Boukadoum reçoit le nouvel ambassadeur de Hongrie en Algérie    Commerce extérieur: le retour au système des licences n'est pas à l'ordre du jour    APN: adoption du projet de loi relatif à la lutte contre les bandes de quartiers    La Zlecaf ouvrira de larges perspectives aux opérateurs économiques algériens    FC Barcelone: Suarez justifie le choix Atlético pour son départ    Ghardaïa: Etude pour la réutilisation des eaux épurées à des fins d'irrigation agricole    Affaire SOVAC : poursuite du procès en appel à la Cour d'Alger    L'Afrique du Sud et Cuba appellent à la fin de l'occupation au Sahara occidental et en Palestine    De lourdes peines pour les frères Kouninef    Tebboune insiste sur la nécessité d'accélérer la réforme du Conseil de sécurité    Quand le bricolage fait des siennes    Belkaroui arrive, Masmoudi prolonge son contrat    Le contrat de Tiboutine résilié    Le développement durable : enjeux et défis pour l'Algérie    5 heures pour juger Djemaï    Une rentrée scolaire à domicile    «L'hôpital des 240 lits de Kharouba sera classé en CHU»    Plus de 3 500 étudiants ont rejoint l'université    Ce soir-là...    Actucult    Corsica Linea reporte ses traversées au 14 octobre    Un projet pour autonomiser les femmes en Algérie    "Tout est rentré dans l'ordre avec Bouloudinat"    Les détails du protocole sanitaire    Mesmoudi prolonge, Belkaroui signe    Le directeur sous contrôle judiciaire    Une année de prison, dont quatre mois avec sursis    Le RCD dénonce une "remise en cause du multipartisme"    Investiture en catimini du président Loukachenko    Des progrès dans les discussions Grèce-Turquie au sein de l'Otan    Le budget supplémentaire 2020 en baisse    Téhéran crie victoire face à Trump    Le niveau de l'eau en baisse significative    Deux productions algériennes à l'honneur    Appel à contribution pour l'ouvrage "Psychiatrie, Société et Religion"    Parution prochaine du deuxième tome    Foot Der    Hiatus, méprises et augures    GSP : 200 sportifs effectuent le test de COVID-19    Poker gagnant pour l'Histoire    La démocratie et ses travestissements    Pourquoi et comment faire participer le citoyen résidant à la gestion de la ville ?    RICANEMENTS PASSES    Techniques de traduction de la B. D. de l'arabe vers l'espagnol: L'Institut Cervantès lance un appel à inscription    Ximénès ou les frères Barberousse ? Le grand tournant de l'Histoire de l'Algérie au XVIème siècle    L'arabie Saoudite dèvoile le calendrier    "Le projet de la nouvelle Constitution consacre l'Etat de droit"    La très lente décrue se poursuit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le président Belhadj et les actionnaires sous forte pression
MC Oran
Publié dans Le Soir d'Algérie le 01 - 06 - 2019

Craignant que le scénario des échecs des précédentes saisons ne se reproduise l'exercice prochain, au MC Oran, l'on se mobilise déjà pour provoquer la rupture en réclamant notamment le départ collectif des actionnaires du club de Ligue 1 de football.
En effet, quelques jours après que les «Hamraoua» ont réussi à se maintenir parmi l'élite, les fans de cette formation sont montés au créneau pour revendiquer un changement radical sur tous les plans, à commencer par une véritable «révolution» au niveau des hautes sphères du club. Force est de constater d'ailleurs que même l'annonce par le président de la Société sportive par actions (SSPA) du MCO, Ahmed Belhadj, dit «Baba», de sa démission à l'issue du dernier match du championnat face au NA Hussein Dey dimanche passé, n'a pas pour autant calmé les ardeurs des supporters et les proches de l'équipe. Ces derniers rappellent qu'il ne s'agit pas de la première fois que ce responsable annonce son départ, mais sans jamais aller au bout de sa décision. Il opte pour cette attitude pendant pratiquement chaque intersaison, avant de se rétracter prétextant n'avoir pas trouvé de successeur. Cette fois-ci, les Oranais, impatients de voir leur team renouer avec les consécrations qui les fuient depuis près d'un quart de siècle, sont déterminés à aller au bout de leur revendication. Ils réclament le départ de tous les membres du Conseil d'administration et confier les rênes de la SSPA à une société économique, «Hyproc Shipping» particulièrement, puisque cette filiale de Sonatrach a déjà signé un protocole d'accord avec la SSPA/MCO en janvier dernier pour éventuellement racheter la majorité des actions du club professionnel dès cet été.
Les Hamraoua se révoltent contre leurs dirigeants
Du coup, les actionnaires du MCO, qui n'ont pas réussi à se réunir depuis au moins trois années en raison de leurs interminables conflits, sont plus que jamais sous pression. Des personnes se proclamant comme des supporters acharnés du club ont même versé dans la menace en taguant jeudi les murs des domiciles de deux ex-présidents, en l'occurrence Youcef Djebbari et Larbi Abdelilah, pour les prévenir contre toute tentative de revenir à la présidence, tout en leur exigeant de vendre leurs actions au profit d'Hyproc. Les photos de ces tags ont même été publiées sur les réseaux sociaux. La même mésaventure avait été vécue par le boss Belhadj il y a quelques semaines, lorsqu'il avait été victime d'un comportement similaire au niveau de son complexe touristique sis dans la corniche oranaise.
Les supporters mouloudéens ont prévu également un sit-in devant le siège de la wilaya dimanche prochain pour réclamer au wali de la ville d'activer le processus de passage de leur club sous le giron d'Hyproc, étant donné qu'il avait lui-même parrainé les pourparlers préliminaires entre les deux parties.
Le fait que le flou entoure désormais la matérialisation de l'accord préliminaire signé en janvier passé, plonge les «Hamraoua» dans la panique. Ils craignent qu'une éventuelle volte-face de la société spécialisée dans le transport maritime des hydrocarbures ne profite aux actuels actionnaires pour rester aux commandes «après avoir montré leurs limites tout au long des précédentes années».
L'été s'annonce désormais chaud au MCO, où l'on tient à remettre de l'ordre dans la maison dans les meilleurs délais afin de réunir les prémices du succès en vue de l'exercice à venir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.