Les femmes-mères travailleuses entre le four et le moulin    1 500 milliards de DA hors circuit    Pas d'impacts de la crise financière    Pour l'annulation des poursuites judiciaires    Varsovie attend des excuses d'Israël    Le sénateur démocrate Bernie Sanders annonce sa candidature pour 2020    Pauvre Finkielkraut    Le Gambien Bakary Gassama au sifflet    Feghouli et Bennacer dans le Onze type africain de la semaine    Les présidents de l'ASAM et l'O Médéa suspendus    Le plan de Benghabrit pour faire face à la grève    Violences contre les femmes et trafic de drogue en hausse    Gâteau renversé aux agrumes    La « main étrangère » au service du régime illégitime d'Alger durant la « sale guerre ».    Rachid Mokhtari publie La Guerre d'Algérie dans le roman français    L'Orchestre symphonique de la ville d'Oran donne son premier concert    L'éclipse    Liberté de la presse : Le Maroc renoue avec les méthodes de barbouzes    Aïn El Hammam : Un commerce informel encombrant    Boufarik : 32 Omras octroyées par l'association Ennour    Opposition unie, un rêve ?    Tiaret: Un réseau de vol de véhicules démantelé    EN - La liste des joueurs à retenir: Un casse-tête pour Belmadi    Ligue 2 - Probabilités de relégation: Le temps de la calculette est arrivé !    UMA et sociétés civiles: «Laisser le règlement du problème du Sahara Occidental aux Nations unies»    Le vendredi de tous les dangers    Boumerdès: Un véhicule de transport de fonds attaqué, 15 milliards volés    Le mot du Chahid à ces gens-là...    Sebaâ et Haniched renforcent la DTS    Les acteurs politiques face aux risques de dérapages    «L'assiette destinée au centre de formation du club est prête»    Trois médailles, dont une en or, pour l'Algérie    Le développement de l'Afrique, un enjeu géostratégique au XXIe siècle»    Avec Ooredoo, suivez votre consommation d'eau sur votre mobile grâce au nouveau service exclusif «SEAAL Mobile»    Comment renforcer les capacités des bureaux d'hygiène    Les acquis enregistrés grâce à l'unité et la détermination du peuple sahraoui    La Ligue arabe condamne les prélèvements par l'occupant israélien sur les revenus d'impôts palestiniens    Retour des «djihadistes», un vrai casse-tête pour les autorités françaises    Où est le programme ?    Une cache contenant des armes et des munitions découverte à Tamanrasset    Exportation de 860.000 œufs vers la Libye    Influence de la cuisine orientale sur la cuisine européenne du Moyen-âge    Bedoui dénonce des tentatives de "gâcher" l'élection    Formation professionnelle : Réception de 40 nouveaux établissements pour la rentrée de février    17 personnes décédées et 1.242 autres blessées en une semaine    Déclaration de politique générale : M. Ouyahia la présentera lundi prochain devant l'APN    Augmentation de la bourse et suppression des réfectoires    Projection de "Maintenant, ils peuvent venir"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une éclatante résurrection
CAN-2019 : TOGO 1 - ALGERIE 4
Publié dans Le Soir d'Algérie le 19 - 11 - 2018


(QUALIFICATIONS, GROUPE D, 5e JOURNEE)
Les Verts l'ont fait. Après 29 mois d'insuccès hors des bases, l'EN s'impose à Lomé et composte officiellement son billet pour Cameroun-2019. Après d'intenses moments de doute et un match-référence, hier, face au Togo.
«Malheur au vaincu» était le titre générique de ce 6e duel algéro- togolais comptant pour la 5e journée des qualifications de la CAN-2019. Une issue induite par le résultat de la veille dans l'autre rencontre du groupe à Banjul entre la Gambie et le Bénin (3-1). Avec une équipe inédite, en tout cas différente du dernier Bénin- Algérie à Cotonou, Belmadi a tenté un vrai coup de poker. Son objectif, qualifier les Verts dès le match d'hier, reposait tout de même sur les épaules de quelques cadres de la sélection à l'exemple de Feghouli, Mahrez et autre M'bolhi ainsi que sur le talent et le vent de fraîcheur que pouvaient lui apporter Chita, Benlamri, Belaïli et le jeune Atal. Une belle brochette qui avait à supporter les conditions de cette confrontation, à commencer par une pelouse synthétique «bétonnée » de Lomé. D'ailleurs, les choix de Belmadi furent mis en évidence dès la 6' du jeu quand, suite à une incursion de Belaïli suivie d'un centre de Bounedjah remise sur Feghouli qui manque son plongeon. Un début qui a effrayé les Eperviers qui vont échapper à la sanction quand Bounedjah, encore lui, ne parvient pas à démarquer Mahrez, seul dans les 18 yards pour ajuster Bassa (11'). Ce n'était que partie remise puisque le milieu droit de City reprend d'un lob magistral une balle mal renvoyée par le portier togolais suite à un face-à-face avec Bounedjah (13'). Lancés sur de telles bases solides, les Verts vont contrôler les débats. Parfaitement. En muselant les attaquants des Eperviers sans oublier de maintenir la pression sur leur défense à nouveau prise à défaut sur deux éclairs d'Atal (27') et Mahrez (29'). Deux coups de massue qui feront mal aux hommes de Leroy découragés par une telle déferlante des Algériens et qui n'auront leur première véritable occasion qu'à la 43' quand la reprise de la tête d'Adebayor passera au-dessus des bois de M'bolhi. Insuffisant pour renverser une situation compromise.
Feghouli cœur de lion
Dans une bataille gagnée, des hommes émergent forcément. Hier, malgré qu'ils fussent nombreux à faire honneur aux couleurs, grâce à leur détermination et leur bonne tenue technique et tactique (Benlamri, Atal, Belaïli, Bounedjah, Mahrez et Benzia) un joueur, Sofiane Feghouli pour ne pas le nommer, a jailli comme une lumière sur l'équipe recomposée par Belmadi. Infatigable, il a bouffé le gazon du stade de Lomé. Altruiste aussi. Feghouli a aidé Atal dans ses tâches défensives qui devaient échoir également à Mahrez mais a été notamment passeur sur le second but personnel de Mahrez puis sur le duel manqué de Bounedjah face à Bassa (53'). Mais le joueur de Galatasaray ne pouvait être partout. Au sol et dans les airs. Pas en tout cas sur le corner de Dossevi qui permettra à Laba de réduire le score de la tête devant une arrière-garde algérienne spectatrice devant les longilignes Togolais (55'). Plus pressants mais moins tranchants, les poulains de Leroy ont buté sur un groupe Algérie solidaire. Malgré la fatigue, l'Algérie parviendra à donner un peu plus de retentissement à son succès quand Bounedjah, éreinté, s'offre une réalisation d'anthologie durant le temps additionnel (90'+3'). Une victoire tant attendue qui marque la fin du signe indien.
M. B.
Fiche technique
Lomé, stade communal, temps chaud, terrain dur, assistance nombreuse, arbitrage de M. Davies Ogenche Omweno (Kenya) assisté par ses compatriotes Gilbert Cheryuiot et Tony Kidiya.
Buts : Mahrez (13' et 29'), Atal (27') et Bounedjah (90'+3') Algérie, Laba Kojo (55') Togo.
Avts. : Akoriko (13'), Atakora (16') Togo, Atal (28'), Belaili (66') Algéri.e
Togo : Bassa Djeri Sabirou- Kouloun Maklibe, Ouro Akoriko Sadat (Akakpo Wilson, 34'), Simon Gbegnon, Steve Lawson (Lapa Koukou, 85') – Franco Atchou, Lalawele Atakora, Laba Kojo, Floyd Ayite, Matthieu Dossevi – Emmanuel Adebayor (Steeve Denkey, 80').
Entr. : Claude Leroy.
Algérie : M'bolhi, Atal, Bensebaïni (Abdellaoui, 46'), Tahrat, Benlamri, Chita, Benzia (Taïder, 69'), Belaïli (Ounas, 82'), Feghouli, Mahrez, Bounedjah.
Entr. : Djamel Belmadi.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.