Un panel qui n'aura pas de sens si le mouvement populaire n'obtient pas satisfaction sur ses préalables    Pouvoir-opposition: Dialogue de sourds, divergences et risque de statuquo    A quand le «provisoire» de ce «gouvernement» ?    Des points de vente pour l'approvisionnement des boulangers: 33 minoteries fermées à Oran    Chlef: Du nouveau pour les chemins communaux    Doit-on s'inquiéter du mode de gouvernance de Sonatrach ?    Un bien détestable président    LE JUSTE MILIEU    Finale de la CAN 2019: Algérie-Sénégal, vendredi à 20h00: Rendez-vous avec l'histoire    ASMO - Malgré les instructions du wali: Le bricolage se poursuit    Des habitants tirent la sonnette d'alarme: Oran impuissante face aux chiens errants !    Neuf individus arrêtés: Un trafic de véhicules et de faux et usage de faux démantelé    Remchi: 71 familles recasées dans le cadre du RHP    Le Hirak : ne pas brouiller son message nationaliste !    La footballisation des esprits ou la défaite de la pensée    Algérie : «Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir»*    M. Chahar Boulakhras, P-DG de la Sonelgaz, à la Radio : "Nous avons connu un pic historique de 15 133 mégawatts"    CAN-2021: Tirage au sort ce jeudi au Caire    Récompense : Des tablettes des avancées technologiques du jeu remises aux quarts-de-finaliste    Niqab en Tunisie: "Montrez-moi patte blanche ou je n'ouvrirai point"    Saisie en 2012 : L'OMC donne raison à la Chine contre les USA    Syrie : Les combats s'intensifient à Idleb aggravant la situation humanitaire    Utilisation en ligne des techniques de sensibilisation à la protection de l'environnement: 30 étudiants de l'Est du pays en formation à El-Tarf    Alors que les citoyens dénoncent la suspension de l'AEP durant cette période caniculaire : Les responsables concernés restent imperturbables !    Sahel : Bamako salue le rôle «éminent» de l'Algérie    Banques : Wells Fargo accroît son bénéfice, la marge d'intérêts sous pression    Pour accompagner la dynamique nationale de développement : Nécessité de renforcer la production de l'énergie électrique    Le calvaire des usagers    Les Verts en quête d'une 2e étoile    Les résultats connus aujourd'hui    Création d'un comité de suivi    Mahdjoub Bedda placé sous mandat de dépôt    Les 13 personnalités du Forum civil    Les élues démocrates répondent à Trump    Constantine : les lauréats du concours Cheikh Abdelhamid-Benbadis récompensés    Real : Zidane sur le point de perdre 3 de ses joueurs favoris ?    MAHIEDDINE TAHKOUT : Zoukh de nouveau devant la Cour Suprême    Les C400X et C400GT arrivent    Ils seront plus de onze millions à la rentrée prochaine    Les étudiants résistent    Du 28 au 30 septembre à Tébessa    ACTUCULT    Une nouvelle initiative de dialogue lancée    Une statistique qui profite à l'Algérie avant la finale    Une médiation morte avant de commencer    Baisse drastique des réserves de change    Exposition collective d'arts plastiques    30 wilayas au Salon national des arts traditionnels et cultures populaires    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les gombos à la constantinoise, chasse gardée des ménagères
Voyage culinaire
Publié dans Le Soir d'Algérie le 15 - 06 - 2019

Dans notre voyage culinaire de cette semaine, nous allons partir pour la ville des Ponts suspendus et partager, ensemble, une recette traditionnelle de la région de l'Est algérien qui n'a pris aucune ride et que les natifs de l'antique Cirta cuisinent depuis de longues décennies de la même façon que leurs ancêtres.
A base d'un légume unique et qui se suffit à lui-même, el gnawiya est un concentré de vitamines et de nutriments qui font de lui un aliment aux multiples vertus bien qu'il soit encore peu familier dans certaines régions du pays comme le centre et reste néanmoins très apprécié dans tout l'Est algérien. Nos mères et grands-mères préparaient les gombos depuis toujours et savaient les choisir car c'est en fonction de leur taille, de leur couleur et de leur forme qu'elles les sélectionnaient. Plus les gombos sont petits, verts et charnus, plus leur cuisson sera meilleure et le plat goûteux.
Dès que les jeunes pousses apparaissaient sur les étals des marchés, ma mère s'empressait d'aller en acheter un bon kilo ou deux et de les conserver au frais après les avoir nettoyés, car la saison des gombos est très courte et il ne fallait surtout pas la rater. Cultivés à la fin du printemps, les gombos étaient cueillis en été et apparaissaient dans les marchés pour une durée très brève. C'est alors que les amateurs de ce produit éphémère se ruaient sur les étals pour se procurer leur part de la saison.
Seules les ménagères cordons bleus avaient le privilège de préparer la seule et unique recette avec de la viande de mouton ou des morceaux de jarret de veau, des viandes grasses qui relevaient le goût quelque peu fade des gombos.
Recette
Ingrédients :
500 g de gombos, 500 g de côtes d'agneau, 1 gros oignon, 4 gousses d'ail, 2 tomates fraîches moyennes bien mûres, 1 c. à s. de concentré de tomates, 1 c. à c. de felfel aakri (paprika), 1 piment vert fort, sel/poivre, de l'huile végétale pour la friture.
Préparation : Commencer par faire revenir l'oignon coupé en lamelles fines dans une marmite avec l'ail écrasé dans une cuillerée à café d'huile.
Ajouter les côtes d'agneau, le sel, le poivre et le paprika et laisser mijoter sur feu très doux. Pendant ce temps, peler les tomates et les réduire en purée et verser le coulis sur les morceaux de viande. Bien mélanger à l'aide d'une cuillère en bois pendant quelques minutes, puis mouiller avec de l'eau tiède (environ 1l) et laisser cuire à feu modéré, à couvert. Pendant ce temps, nettoyer les gombos en les grattant légèrement un à un avec un couteau pour enlever le duvet et réserver. Prendre une poêle, y mettre une cuillerée à soupe d'huile et faire sauter les gombos à feu moyen jusqu'à ce qu'ils s'assèchent, puis les mettre sur du papier absorbant. Lorsque les côtes d'agneau sont presque cuites, ajouter le concentré de tomates et laisser mijoter pendant une dizaine de minutes pour que la sauce s'épaississe. Ajouter alors les gombos, laisser mijoter pour que la sauce devienne onctueuse. A la fin de la cuisson, plonger le piment vert. Servir avec une salade de laitue fraîche et un bon pain fait maison.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.