Communiqué du ministère de la Justice    Makri s'en prend aux «laïcs»    29 activistes relâchés en début de soirée    Tebboune préside aujourd'hui la réunion du Conseil des ministres    Une trentaine de détenus toujours en prison    Huile d'olive. concours international de Dubaï ; Un producteur algérien de Djelfa lauréat    1 530 milliards de dinars d'investissement sur 10 ans    Washington épargne le prince héritier Ben Salmane    «La communauté internationale doit assumer ses responsabilités»    Une suspension et des interrogations    Le ministre des Droits de l'Homme présente sa démission    Elles se sont déroulées dans le calme    Ligue des Champions: lourde défaite du CRB face à Mamelodi Sundowns    Trois candidats pour la présidence de la Fala    Affaire Diawara Banou, l'épilogue !    Man City : Pour Guardiola, ce que fait le club n'est pas normal    Le MCO enchaîne, l'Entente récupère son trône, la JSK dompte le Doyen    De l'inquiétude mais pas d'affolement    L'heure des comptes    Les dépouilles de deux personnes extraites d'une grotte    Le calvaire des résidents    L'islamisme contre le soufisme    "Abou Leila" et "Héliopolis" en avant-première à Batna    "L'avenir du secteur musical en Tunisie est incertain"    MAMMERI, DJAOUT ET LA MAIN DE L'ETRANGER    La situation sur les fronts de combat «sous contrôle» de l'Armée sahraouie    Acquisition de la raffinerie d'Augusta en Italie : Les gros mensonges d'Ould Kaddour    Enasel : Baisse des ventes de sels alimentaire et industriel en 2020    Mohamed Nassou n'est plus    AG Elective de la FAA : Le recours de Boukais rejeté    50 kilomètres en deux ans    Alors que le pétrole maintient son avance : L'OPEP+ face à un nouveau challenge    Organisée au Bastion 23 de la Casbah : Rencontre-débat sur les figures révolutionnaires de la bataille d'Alger    Prix du président de la République : Appel à participation pour les jeunes créateurs    La face cachée de Mammeri    Dans le but de relancer le processus de concession: La daïra lance une opération de recensement des biens communaux d'Aïn El Turck    El-Abiodh Sid Cheikh : La gare routière boudée par les transporteurs    Groupe Est: La passe de trois pour l'US Chaouia    Pour développer la coopération bilatérale: Le conseiller commercial à l'ambassade de France en visite à la CCIO    Accès via l'autoroute Est-Ouest: Le pôle urbain de Tlélat pris en otage par le gel du projet    Ce que doit la rue à l'urne    Rompre vite avec nos vieux démons    Médicament: Le SNAPO suspend son mouvement de protestation    El Kala: Le cadavre d'un homme repêché à l'ancien port    Qui veut canarder les ambulances ?    l'augmentation de la marge bénéficiaire, pointée du doigt    "Fitna" chez les Frères musulmans    Les 12 commandements de la phase transitoire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





�quipe de France, les �Blacks� coupables id�aux
Publié dans Le Soir d'Algérie le 22 - 06 - 2010

F�licitons Raymond Domenech de ne pas avoir s�lectionn� les joueurs d�origine alg�rienne Benzema et Nasri, le joueur d�origine tunisienne Ben Arfa, et le franco-marocain Adil Rami. Autrement, les Marine Le Pen, Finkielkraut et Zemmour se seraient d�cha�n�s contre les �Arabes�.
C��tait pr�visible. Il a fallu qu�Anelka s�emporte de la mani�re dont les m�dias ont rendu compte pour que se d�cha�ne une vague de critiques � relents racistes sur le web et certains m�dias. Il ne s�agit pas de d�fendre ce joueur qui a un pruneau dans la t�te � la place de la cervelle. Le fait est qu�il est musulman et qu�il ne s�en cache pas. Abidal, Rib�ry et d�autres joueurs de l��quipe de France sont de confession musulmane. Mais voil�, il a suffi que ces enfants g�t�s en font � leur t�te, ratent un match, pour que se d�cha�nent certaines passions � relents racistes. Oubli�e l��quipe black blanc beur de 1998 � bien que Zidane soit aussi blanc que Sarkozy dont l��missaire Pierre Gu�ant a �t� re�u � Alger comme un chef d�Etat � place aux commentaires acerbes � relents racistes. On reproche, sans rire, � ces joueurs d�avoir reni� leur identit� gauloise, chr�tienne � je l�ai lu, je n�invente pas � alors que cette �quipe est compos�e de joueurs antillais qui, � l�instar de Thierry Henry, se sentent fran�ais et bien dans leur peau. Le philosophe Alain Finkielkraut � �pro-isra�lien que moi tu meurs� � a �t� le premier � avoir sonn� la charge contre cette �quipe de France dans la presse isra�lienne. �On nous dit que l��quipe de France est ador�e par tous parce qu�elle est black blanc beur, en fait aujourd�hui elle est black, black, black ce qui fait ricaner toute l�Europe�, avait-il d�clar�. Mieux, il avait affirm� � propos de la r�volte des banlieues fran�aises en 2005 : �En France, on voudrait bien r�duire les �meutes � leur niveau social. Voir en elles une r�volte de jeunes de banlieues contre leur situation, la discrimination dont ils souffrent et contre le ch�mage. Le probl�me est que la plupart de ces jeunes sont noirs ou arabes et s�identifient � l�islam. � Or, le parler, le code utilis� (le rap, par exemple), les valeurs auxquelles ces jeunes se r�f�rent, ressemblent plus � ceux des banlieues am�ricaines ou britanniques qu�� ceux des banlieues d�Alger ou de Casablanca. Le fait est que ce monsieur, Alain Finkielkraut, d�origine juive polonaise, a oubli� ou feint d�avoir oubli� que ses parents ou grands-parents avaient fuit l�Europe centrale pour fuir les pogroms anti-s�mites o� le juif �tait consid�r� comme un moins que rien. Tout comme Eric Zemmour, invit� vedette des t�l�s fran�aises, dont les parents sont originaires d�Alg�rie, ignorant qu�il porte un nom berb�re alg�rien, se d�couvrant soudainement �petit blanc�, n�a rien trouv� de mieux que d�affirmer que les voyous ne peuvent �tre que noirs ou �arabes�. Allons donc ! Marine Le Pen, digne h�riti�re d�Eva Braun (�pouse sur le tard de Hitler) ne dit pas autre chose quand, � propos de l��quipe de Raymond Domenech, elle a qualifi� la France de pays �o� les racailles imposent leur loi, leurs m�thodes�. Remercions Raymond Domenech qui, pour moi, n�est pas un raciste, de ne pas avoir s�lectionn� les joueurs d�origine alg�rienne Benzema et Nasri, le joueur d�origine tunisienne Ben Arfa et le Franco-marocain Adil Rami. Autrement, les Marine Le Pen, Finkielkraut et Zemmour se seraient d�cha�n�s contre les Arabes, en faisant dans le m�lange des genres, la guerre d�Alg�rie, Ghaza, la Turquie, l�Iran, etc. Les propos des Finkielkraut et Zemmour, ces gens, alli�s objectifs de Le Pen et des nostalgiques de la France p�tainiste, adoss�s � cette politique de r�habilitation du fait colonial entreprise sous la gouvernance de Nicolas Sarkozy, amplifi�s complaisamment par certains m�dias, ont pour effet non seulement de banaliser le racisme , mais de le l�gitimer. Du fait de la couleur de leur peau, les Evra, Abidal, Thierry Henry vont �tre rapidement d�sign�s du doigt. D�s lors, � quand le nettoyage ethnique au sein de l��quipe de France, avec des joueurs biens blancs ?

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.