Congrès extraordinaire du FFS: élection des nouveaux membres de l'Instance présidentielle du parti    Afrique: la Covid-19 aggrave la situation des réfugiés menacés par la faim et la malnutrition    FMI: la dette publique mondiale atteindra un pic historique en 2020    FAF-ANEF: quatre conférences en ligne au programme en juillet    Alger: interdiction du transport urbain collectif public et privé durant les week-ends    Covid19: 434 nouveaux cas, 487 guérisons et 8 décès en Algérie durant les dernières 24h    Covid-19: plus de 2.700 artistes ont bénéficié d'une aide financière    Déclarations glorifiant le colonialisme: les Algériens ne doivent "absolument pas tomber" dans le jeu    PRODUITS PHARMACEUTIQUES : L'ARAV prescrit l'arrêt immédiat des campagnes publicitaires    Impact du Covid-19: la presse sportive algérienne touchée de plein fouet    MASCARA : Des terres agricoles détournées de leur vocation    TISSEMSILT : La CNAC à l'écoute des citoyens    MASCARA : Un nouveau directeur à l'hôpital ‘'Yssaad Khaled''    CORONAVIRUS A BECHAR : Des activistes manifestent devant le siège de la wilaya    COVID 19 : Oran sera doté d'un laboratoire d'analyses PCR    Meurtris par le Covid, réprimés par le pouvoir: la double peine des médecins égyptiens    MONTAGE AUTOMOBILE EN ALGERIE : Le ministre de l'Industrie apporte des précisions    DEFENSE : Le général-major Tlemçani à la tête de la 4ème région militaire    RECUPERATION DES RESTES MORTUAIRES : Un pas vers la reconnaissance par la France de ses crimes    Cheb Khaled rêve d'un Maghreb Uni !    Premier League: L'Algérien Mahrez 2e meilleur passeur africain    Covid-19 à Oran : malgré la hausse du nombre des contaminés, les gestes barrières ne sont pas respectés    Libye: reprise de la production et des exportations de pétrole après des mois de blocage    Algérie/France: des avancées sur les questions mémorielles, en dépit de la persistance des voix des nostalgiques de la colonisation    Syrie: l'aide transfrontalière de l'ONU suspendue à une décision russe    La Bourse de Tokyo ouvre en baisse, la résurgence du Covid-19 inquiète    Sétif : protestation des agents de la direction de réalisation des projets de l'ERGR Aurès pour des salaires impayés    Tebboune reçoit un appel téléphonique de Macron    Affaire Tahkout : poursuite au tribunal de Sidi M'hamed des plaidoiries de la défense    APN: Clôture de la session ordinaire 2019-2020    9 juillet 1962    Benrahma et Brentford à deux points des barrages    Chelsea chasse Leicester du podium    Se sauver ou sombrer    Rachad, les harragas et la décennie noire    Le secteur culturel salue l'aide débloquée pour affronter le coronavirus    Voilà que le loup sort du bois    La FAF tranchera le 15 juillet    Colère et consternation    Cafouillage administratif et réunions sans résultat    Perspectives moroses pour l'économie algérienne    Relaxe pour trois activistes du hirak à Béjaïa    Cap sur un nouveau plan de relance    Risque de famine pour 7 millions de personnes en Afrique de l'Est    Plus de 3 000 réfugiés arrivés en Ouganda en trois jours    Me Meftah : "Deux procès contre Hannachi sont programmés pour le 27 juillet"    Libye : Le chef de l'ONU dénonce une «interférence étrangère» sans précédent    Les chouhada sont revenus ce vendredi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bensalah appelle à des solutions consensuelles
Révolte populaire
Publié dans Le Soir d'Algérie le 02 - 05 - 2019

Le chef de l'Etat a appelé, mardi, dans un message adressé à l'occasion de la fête internationale des Travailleurs, à l'instauration d'un climat d'entente et d'associer toutes les forces « vives du pays pour la recherche de solutions consensuelles ». Des solutions, selon Abdelkader Bensalah, qui répondent aux revendications populaires.
Salima Akkouche - Alger (Le Soir) - La célébration du 1er Mai était l'occasion pour le chef de l'Etat de revenir sur la situation politique du pays. Dans son message, Abdelkader Bensalah n'a pas manqué de souligner que cette année, la célébration de la fête internationale des Travailleurs « intervient dans un contexte particulier, marqué par le sursaut salutaire de notre peuple, qui a capté les regards du monde entier». La conjoncture difficile que traverse le pays, dit Bensalah, « exige de chacun de nous d'être au rendez-vous de l'Histoire, en mettant de côté nos différends et en focalisant notre effort sur notre volonté commune de préserver les fondements de notre Nation et les acquis de notre Etat ».
Bensalah estime qu'il est donc « impératif d'instaurer un climat de sérénité et d'entente et d'associer toutes les forces vives du pays pour la recherche de solutions consensuelles, en concrétisation de la volonté du peuple souverain, la satisfaction de ses revendications légitimes à une vie décente et son aspiration résolue à un changement radical avec le régime, les pratiques et les symboles». Par ailleurs, le chef de l'Etat estime que le pays a besoin aujourd'hui d'un élan national pour relever le défi du développement durable, la création de richesses et la relance de l'économie.
« Notre pari de gagner la bataille de la moralisation de la vie publique et la création d'une économie productive de richesses, et non rentière ne peut être remporté qu'à travers la participation de tout un chacun, sans exclusion ni différenciation, et dans un cadre participatif où règne la confiance mutuelle, se complètent les idées et rivalisent les projets », a déclaré le chef de l'Etat. Et de poursuivre : « La construction de la patrie est une entreprise à mener par tous, sans marginalisation ni exclusion, sans sélectivité ni règlement de comptes, une démarche à même de décanter les bien intentionnés des malveillants, qui ont mis et mettent en péril les intérêts suprêmes du pays .»
Bensalah, qui a dit que le peuple algérien a impressionné le monde par son pacifisme et le civisme de ses manifestations, s'est engagé à laisser les portes du dialogue ouvertes avec les partenaires sociaux et économiques «afin d'ouvrir plus de perspectives devant les bonnes volontés pour participer au processus de développement, garant de notre sécurité nationale».
S. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.