parti, par la «difficile conjoncture sociale que traverse le pays empreinte de renoncements ou de velléités de renoncement aux acquis de la glorieuse guerre de Libération nationale», qui se décline, d'ailleurs, dans le slogan de cette manifestation : «l'Etat social démocratique : promesse du 1er Novembre», et qui verra la participation d'un panel d'experts mais aussi de la quasi-totalité des syndicats autonomes du pays et d'organisations et associations partenaires du parti comme la LADDH, SOS Disparus et RAJ,…). L'activité qui traitera de plusieurs thématiques, entre autres, le renforcement de la protection sociale, base de l'Etat social, promesse du 1er Novembre 1954, le diagnostic du système de santé, la fin de la culture rentière de l'économie nationale pour assurer le progrès social, les économies d'énergie, l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables pour mieux répondre aux besoins des citoyens sera ponctuée par une batterie de recommandations, selon Jugurtha Abbou.
Par ailleurs, le doyen des partis de l'opposition a relancé, hier, l'école de formation politique Ali-Mécili. Une école qui a été créée du temps où Karim Tabbou était premier secrétaire national du parti avant qu'elle ne soit gelée peu après. Et à l'occasion de cette relance, la direction du FFS a choisi la date anniversaire de la création du GPRA (Gouvernement provisoire de la République algérienne) pour organiser une conférence animée par Amar Mohand-Ouamer, chercheur au Crasc d'Oran.
M. K.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.