Vent de contestation au groupe média d'Ali Haddad    Man United : Pour Mourinho, son limogeage était mérité    Le bilan s'élève à près de 200 victimes    Real - Zidane : "Satisfait pour Karim, mais..."    Les magistrats confirment et dénoncent    Le temps des incertitudes    Les travailleurs exigent le versement de leurs salaires    Un Plan national climat pour bientôt    Des partis et des personnalités soutiennent Kaïs Saïed    L'Iran plaide pour un projet régional de sécurité    L'armée envoie des renforts à proximité du plateau du Golan    Affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Suez    Début de la révision des listes électorales    Une nouvelle marche populaire pour la libération des détenus à Chemini    Résultats    Bien négocier la manche aller    Batelli critique le rendement des joueurs    Ce que risque Sofiane Bouchar    Le niet de Benbitour    Plus de 16 500 étudiants affiliés    Interception de 9 harragas    Le policier à l'origine de l'accident mortel à Oued R'hiou écroué    Les syndicats chez le ministre    Un espace pour préserver l'histoire de cette expression populaire    "Trésor humain vivant" du Sénégal    Blonde ou brune ?    Tinder lance une série interactive qui influencera les rencontres proposées à l'utilisateur    Réception de plusieurs équipements au 1er trimestre 2020    Le procès renvoyé au 29 septembre    Tribunal militaire de Blida : Un procès sur fond d'interrogations    Affaire Kamel Chikhi : Report du procès au 6 octobre prochain    «La classe politique et les personnalités doivent se positionner avec le peuple»    On adopte la règle du pollueur payeur    MO Béjaïa : Nechma remplace Bouzidi    JS Kabylie : Enchaîner par une troisième victoire face au CRB    La langue de Molière ou la langue de Shakespeare : «Is that ‘‘la question'' ?»    Aït Ferrach (Bouzeguène) : Un mémorial de chouhada en chantier    Aïn Defla : Abdelkader Chaterbache, un artisan au service de l'éducation    El-Tarf: Des transporteurs bloquent l'accès d'une base de vie chinoise    GALETTE ET PETIT-LAIT    La future coalition en Israël : blanc bonnet et bonnet blanc    Pommades cancérigènes: Les précisions du SNAPO    Le spleen du professeur avant la retraite    Le ministère s'explique    Les victimes protestent et réclament leur argent    Téhéran met une nouvelle fois en garde contre une attaque    Présidentielle en Tunisie … La logique arithmétique plaide pour Kaïs Saïed    Brexit : Le Royaume-Uni quittera l'Union européenne le 31 octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'opposition réclame l'activation de l'article 102
EN CONCLAVE HIER À ALGER
Publié dans Le Soir d'Algérie le 05 - 03 - 2019

Des personnalités politiques et représentants de partis politiques, réunis hier au siège du Front pour la justice et le développement (FJD), ont appelé à la déclaration de la vacance du pouvoir et au report des élections.
Abla Chérif - Alger (Le Soir) - Ali Benflis, Abdelaziz Rahabi, Ahmed Benbitour, Abderrezak Makri (Mouvement de la société pour la paix), Abdelkader Bengrina (mouvement El-Binaa) Ahmed Dan, cadre dirigeant de ce parti, des représentants du Parti des travailleurs (PT), présents en qualité d'observateurs, et d'autres acteurs politiques se sont donc retrouvés une nouvelle fois hier au siège du FJD.
Contrairement aux réunions précédentes, et notamment celle ayant précédé la marche du vendredi 22 février, la rencontre a débouché sur une série de décisions et de résolutions liées à la situation en cours. Cette fois, les présents ont fait part de leur rejet en bloc du cinquième mandat et mettent en garde le pouvoir contre toute entreprise porteuse de danger et pouvant déboucher sur une plus grande instabilité. Les dirigeants, soutiennent ces derniers, sont mis face à des responsabilités historiques, et il leur appartient d'agir avec toute la sagesse voulue.
Le retrait des candidatures à la présidentielle a été salué de façon unanime et un appel a été adressé aux «restants» pour en faire de même, compte tenu du caractère fermé de ces élections. Dimanche, jour de dépôt des dossiers de candidature auprès du Conseil consultatif, Ali Benflis (président de Talaioue El Hourriet) avait officiellement annoncé qu'il ne se présenterait pas. «Ma place est auprès du peuple», avait-il alors déclaré. Une journée plus tôt, le conseil consultatif du MSP avait, lui aussi, annoncé le retrait de la candidature de Abderrezak Makri à l'issue d'une réunion houleuse. Samedi, toujours, le conseil national du PT (Parti des travailleurs) a, de son côté, informé l'opinion qu'il ne présentera aucun candidat à cette élection. Après avoir procédé au dépôt de son dossier, Abdelaziz Belaïd, président du Front El-Moustakbal, a fait connaître hier son intention de se retirer à son tour en cas de maintien de la candidature de Abdelaziz Bouteflika. L'opposition, à laquelle n'assistaient toutefois pas le RCD et le FFS, engagés dans l'option du boycott, a également réagi au message du président de la République lu par Zaâlane lors du dépôt du dossier de candidature de Bouteflika. Ils évoquent une lettre «imputée au président de la République» et la récusent «dans son fond et dans sa forme car n'étant qu'une manœuvre destinée à faire perdurer le système et faire échouer le mouvement populaire, ses objectifs et ses sacrifices». Dans ce contexte, un appel au maintien de la mobilisation citoyenne dans son caractère pacifique a été lancé tout en soulignant la nécessité de la prise en charge des revendications du peuple de manière politique par les partis politiques.
L'opposition appelle enfin à la déclaration de la vacance du pouvoir par la mise en application de l'article 102 de la Constitution et ainsi procéder au report des élections. Le conclave se poursuivait toujours hier en début de soirée.
A. C.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.