CAN 2021. Botswana 0 – Algérie 1 (Groupe H) : Les Verts terminent l'année en beauté    L'Algérie rejette les positions considérant les colonies israéliennes comme "ne contrevenant pas au droit international"    Code barres: plus de 400.000 produits sont codifiés en Algérie    Gaïd Salah: le peuple algérien a prouvé qu'il est "un peuple des grands défis"    L'économie du savoir permet la diversification de la production hors hydrocarbures    Chlef: quatre personnes arrêtées et saisie de plus de 53.000 unités de boissons alcoolisées    ILS TENTAIENT DE RALLIER DES GROUPES TERRORISTES AU SAHEL : Huit individus arrêtés à Relizane et Ghardaïa    Accidents de la route : 38 morts et 954 blessés en une semaine    COUVERTURE DE LA PRESIDENTIELLE : Les médias tenus de respecter les lois    Eucoco/Sahara occidental: plusieurs ateliers et rencontres au programme de la Conférence    CNAS D'ALGER : Plus de 82 millions de DA d'indemnisations pour les maladies professionnelles    ORAN : Démantèlement de deux réseaux de trafic de cocaïne    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 13ème journée    Les Européens divisés sur la réforme de l'élargissement à l'Est    18 200 unités vendues à fin octobre 2019    Octavia 4-G : le modèle qui avance, la gamme qui monte !    Opération ville morte à Tichy    Détends-toi ! Ménage tes nerfs ! Cool !    Début des travaux au stade du 5-Juillet    A la conquête de l'Amérique    Les permanences des candidats en stand-by    Les candidats, cible des étudiants    Le Président prêt à inclure des représentants du mouvement populaire au gouvernement    L'ONU «préoccupée» par les grâces de Trump aux militaires    Les services de la santé rassurent    «2049, l'année du serpent de terre…»    Venise sort la tête de l'eau après des inondations historiques    Schématisme et morale néolibérale    Parution d'"Une paix et amitié perpétuelles", de Tobjorn Odegaard    Les essais nucléaires de Reggane à travers la photo    Annulation des stages à l'étranger : Les universitaires s'indignent    LFP – Sanctions : Bouchar suspendu un match    JSMB – RCR : Victoire impérative pour les Béjaouis    Infos Campus    El Oued: Benflis rejette tout lien avec l'ancien système    Blida: Bengrina s'engage à éradiquer la corruption    Fonds détournés vers l'étranger: «Les autorités ont mis beaucoup de temps à agir»    Football - Ligue 2: Plusieurs duels intéressants à l'affiche    4 manifestants condamnés    Grève dans les écoles    Volkswagen investit pied au plancher    400 millions de dollars à l'horizon    Le ministre des Finances estime : "L'importance d'amender la Loi organique relative aux lois de Finances"    Ryad Mahrez parmi les 100 joueurs les plus précieux du monde    CAF : Waberi Hassan menace de démissionner    Journées d'Art Contemporain de Carthage 2019 (JACC) : " Les galeries à l'œuvre "    Cinéma : Les Misérables, un film social coup de poing sur la banlieue    Alger (Fondation Casbah): Recensement de 330 bâtisses menaçant ruine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le surprenant discours de Gaïd Salah !
Il ne cite, ni la présidentielle, ni Bouteflika
Publié dans Le Soir d'Algérie le 12 - 03 - 2019

Le vice-ministre de la Défense nationale et chef de l'état-major de l'Armée nationale populaire, le général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah est en passe d'effectuer une véritable offensive médiatique ainsi qu'un remarquable changement de ton, notamment ces deux derniers jours. Sans doute en raison de l'immense mobilisation populaire contre le cinquième mandat auquel s'est porté candidat Abdelaziz Bouteflika, le patron de l'état-major surprend, en effet, par un discours pour le moins énigmatique.
Kamel Amarni - Alger (Le Soir) - Hier lundi, le ministère de la Défense nationale rendait public un second communiqué-compte-rendu de la visite de Gaïd Salah, dimanche dernier à l'Ecole nationale préparatoire aux études d'ingéniorat à Rouiba. Un communiqué qui confirme ce changement de ton chez Gaïd Salah.
Le chef de l'état-major ne lance aucune mise en garde, comme il avait coutume de le faire, à l'endroit de ceux qu'il désignait constamment par « cercles occultes », occulte, encore une fois , le rendez-vous de la présidentielle et, mieux encore, et pour la première fois, il ne cite à aucun moment « le président de la République, ministre de la Défense nationale chef suprême des forces armées, le moudjahid Abdelaziz Bouteflika ». C'est véritablement une première, pour celui qui dirige l'état-major de l'ANP depuis 2004, que de ne pas citer dans une intervention publique Abdelaziz Bouteflika. Il n'est plus question, dans le nouveau discours de Gaïd Salah, en tout cas depuis deux jours, que « du peuple », et « des intérêts suprêmes de la Nation». Parlant de l'appareil de formation militaire, devant l'ensemble des cadres concernés du ministère de la Défense, il dira, par exemple, que « tout ce qui a été réalisé, jusqu'à présent, dans le domaine de la science, de la connaissance et de la formation est d'une extrême importance, et une source de satisfaction, cependant, les ambitions de l'Armée nationale populaire qui sont également celles de l'Algérie et de son peuple, l'incitent constamment à être à la hauteur des lourdes responsabilités qui lui sont dévolues ». Ou encore : « Il convient de souligner que l'un des facteurs importants ayant contribué au succès du processus pédagogique de notre appareil de formation est son souci permanent de faire partie intégrante du système éducatif national, de faire corps avec les valeurs de son peuple et les fondements de son identité nationale, faisant ainsi de lui un des éléments qui contribuent à la promotion du secteur de l'éducation et de l'enseignement dans notre pays, dans sa conception militaire, adaptées aux spécificités de la profession militaire et des besoins urgents.»
Le patron de l'état-major ajoutera, dans le même sillage, qu'«il est certain que la facilité qui caractérise l'intégration des nouvelles recrues dans le cursus pédagogique et de formation, dispensé dans les rangs de l'Armée nationale populaire, est la meilleure preuve de la cohérence entre l'environnement professionnel militaire et le vivier populaire, d'où notre appareil de formation puise sa composante humaine ».
Parlant, ensuite, plus généralement de l'institution et de son rôle, Gaïd Salah affirmera qu'il s'agit d'une armée « qui porte une vision globale et clairvoyante sur les intérêts suprêmes du pays, (et qui) fait que cette nation est entre de bonnes mains, qui estime ce legs à sa juste valeur, savent honorer le serment, valorisant le travail noble et honorable, tel que le mérite cette terre sainte et ses valeureux martyrs». Pour cela, ajoutera-t-il encore, l'ANP continue de considérer le travail assidu, soigneux et dévoué à Allah le Tout-Puissant et à la patrie, son moyen principal qui lui permet de s'adapter en permanence aux impératifs des intérêts suprêmes de la Nation et de veiller à leur garantie, ce qui requiert, nécessairement, un sens élevé de la responsabilité et du devoir envers le peuple et la patrie ».
L'homme fort du MDN affirmera également que l'ANP est « une armée professionnelle de par sa performance et son raisonnement, qui agit conformément aux dispositions des lois de la République, selon l'envergure et la nature des missions qui lui sont assignées, professionnelle également de par l'assimilation des paramètres à même de préserver en permanence le capital de confiance de son peuple ».
A aucune étape, dans cette intervention de Gaïd Salah, Bouteflika n'est « associé » , ce qui est, pour le moins, une grande « révolution » dans le discours du vice-ministre de la Défense nationale…
K. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.