Sit-in des avocats à Alger : Le corps de la justice exige "le respect de la Constitution"    Le FLN s'entre-déchire    Le FFS se fissure    Les décrets publiés au JO    Malgré une croissance en panne : Publicis signe un bénéfice record    USA: La Fed ne prévoit plus de hausse de taux en 2019    Selon l'ONS : L'inflation à 4,1% sur un an en février 2019    Le Snapo tire la sonnette d'alarme !    Des experts mettent en garde    Sahara occidental: La 2ème table-ronde se termine sans avancées    Golan syrien occupé: Les propos de Trump dénoncés par Damas et à l'étranger    11 morts, dont 1 vice-ministre, dans une attaque des shebab    Sélection algérienne : Décrassage pour les titulaires, entraînement pour les remplaçants contre la Gambie    Hausse inexpliquée des prix des fruits et légumes : Les ménages désemparés    29 suspects arrêtés à Alger    Colère contre Benghabrit    Nouvelle pièce théâtrale à l'affiche à Oran    L'ADE de Chlef rassure : «L'eau du robinet est sans risque pour la santé»    FABB.. Les compétitions gelées jusqu'à l'élection d'un nouveau président    Aymen Mathlouthi, gardien de but de la Tunisie : «On a pris un ascendant sur les Algériens ces dernières années»    Argentine.. L'absence de Lionel Messi au Maroc va coûter cher    Washington reconnaîtra aujourd'hui la souveraineté d'Israël sur le Golan occupé.. Crime avec préméditation    Alors que Mihoubi est partant.. Abdelkader Bendamèche à la tête de l'Aarc    Accidents de la circulation.. 8 morts et 22 blessés en 24 heures    POUR PARLER DE LA SITUATION DU PAYS : Le SG du RND convoque les cadres de son parti    Mali: plus de 130 civils tués dans l'attaque d'un village peul    MASCARA : 4014 unités de vin saisies à Khalouia    SES LEADERS CHASSES DES MANIFESTATIONS : L'opposition tente de se positionner    LOUISA HANOUNE : Le FLN et le RND accusés d'attitude ‘'vicieuse''    ELLE VEUT LE VOIR AU ‘'MUSEE DE L'HISTOIRE'' : L'Organisation des moudjahidine exige la libération du FLN    L'Angola qualifiée, pas le Burkina    Imposante marche des avocats à Alger    Faire sa crème anticellulite maison    L'association El Rahma au chevet des femmes    CAN-2019. Algérie 1 – Gambie 1 : Les Verts accrochés dans le temps additionnel    Eliminatoires CAN-U23 : L'EN olympique prend option    70 logements réalisés en 2007 dans la commune de Oued Goucine (Chlef).. Les habitants réclament leur distribution    Pour vol avec violence: Trois malfaiteurs sous les verrous    Les «hommes» du ministre    Evaluée à 4,1% en février.. L'inflation se stabilise    La réunion avec les présidents de Ligues et de sections annulée    Guterres appelle à s'unir contre l'islamophobie    HBO a caché 6 trônes de fer à travers le monde    Toutânkhamon, le roi oublié    Depuis nos plus lointains ancêtres à nos jours    Les recommandations du FMI    Voitures électriques : Tesla baisse encore le prix de la Model 3    Près de 100 morts dans le naufrage d'un bac à Mossoul    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Célébration du centenaire du défunt moudjahid et artiste Farid Ali
Journée du Chahid à Bouira
Publié dans Le Soir d'Algérie le 21 - 02 - 2019

Le centenaire du défunt moudjahid et artiste Farid Ali a été célébré lundi à la maison de la culture Ali-Zamoum de la ville de Bouira à travers une série d'activités artistiques, organisées dans le cadre des festivités commémorant la Journée du chahid.
«Nous avons préparé un programme riche pour célébrer le centenaire du défunt Farid Ali, de son vrai nom Khelifi Ali», a indiqué, à l'APS, Saliha Cherbi, directrice de la maison de la culture Ali-Zamoum.
Un atelier audiovisuel de la maison de la culture a réalisé un reportage sur le parcours artistique et patriotique de Farid Ali. Un court métrage a également été diffusé au cours de cette journée. La célébration a été marquée par une chorale du Conservatoire régional de Bouira, qui a repris quelques titres du répertoire de Farid Ali, dont la célèbre chanson Ayemma Aâzizen uretsru. Un autre titre phare de l'artiste, Dachou em khadmegh, a été interprété par Amiche Zilalsene, étudiant au Conservatoire régional de Bouira.
Une conférence sur le début de carrière du défunt artiste a également été animée. A cette occasion, un diplôme d'honneur a été remis à la famille de Farid Ali. Des amis du défunt ont apporté des témoignages sur son engagement dans la guerre de Libération nationale et son militantisme. Farid Ali est né le 9 janvier 1919 à Ikhelfounen, dans la commune de Bounouh, sur les hauteurs de Boghni (Tizi-Ouzou). Après de brèves études chez les Pères blancs, il obtient son certificat d'études primaires et quitte son village pour se rendre à Alger, où il exercera de petits métiers, cordonnier à l'ex-rue Randon entre autres, pour subvenir aux besoins de sa famille.
La fréquentation, dans sa prime jeunesse, du célèbre bandit d'honneur Ahmed Oummeri, qui s'est rebellé contre le diktat colonialiste en bravant ses lois iniques, le marque déjà. Aussi, lorsqu'il émigra en France en 1940, les militants nationalistes qu'il rencontra n'eurent aucun mal à le faire adhérer à leur cause.
A Paris, repéré et encouragé par les grands musiciens de l'époque, tels qu'Al Jamoussi et Missoum, il se consacre à cet art. Il nouera des amitiés avec plusieurs artistes algériens et maghrébins. Mais, soupçonné par les autorités françaises après un attentat contre un responsable de la Radio française, il est expulsé vers l'Algérie en 1951. De retour au pays, il milite au PPA-MTLD et entre dans la clandestinité. Arrêté en 1956 à Bounouh, il sera emprisonné à Draâ-El-Mizan où il subira les pires tortures. Libéré une année plus tard, en 1957, il s'engage dans la guerre de libération. A l'indépendance, il produit quatre titres, dont la chanson émouvante et patriotique A yemma azizen uratsru et fait une tournée à travers le pays. Parrainé par Cheikh Nourredine, il entre à la Radio nationale où il enregistrera plusieurs autres titres avec lui. Farid Ali est décédé un jour d'octobre 1981 après un séjour à l'hôpital de Boghni (Tizi-Ouzou). Il a été inhumé dans son village natal.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.