Journée internationale de la femme: Message du Président de la République    La réunion du GST-Mali, une opportunité pour faire le point sur le processus d'Alger    USMA: Zeghdoud nouvel entraineur    Des expériences féminines en matière "d'entrepreneuriat culturel" présentées à Alger    Sonelgaz: un indicateur de veille pour recenser les cas de discrimination hommes/femmes au travail    Lutte contre la Covid-19 : Une plateforme pour assurer la «vaccinovigilance» à l'EHU d'Oran    Crue de l'Oued Meknassa: le corps sans vie d'une huitième victime, retrouvé    Cyberciminalité: l'Algérie candidate à la présidence du Comité internationale    Sahara Occidental: Berlin exhorté à ne pas céder aux pressions de Rabat    Les modifications et les instructions de Tebboune    Vote de confiance sur fond d'optimisme modéré    Sultana Khaya victime d'une tentative d'élimination physique    L'historien Maati Monjib, en grève de la faim    "L'économie ne peut se suffire d'ordres administratifs"    "Nous reprenons confiance"    La FIFA officialise l'accord de Rabat    La commission interministérielle tranchera le cas de la FAF    La sélection algérienne à la 2e place    Les Algériennes Ouallal et Asselah précocement éliminées    Tendances instables    Les think tanks et l'universitaire dans la sphère de l'économie de la connaissance    7 personnes brûlées dans un incendie de véhicule    Au cinquième jour de fermeture de la RN 24, l'arbitrage de l'administration persiste    Des citoyens en attente d'un logement depuis 40 ans !    Petits beignets    "Pour endiguer le féminicide, il faut en finir avec le patriarcat"    Les attributaires du périmètre «Maâder» se plaignent du manque d'électricité    Un texte d'un «autre temps»    La statue de Mohand Oulhadj inaugurée    Le Festival national du théâtre professionnel revient    La nation du quart de page    Ils se sont rassemblés à Constantine: Retraités et radiés de l'ANP reviennent à la charge    Environnement hostile    Les partis politiques s'y préparent    C'était un certain 08 mars 2007    Une campagne prématurée    Le vieux rêve prend forme    Les armes de la cyberguerre    La fabrique des mensonges!    Le président Tebboune présente ses condoléances    Le MCO rejoint l'ESS en tête    Benlamri buteur et Slimani passeur    Cinq personnes tuées dans une embuscade au nord du pays    L'Iran appelle les Européens à éviter «toute menace ou pression» sur le nucléaire    La Dgsn célèbre la Journée internationale de la femme    «Les femmes ont joué un rôle décisif dans l'histoire de l'Algérie»    Le double combat de la femme algérienne    Ces audacieuses qui façonnent la République    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Séminaire national sur les déchets ménagers et industriels
AIT-TOUDERT (TIZI-OUZOU)
Publié dans Le Soir d'Algérie le 03 - 06 - 2019

Après l'avoir consacré, à deux reprises, à la nutrition et à la santé publique, l'association scientifique Iger n Tussna de Tizi-Ouzou compte dédier son séminaire scientifique annuel aux déchets ménagers et industriels.
C'est ce que nous avons appris, avant-hier en soirée, de Younès Aït-Amara, président de cette dynamique association de la commune d'Aït-Toudert, à l'extrême sud de la wilaya de Tizi-Ouzou, en marge d'une cérémonie en l'honneur des enfants qui ont été la troisième campagne de circoncision.
Pour notre interlocuteur, cette rencontre scientifique prévue vers la fin du mois de septembre prochain, aura à cerner la problématique, c'en est une, des déchets ménagers et industriels quand on constate que nos routes, villages, quartiers et villes sont devenus de véritables décharges à ciel ouvert. Et dire que des solutions, qui ne coûtent pas beaucoup, sont mises en branle par certains endroits, comme ces mini-centres de tri avec incinération sur place, sans trop d'incidence sur l'environnement. Une expérience appelée à se généraliser à travers notamment les villages.
Pour revenir à cette opération de circoncision, elle n'aurait jamais pu se concrétiser, affirme Aït-Amara, «sans l'implication d'âmes charitables parmi les quelques entreprises locales et autres particuliers et les autorités locales».
Ce qui a permis, outre une circoncision donc gratuite, la remise d'un trousseau, d'un panier alimentaire consistant et d'une somme d'argent de 6 000 dinars aux enfants circoncis au nombre de 36, issus tous des villages de la commune, dont nombreux sont issus de familles à ressources limitées.
Aussi, l'association Iger n Tussna a réalisé, comme veut la tradition, le long du mois de Ramadhan qui s'achève, un programme d'activités culturelles et scientifiques. La première a été dédiée au greffage et au marcottage, animée par un cadre de la subdivision agricole de Ouacifs, la seconde sous le thème «De avril 1980 (MCB) à avril 2019 (Mouvement populaire)» animée par
Dr Lounaouci et la troisième a été animée par Hamid Bilak sur la préservation du patrimoine immatériel, Arab Abdenbi, Hacène Helouane et Djamel Laceb autour des études de textes littéraires.
L'association se prépare aussi à la célébration de la journée mondiale des Oiseaux migrateurs avec une sortie pédagogique en étroite collaboration avec le parc national du Djurdjura, au bénéfice d'écoliers au barrage de Taksebt.
M. K.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.