PSG: Leonardo ne serait pas passé à l'action pour Neymar !    Fourar: aucun autre cas positif de Coronavirus en Algérie    Les réserves hydriques actuelles, "suffisantes" pour satisfaire les besoins nationaux en 2020    Le Président Tebboune achève sa visite d'Etat au Royaume d'Arabie saoudite    Real Madrid: Zidane aurait une alternative à 150M€ pour Mbappé !    Sahara Occidental: l'UA, un partenaire principal dans le processus de décolonisation    Le soutien de l'Algérie au droit à l'autodétermination du peuple Sahraoui salué à Bechar    Blida: report du procès de Abdelghani Hamel et de Berrachdi au 19 mars prochain    Vinicius Jr s'en prend à l'arbitre de Real Madrid-Manchester City    Ligue 1 (USM Alger) succession de Dziri Billel: l'entraîneur Bira dit oui avant de se rétracter    Près de 80% des commandes maintenus chez Renault Algérie    Les vérités, toujours bonnes à dire !    Pas de cadeaux pour Chenine    Les 8 élus du RCD annoncent leur retrait du parti    T'es pas mon frère !    Pour ne pas rentrer les mains vides…    Appels à intensifier l'effort de lutte contre le terrorisme    L'ambassadeur du Mali en France dénonce des "débordements"    Les discussions de Genève sur la Libye boudées par les Libyens    Rassemblement de protestation des Patriotes    PT : "Le régime n'a pas changé"    An I du Hirak, tentative de dévoiement et décantation !    Les revendeurs «partenaires»    Berraf maintient sa démission du COA    Derby indécis pour une place dans le dernier carré    ASO-PAC pour ouvrir le bal    Le président de Madar secoue les joueurs    Huawei présente le nouveau Mate XS 5G pliable à 2 400 euros    Samsung présente ses nouveautés au MENA Forum 2020    Les pharmacies d'Oran prises d'assaut    Le président Tebboune appelle à une "extrême vigilance"    Un jeune tabassé à mort à Sidi Khettab    Accident mortel à Béni-Saf    Litige entre élus et administration autour du portrait du Président Tebboune    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Les «gilets jaunes» s'invitent à la Berlinale    Pollution : pointé du doigt, le monde de l'art fait sa mue tardive    Le théâtre comme expérience sensorielle    Le livre-mémoire de l'enfant d'Aghbalou    La révolution contée en peinture    Jeux méditerranéens 2021: la capacité du parc hôtelier d'Oran doublera    Révision Constitutionnelle - L'immunité parlementaire : une spécificité algérienne    Quelle communication pour la «nouvelle Algérie» ?    Grève de l'Education: Suivi mitigé dans les écoles primaires    Le pas en avant au bord du précipice !    Les expatriés du Groupe Volkswagen jettent l'éponge    ENI donne des détails sur son employé atteint du virus    Les avocats continuent de denoncer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Guerre et paix aux portes du désert
LAZHARI LABTER REVIENT AVEC DEUX NOUVEAUX OUVRAGES
Publié dans Le Soir d'Algérie le 07 - 10 - 2018

Lazhari Labter ouvre l'année littéraire 2018-2019 par deux nouveaux livres, Laghouat, la ville assassinée ou Le Point de vue de Fromentin et Hiziya mon amour, dont les événements se déroulent dans deux régions d'Algérie considérées comme des «portes du désert» (Laghouat et les Ziban).
Laghouat, la ville assassinée ou Le Point de vue de Fromentin (Hibr Editions), préfacé par Daho Djerbal, raconte l'histoire d'un génocide dans la ville natale de l'écrivain algérien, commis par les troupes françaises sous la direction du général Pélissier le 4 décembre 1852 ainsi que la résistance de ses habitants. «Le récit de cette terrible histoire nous a été rapporté dans des écrits laissés par des officiers français qui avaient participé à sa prise violente et à son anéantissement et, surtout, par un artiste peintre et écrivain voyageur répondant au nom de Fromentin, Eugène Fromentin, originaire de la jolie ville côtière française La Rochelle, dans un ouvrage intitulé «Un été dans le Sahara», explique Lazhari Labter. Mais dans l'histoire et dans la vie, il y a «guerre et paix», pour reprendre l'auteur de Anna Karénine. L'autre ouvrage du poète de l'amour et de «la beauté contre la laideur» est Hiziya mon amour (Hibr Editions) comportant des textes inédits recueillis et expliqués par Lazhari Labter. Notre Hiziya mon amour qui est certainement plus belle que Hiroshima mon amour comporte, ainsi, des textes de 14 romanciers et poètes algériens. Amar Achour, Nassira Belloula, Maïssa Bey, Aïcha Bouabaci, Slimane Djouadi, Saléha Imekraz, Abdelmadjid Kaouah, Azzedine Menasra, Miloud Khaizar, Fouzia Laradi, Amèle El Mahdi, Arezki Metref, Lazhari Labter et Smaïl Yabrir racontent leur Hiziya, chacun à sa manière et avec son cœur. Lazhari Labter, en fin de compte, est resté fidèle à l'amour et à la belle Hiziya. En effet, son précédent ouvrage est le roman Hiziya princesse d'amour des Ziban, paru en 2017 aux éditions El Ibriz.
Kader B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.