Ali Yahia et les Médias de la Haine    Tunisie: une "infection bactérienne" a tué 14 nourrissons    L'Argentine porte à 71% son taux directeur    Un Brexit sans accord doit être évité "coûte que coûte"    Yémen: six experts en déminage tués dans l'explosion d'un dépôt    Kim accuse les Etats-Unis d'avoir été de "mauvaise foi"    Le pétrole recule en Asie    L'Algérie avec 19 athlètes au Mondial de kempo en Espagne    Judo : 4 médailles pour les Algériens en Afrique du Sud    Lutte : la coupe nationale cadets et juniors de lutte aujourd'hui et demain    Désignation de représentants du mouvement populaire pour mener une transition : urgence du moment ou stratégie d'enfermement ?    Marche des travailleurs de Cevital à Bouira : « Libérez Rebrab, non à une justice instrumentalisé »    Les Algériens pour une bonne moisson et des points olympiques    L'IRB Kheneg accède en Interrégions    Les frères Kouninef sous mandat de dépôt    La communauté internationale face à ses «responsabilités»    "Il faut commencer par juger les véritables criminels"    Avantage aux Béjaouis, mais…    Le Chabab passe en finale    Le tournant    L'opposition dénonce l'immixtion de l'armée dans la politique    Trois nouvelles plages proposées à l'ouverture    L'exécutif planche sur la saison estivale    Recul du taux d'analphabétisme    Parkours de Fatma-Zohra Zamoum présenté en avant-première à Alger    Le long-métrage Abou Leila en compétition à la «Semaine de la critique»    Benhadid : «La solution est politique»    L'Association des professionnels accentue la pression sur l'armée : Les Soudanais menacent de paralyser le pays    Nouvelle aérogare: Les travaux du parking à étages et la tour de contrôle achevés    Le porte-parole du gouvernement: «La justice est au-dessus de tous»    Chlef: Plus de 58.000 candidats aux examens de fin d'année    Les locaux commerciaux pour les jeunes au menu    Sûreté de wilaya: Plus de 3.000 permis de conduire retirés en trois mois    Le FFS dénonce une «démarche autoritaire»    Affaire Rebrab: L'ambassade de France dément toute demande de renseignements    KABYLIE 2001 : «HIRAK», SAISON I    Le pouvoir, ses manipulations et ses échecs catastrophiques (pour l'Algérie)    Décès : L'ancien fondateur du FIS Abassi Madani tire sa révérence    Le prix du baril pourrait flamber    Tipasa : La commune de Tipasa maintient le nouveau plan de circulation "modifié" jusqu'à la fin l'été    Relations russo/nord-coréennes: De nouveaux détails sur la prochaine rencontre Poutine-Kim    Libye: Al-Sarraj dénonce le soutien "non proportionné" de la France à Haftar    Comment l'URSS a construit un "tueur de sous-marins"    Bourses : Les actions européennes se sont dégagées par le haut d'une séance terne    Comment sécuriser nos musées!    Houston rend hommage au cinéma palestinien    De Ala Eddine Slim à Robert Rodriguez, via... Zahra!    Festival d'Annaba du film méditerranéen : de la 4e édition au mois d'octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Raja menace d'un forfait général
S'estimant victime d'erreurs d'arbitrage
Publié dans Le Soir d'Algérie le 05 - 03 - 2019

Le derby marocain RS Berkane- Raja Casablanca (0-0), comptant pour la 4e journée de la phase des poules de la coupe de la CAF a été faussé par l'arbitrage du Camerounais Antoine Max Depadoux Effa Essouma qui a privé les Rajaouis d'un but limpide et de deux penalties. Un arbitrage jugé scandaleux qui a été dénoncé par la direction du club de la capitale économique du royaume chérifien auprès de la CAF. Cette dernière a été destinataire d'un courrier express dans lequel le club casablancais du président Jawad Ziyat rapporte les faits d'injustice durant cette rencontre et menace de déclarer forfait dans le cas où sa missive n'est pas prise en considération. Comprendre par là que le Raja boycottera non seulement les deux dernières rencontres de la phase de poules dans laquelle les camarades de Banoun occupent la 4e place (3 points) du groupe A derrière le RS Berkane (1er avec 8 points), Otoho d'Oyo (2e avec 5 points) et Hassania d'Agadir (3e avec 4 points), mais également le match de Supercoupe d'Afrique, le 29 mars prochain à Doha, contre l'ES Tunis.
Lekdjaâ derrière le «manège» ?
Pour le tenant du trophée de la CAF, un homme serait derrière cette cabale et il s'agirait de Fouzi Lekdjaâ, le président de la Fédération royale marocaine de football, membre de l'exécutif de la CAF et accessoirement président du RS Berkane. La Renaissance de Berkane bénéficierait, à en croire les responsables et les fans du Raja, mais pas seulement d'un traitement de faveur de la part des instances locales mais aussi continentales. Les erreurs d'arbitrage en compétition africaine et en championnat du Maroc favorables aux gars du RSB n'ont pas manqué d'irriter ses adversaires. Fondée en 1970 après la fusion entre le CRB (créé en 1966) et l'USMB (lancée en 1953), la RS Berkane a remporté son premier titre majeur en 2018 (coupe du Trône) après avoir été finaliste en 2014, année durant laquelle Fouzi Lekdjaâ, natif de Berkane, fut élu président de la FRMF en remplacement d'Ali Fassi-Fehri. Son intronisation a non seulement permis au RSB de sortir de l'anonymat mais également au Maroc de prendre une autre dimension au sein de l'instance africaine présidée actuellement par le Malgache Ahmad Ahmad dont la résidence secondaire se trouverait… à Berkane.
M. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.