Politique: Mouwatana dénonce une tentative de report de la présidentielle    Rachat des entreprises publiques: Le FCE revient à la charge    Le jus en poudre «Amila» retiré du marché et l'activité de l'entreprise gelée    Tlemcen: «La mondialisation en furie» à la librairie Alili    NA Hussein Dey: Le Nasria voyage bien en Afrique    FAF - Coupe d'Algérie - 32èmes de finale: Sous l'égide des nouveautés    JSVB Sougueur: Le président interpelle la Ligue de Saïda    La symbolique plus forte que le syndicat    Tizi-Ouzou: Trois femmes membres d'un réseau de faux-monnayeurs arrêtées    Biskra: Collision entre deux camions et un bus, un mort et deux blessés    Et si les imams...    L'usine fermée, les produits retirés du marché    23ème Journée de l'énergie : Consécration à la résilience de Sonatrach et les défis du futur    Afin de garantir la poursuite du programme du président Bouteflika : L'alliance présidentielle ouverte aux propositions    Information arabe : Kaouane prendra part lundi à Ryad à une rencontre    Messahel réaffirme l'engagement de l'Algérie en faveur de l'Afrique    L'UA appelle à la retenue face à l'impasse politique    Emmanuel Macron renonce    Donald Trump menacé d'impeachment    Entre report, prolongement du mandat, révision de la Constitution… : Présidentielle 2019 des scénarios, un consensus !    L'opposition invisible    Le CNDH élude la presse électronique    Le NA Hussein-Dey arrache un précieux nul à Lusaka    L'USM Bel-Abbès hypothèque ses chances de qualification    L'AS Protection Civile d'Alger (dames) et Sétif (hommes) sacrées à Biskra    Hattab tire de nouveau sur les présidentsde clubs    Ryad Boudebouz : "Je suis bien au Bétis Séville, je veux rejouer"    Signature d'un contrat de sponsoring entre l'Eniem et la JSK    Le wali annonce la création d'un guichet unique    Bedoui : «Le citoyen doit être au cœur des priorités»    «Toutes nos dettes sont payées depuis quatre ans»    Ressources halieutiques : Les prix du poisson toujours en hausse    Pour répondre aux besoins de l'environnement socioéconomique : Nécessite de renforcer la relation université-entreprise    La CNAS s'explique    Une stèle d'un martyr de la Révolution profanée    Dix ans après sa disparition, un concert en hommage à Maâllem Benaïssa    france : Aprés les gilets jaunes Les policiers en colère    Entre Washington et Pékin: Des négociations commerciales à petits pas    FACE A L'EMIGRATION CLANDESTINE : Les partis de l'alliance plaident pour "une stratégie globale"    Je suis présidentielle 2019 !    Plusieurs dégâts occasionnés par les dernières pluies    Traitement aux lentilles et pommes de terre    Mots d'hiver    Ouverture aujourd'hui du 3e salon national de la photo    Une algérienne au «pays des djinns et des anges»    Chantage aux sentiments    L'option des sanctions financières écartée    Le torchon brule entre Yasmina Khadra et Mihoubi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une éclatante résurrection
CAN-2019 : TOGO 1 - ALGERIE 4
Publié dans Le Soir d'Algérie le 19 - 11 - 2018


(QUALIFICATIONS, GROUPE D, 5e JOURNEE)
Les Verts l'ont fait. Après 29 mois d'insuccès hors des bases, l'EN s'impose à Lomé et composte officiellement son billet pour Cameroun-2019. Après d'intenses moments de doute et un match-référence, hier, face au Togo.
«Malheur au vaincu» était le titre générique de ce 6e duel algéro- togolais comptant pour la 5e journée des qualifications de la CAN-2019. Une issue induite par le résultat de la veille dans l'autre rencontre du groupe à Banjul entre la Gambie et le Bénin (3-1). Avec une équipe inédite, en tout cas différente du dernier Bénin- Algérie à Cotonou, Belmadi a tenté un vrai coup de poker. Son objectif, qualifier les Verts dès le match d'hier, reposait tout de même sur les épaules de quelques cadres de la sélection à l'exemple de Feghouli, Mahrez et autre M'bolhi ainsi que sur le talent et le vent de fraîcheur que pouvaient lui apporter Chita, Benlamri, Belaïli et le jeune Atal. Une belle brochette qui avait à supporter les conditions de cette confrontation, à commencer par une pelouse synthétique «bétonnée » de Lomé. D'ailleurs, les choix de Belmadi furent mis en évidence dès la 6' du jeu quand, suite à une incursion de Belaïli suivie d'un centre de Bounedjah remise sur Feghouli qui manque son plongeon. Un début qui a effrayé les Eperviers qui vont échapper à la sanction quand Bounedjah, encore lui, ne parvient pas à démarquer Mahrez, seul dans les 18 yards pour ajuster Bassa (11'). Ce n'était que partie remise puisque le milieu droit de City reprend d'un lob magistral une balle mal renvoyée par le portier togolais suite à un face-à-face avec Bounedjah (13'). Lancés sur de telles bases solides, les Verts vont contrôler les débats. Parfaitement. En muselant les attaquants des Eperviers sans oublier de maintenir la pression sur leur défense à nouveau prise à défaut sur deux éclairs d'Atal (27') et Mahrez (29'). Deux coups de massue qui feront mal aux hommes de Leroy découragés par une telle déferlante des Algériens et qui n'auront leur première véritable occasion qu'à la 43' quand la reprise de la tête d'Adebayor passera au-dessus des bois de M'bolhi. Insuffisant pour renverser une situation compromise.
Feghouli cœur de lion
Dans une bataille gagnée, des hommes émergent forcément. Hier, malgré qu'ils fussent nombreux à faire honneur aux couleurs, grâce à leur détermination et leur bonne tenue technique et tactique (Benlamri, Atal, Belaïli, Bounedjah, Mahrez et Benzia) un joueur, Sofiane Feghouli pour ne pas le nommer, a jailli comme une lumière sur l'équipe recomposée par Belmadi. Infatigable, il a bouffé le gazon du stade de Lomé. Altruiste aussi. Feghouli a aidé Atal dans ses tâches défensives qui devaient échoir également à Mahrez mais a été notamment passeur sur le second but personnel de Mahrez puis sur le duel manqué de Bounedjah face à Bassa (53'). Mais le joueur de Galatasaray ne pouvait être partout. Au sol et dans les airs. Pas en tout cas sur le corner de Dossevi qui permettra à Laba de réduire le score de la tête devant une arrière-garde algérienne spectatrice devant les longilignes Togolais (55'). Plus pressants mais moins tranchants, les poulains de Leroy ont buté sur un groupe Algérie solidaire. Malgré la fatigue, l'Algérie parviendra à donner un peu plus de retentissement à son succès quand Bounedjah, éreinté, s'offre une réalisation d'anthologie durant le temps additionnel (90'+3'). Une victoire tant attendue qui marque la fin du signe indien.
M. B.
Fiche technique
Lomé, stade communal, temps chaud, terrain dur, assistance nombreuse, arbitrage de M. Davies Ogenche Omweno (Kenya) assisté par ses compatriotes Gilbert Cheryuiot et Tony Kidiya.
Buts : Mahrez (13' et 29'), Atal (27') et Bounedjah (90'+3') Algérie, Laba Kojo (55') Togo.
Avts. : Akoriko (13'), Atakora (16') Togo, Atal (28'), Belaili (66') Algéri.e
Togo : Bassa Djeri Sabirou- Kouloun Maklibe, Ouro Akoriko Sadat (Akakpo Wilson, 34'), Simon Gbegnon, Steve Lawson (Lapa Koukou, 85') – Franco Atchou, Lalawele Atakora, Laba Kojo, Floyd Ayite, Matthieu Dossevi – Emmanuel Adebayor (Steeve Denkey, 80').
Entr. : Claude Leroy.
Algérie : M'bolhi, Atal, Bensebaïni (Abdellaoui, 46'), Tahrat, Benlamri, Chita, Benzia (Taïder, 69'), Belaïli (Ounas, 82'), Feghouli, Mahrez, Bounedjah.
Entr. : Djamel Belmadi.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.