Belmadi cherche les remplaçants de Chita et de Benzia.. Le milieu, un chantier ouvert    Volley-Championnat d'Afrique (dames).. Bonne entame du GS Pétroliers    Bouteflika veut imposer sa conférence nationale    MINISTERE DE LA DEFENSE : Ahmed Gaïd Salah en visite de travail à la 3e Région Militaire    PREMIERE SESSION DE L'APW : Le dossier des affaires sociales en débat    POUR DETOURNEMENT DE DENIERS PUBLICS A L'ADE BOUHADJAR : Arrestation de trois fonctionnaires à El Tarf    NOUVEAU GOUVERNEMENT : Le CNES refuse de participer aux consultations    Une AG extraordinaire pour baliser le terrain à l'Hyproc    Un staff technique collégial pour terminer la saison    La Mekerra en quête de 18 points pour éviter le purgatoire    L'Union européenne trouve un accord provisoire sur une protection des lanceurs d'alerte    «Il faut faire confiance aux jeunes»    Tebboune, le retour ?    Marches et rassemblements des blouses blanches mardi    Des taches brunes sur tout le visage : que faire ?    Vers la classification de 7 sites et monuments à Mila    ACTUCULT    Dire la vérité contre le mensonge    Le réveil d'un peuple : un nouvel horizon politique ? (1ère partie)    Augmentation des salaires des policiers: La DGSN dément et menace    La crise actuelle en Algérie    Banque d'Algérie: Le taux des réserves obligatoires des banques passe de 8 à 12%    El-Bayadh: Les trois derniers martyrs du 19 mars 1962    Formation du nouveau gouvernement    Les fidèles tués dans les mosquées de Christchurch étaient âgés de trois à 77 ans    Cinq conventions signées entre la BASTP et des PME    Ligue des champions (6e et dernière journée)    Le bleu de la mer à Cap-Djinet    Suivi permanent des projets publics    La cité des 58 logements, un quartier aux multiples problèmes    Le MC Oued Tlelat à trois points du rêve    Le football national doit faire dans l'optimisme    Le FNA, le PT et le Mouvement El Islah se prononcent    Initiatrice du projet «Past Forward Architecture»    Un prix pour les auteurs édités en Afrique    Importance des études historiques sur les sciences et autres spécialités    Les journalistes et correspondants de Tizi Ouzou observent un sit-in    Cela doit se concrétiser pour le bien de la Patrie    Casino : Le groupe livre des prévisions à trois ans fraîchement accueillies    Sahara occidental: Les accords UE-Maroc violent la jurisprudence de la CJUE    Acte 18 des "gilets jaunes": Violences et scènes d'émeutes, pillages et saccages à Paris    La France a-t-elle "perdu" l'Afrique de l'Est au profit de la Chine?    Tarik Chenafa, un miraculé algérien    Exhumation d'un charnier de Yézidis victimes de l'EI    Bourses L'Europe salue les nouvelles sur le front du commerce et du Brexit    Chine : Pékin ne laissera pas son économie dérailler, dit Li    Vent de fronde au FLN    "La douleur de voir souffrir le peuple syrien se ressent dans ma musique"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'opposant Bédié évoque une alliance avec l'ex-président Gbagbo
Côte d'Ivoire
Publié dans Le Soir d'Algérie le 15 - 12 - 2018

Henri Konan Bédié, président du principal parti d'opposition de Côte d'Ivoire, le PDCI, a affirmé avoir l'accord de l'ex-président Laurent Gbagbo pour une alliance en vue de l'élection présidentielle de 2020, dans une interview sur France 24.
«Je l'ai informé, il m'a donné son accord, récemment, pour contacter le FPI», le parti fondé par M. Gbagbo, en vue de former une «plateforme» réunissant leurs forces contre le camp du président Alassane Ouattara, a déclaré M. Bédié dans cette interview diffusée dans la nuit de jeudi à vendredi par la chaîne d'information continue.
Le Front populaire ivoirien (FPI) est considéré comme le troisième parti politique de Côte d'Ivoire, même s'il a boycotté les élections depuis 2011. «Il y a des contacts entre le PDCI et le FPI, au stade préliminaire. Les discussions vont se poursuivre», a réagi vendredi un porte-parole du FPI, Franck Anderson Kouassi, se refusant pour le moment à parler d'alliance.
Le PDCI était jusqu'au mois d'août l'allié du parti au pouvoir, le Rassemblement des Républicains (RDR) du président Ouattara, mais l'alliance a volé en éclats. Un renversement d'alliance, deux ans avant le scrutin présidentiel, marquerait un tournant dans la politique ivoirienne. Laurent Gbagbo, ancien président ivoirien (2000-2010), est emprisonné et jugé à la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes contre l'humanité, mais il a repris récemment, à distance, les rênes de son parti. La CPI doit statuer ce vendredi sur une demande de libération provisoire. «J'espère vivement qu'il soit libéré et qu'il rentre en Côte d'Ivoire». «Cela fait sept ans que Laurent Gbagbo est en prison. Quels que soient les crimes qu'il a commis, cela suffit pour la justice», a déclaré M. Bédié.
«Main tendue» à Soro
Lui-même ancien président de la République (1993-99), M. Bédié a également invité une autre figure de proue de la politique ivoirienne, le président de l'Assemblée nationale Guillaume Soro, à rejoindre sa plateforme. «Il n'y a pas de raisons de l'exclure s'il désire rejoindre cette formation». «La main est tendue», a-t-il déclaré. Guillaume Soro est membre du parti au pouvoir, mais réputé en froid avec le président Ouattara. On lui prête des ambitions présidentielles et une certaine popularité parmi la population.
M. Bédié, surnommé «le sphinx de Daoukro», est resté comme d'habitude énigmatique sur son éventuelle candidature à la prochaine présidentielle.
Alassane Ouattara entretient lui aussi le suspense sur ses intentions. C'est sur cette question de leadership pour 2020 que leur coalition électorale, baptisée Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) et qui avait duré 13 ans, a éclaté.
Le PDCI avait soutenu l'élection de M. Ouattara en 2010, puis sa réélection en 2015, et demandait un retour d'ascenseur pour la présidentielle de 2020 : que le RDR soutienne un candidat PDCI. Ce que le RDR s'est refusé à faire, voulant à la place fusionner les deux mouvements, à son profit, en transformant le RHDP en un grand «parti unifié». Plusieurs élections municipales et régionales doivent se dérouler dimanche, opposant notamment des candidats RHDP et PDCI.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.