Un téléthon pour financer la Mauritanie lors de la CAN    Le joueur Bilel Naïli de l'USMH suspendu pour dopage    Ligue 1 : Match à six points pour le CABBA et la JSS    En bref…    Ouverture des inscriptions pour la formation «Design en permaculture»    Montage automobile : 3 milliards de dollars pour les collections CKD en 2018    Election présidentielle 2019 : Pas de candidat unique pour l'opposition    Des cadres du FFS arrêtés à Alger    Londres veut parler avec Berlin    De Bencherif à Nekkaz    Makri admet le fiasco du candidat unique de l'opposition    Derrière l'affront, l'espoir démocratique…    Vingt années à vous grandir les portraits    L'Algérie dans le pot 2    L'USMAn et le NAHD bien embarqués    Petits pains farcis à la viande hachée    Les accidents continuent d'endeuiller les familles    Double grève à l'Institut des sciences et technologies    Haï Nedjma : 150 quintaux de son de blé saisis    En bref…    Report de la rencontre Netanyahou-Poutine prévue aujourd'hui    Célébration du centenaire du défunt moudjahid et artiste Farid Ali    Cubisme    Bordj Bou Arréridj : Colloque international sur Benhaddouga    Neutralité écornée    Trump prix Nobel de la paix et celui de la veulerie à Abe    Dites : «à bas Israël» et vous irez en prison    Pétrole: Entre optimisme et mise en garde    Ali Mendjeli: Un bébé de 14 mois tué par le monoxyde de carbone    Le GSP face à Essalem d'Oman en quart de finale    Le NAHD et l'USMAn s'imposent    Ligue des champions    Le taux de raccordement en eau potable a atteint 99,37 %    Sonelgaz parvient à réduire sa dette à 60 milliards de dinars    François Regis-Legrier : «La bataille d'Hajin était une défaite stratégique»    Partenariat dans les domaines des ports secs et des produits «halal»    Les tueurs d'un gardien de troupeau arrêtés    11e Festival national des arts et de la créativité    Prochaine création d'un orchestre amazigh    Salon national de la photographie à Aïn Témouchent    Bedoui depuis Djelfa : "L'avenir de l'Algérie n'est pas tributaire d'un rendez-vous électoral"    À Bechar : La problématique d'eau potable en voie de résolution    Amara Benyounes victime d'une "fake news"    L'armée renouvelle son soutien au président maduro    Sommet tripartite sur la Syrie : "Nous nous rapprochons de plus en plus du règlement du conflit"    Deux suspects arrêtés    Journée technique sur la modernisation des banques : Les financements bancaires devraient s'orienter davantage vers les PME    Karl Lagerfeld tire sa révérence Virginie Viard succède au "Kaiser" chez Chanel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





715 opérations pour 627 localités et mechtas à Jijel
Un programme de mise à niveau de 1 400 milliards de centimes
Publié dans Le Soir d'Algérie le 17 - 01 - 2019

Le wali, Far Bachir, a affirmé hier que le programme de mise à niveau octroyé à la wilaya de Jijel par le ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire comporte la réalisation de 715 opérations dans différents secteurs, ciblant 627 localités et mechtas pour un montant de 1 400 milliards de centimes, soulignant que ce programme générera 10 000 emplois dont 7 000 directs et 3 000 indirects.
En effet , le chef de l'exécutif a ajouté, lors d'un point de presse tenu à la salle de conférences en présence des présidents des Assemblées populaires communales de la cité administrative, que ce programme accorde une importance capitale pour le secteur de l'hydraulique à travers la réalisation de 67 opérations pour l'alimentation en eau potable pour un montant de 171 milliards de centimes, 68 projets pour l'assainissement pour une cagnotte de 223 milliards de centimes. Le même responsable a souligné, par ailleurs, que le secteur de la jeunesse et des sports a bénéficié de 92 projets portant sur la réalisation et l'aménagement des stades communaux, des aires de jeux à travers certaines communes de la wilaya pour un montant de 110 milliards de centimes.
Far Bachir a indiqué également que le secteur de l'éducation a bénéficié de 286 opérations portant sur la réalisation des classes extensibles, des cantines scolaires, la chaufferie des classes pour un montant de 110 milliards de centimes. 45 opérations ont été inscrites au profit du secteur de la santé portant sur la réalisation et la réfection des salles de soins, l'acquisition des ambulances et des équipements médicaux pour un montant de 28,8 milliards de centimes, a souligné en outre le chef de l'exécutif qui a ajouté que l'aménagement urbain et le centre d'archives de la wilaya ont bénéficié respectivement de 70 milliards de centimes, 15 milliards de centimes pour son équipement. Il a aussi révélé que conformément aux engagements du ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire lors de sa visite les 15 et 16 septembre dernier, le dossier du retour des populations vers leurs douars d'origine a été pris en charge dans le cadre de ce programme avec une enveloppe de 300 milliards de centimes. Cependant, on s'interroge sur les critères établis dans le classement des priorités par secteur.
Comment se fait-il que le secteur de la santé qui est sinistré ne bénéficie que de 45 opérations pour un montant de 28 milliards de centimes dont une partie concerne l'acquisition des ambulances alors que le secteur de la jeunesse et des sports a une cagnotte de 110 milliards de centimes destinés à la réalisation de 92 projets ?
Le siège de l'UGTA convoité
On apprend de sources sûres, que le stratégique siège de l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA ) de la wilaya de Jijel est convoité par certains cercles qui veulent faire main basse sur ce bijou foncier qui s'étend sur une superficie d'environ 1 000 mètres carrés. D'aucuns s'interrogent sur l'identité du futur bénéficiaire de ce lieu, situé sur le stratégique front de mer de Beaumarchais à quelques mètres de la mer, surtout que de nombreuses institutions publiques trouvent refuge dans des «bicoques» et cherchent vainement des sièges depuis plusieurs années. Affaire à suivre.
Des protestataires ferment la mairie d'Emir-Abdelkader
Des dizaines de citoyens ont fermé hier la mairie d'Emir-Abdelkader pour contester la liste de 72 logements publics locatifs qui a été affichée mardi par la commission de la daïra, a-t-on appris auprès d'une source proche de la commune. En effet, les protestataires ont empêché les fonctionnaires d'accéder à leurs bureaux. Ce qui a pénalisé lourdement de nombreux citoyens de la commune. Et afin de parer à d'éventuels dérapages, les services de la Gendarmerie nationale ont signalé leur présence sur les lieux de la protestation.
Bouhali Mohammed Cherif


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.