Association La Radieuse : Hommage à Saïd Amara    MCA : Aymen Rahmani met fin au suspense    Secousses telluriques à Mila : la mosquée "Sidi Ghanem n'a subi aucun dégât    Acheminement d'une cargaison d'aides humanitaires au profit du peuple sahraoui    FIFA : L'hommage d'Infantino à Saïd Amara...    Ouverture graduelle des plages : Les estivants impatients !    Tipaza: tremblement de terre d'une magnitude de 4,3 degrés près de Sidi Ghiles    En prévision de sa réouverture : Protocole sanitaire pour les visiteurs du jardin d'essai    Les grands commerces à Rouiba : Les commerçants ne respectent pas les mesures sanitaires    Chlef : Un meilleur éclairage pour le centre-ville    Le réalisateur Meziane Yaala n'est plus    Parution. Amel Et Ses Sœurs de Leila Souidi : Hommage à vingt femmes algériennes d'exception    A partir de samedi prochain: 161 mosquées concernées par la réouverture    L'heure est aux expertises: La population de Mila encore sous le choc    A partir d'aujourd'hui: Confinement allégé et interdiction de circulation entre wilayas levée    80 logements LPA de Bir El Djir: Les souscripteurs s'impatientent, le promoteur s'explique    Equipe nationale: Aouar convoqué lors du prochain stage ?    Agence des produits pharmaceutiques: Le SNAPO en appelle à Tebboune    LES BAGNES INEDITS    La royauté et l'immunité    L'algérianite ou le rêve éveillé de Mustapha    La réunion périodique présidée par Tebboune    538 ` nouveaux cas confirmés et 8 autres décès    Amar Bellani dénonce et répond au Makhzen    Le stockage des produits dangereux est interdit depuis 45 ans    "J'ai toujours été un fan de la JSK"    La fille des Aurès    Les souscripteurs s'approprient les lieux    Après le choc, la colère !    Mila: le barrage de Béni Haroun est équipé d'installations parasismiques    Médias-Pratiques anti-professionnelles: engager une réflexion collective    ALGERIE - FRANCE : Une écriture commune de l'histoire "n'est pas possible"    Le PAD tire à boulets rouges sur le pouvoir    MCA-GSP, enfin le retour aux sources !    Ciccolini fier d'entraîner les Rouge et Noir    Les 4 samedis    Les mains de l'intérieur !    Vaste mouvement dans le corps des magistrats    21 morts dans une attaque dans le nord du pays    Le wali d'Annaba retire sa plainte contre Mustapha Bendjama    Un militant du hirak placé sous mandat de dépôt    Belkecir, Zendjabil et les réseaux de la drogue    Amar Chouaki, nouveau directeur général    L'Algérie envoie quatre avions humanitaires à Beyrouth    L'opposition irritée par la candidature de Ouattara à un troisième mandat    Mohamed Belkheiria, premier condamné à mort exécuté    Djezzy: Hausse des investissements et des revenus    Après Mme Dalila, Mme Maya, voilà Mme Sabrina : «arnaque-party ?»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cavani, une saison à oublier et une Copa à marquer
Uruguay
Publié dans Le Soir d'Algérie le 16 - 06 - 2019

Blessé au Mondial-2018, relégué dans l'ombre de Kylian Mbappé et Neymar au Paris SG, où son avenir s'écrit en pointillé, Edinson Cavani sort d'une saison très difficile. La Copa America est là et l'Uruguayen doit briller.
Le «Matador», 32 ans, est-il toujours à la hauteur ? Toute une nation se pose cette question, alors que l'Uruguay entame sa Copa ce soir à Belo Horizonte contre l'Equateur. Les supporters savent à quel point leur équipe repose sur leur attaquant, et sur sa complicité avec l'autre star, Luis Suarez. Sa présence avait cruellement manqué à la Celeste en quart de finale du Mondial contre la France (2-0) en Russie. Il avait dû vivre l'élimination depuis le banc de touche, à cause d'une blessure à un mollet, quelques jours après avoir éliminé le Portugal champion d'Europe quasiment tout seul avec un doublé. Les pépins physiques ne l'ont d'ailleurs pas épargné depuis, hachant sa fin de saison au PSG, avec qui il n'a joué que 21 matches de Ligue 1 en 2018/19, soit à peine plus de la moitié.

«Périodes difficiles»
Lui, la coqueluche du public parisien, s'est même retrouvé pointé du doigt: malgré ses 18 buts en championnat au final, et la confiance du nouvel entraîneur Thomas Tuchel, on lui a reproché ici son manque de rendement, là son incompatibilité avec le duo Mbappé-Neymar. Jusqu'à voir éclore la possibilité d'un départ ? La radio espagnole Cadena Ser l'a poussé vers l'Atlético Madrid. Ce que son clan a démenti dans Le Parisien. L'arrivée de Leonardo comme directeur sportif, à la place d'Antero Henrique, permettra sans doute à l'Uruguayen d'y voir plus clair. «Les périodes difficiles, c'est pour tous les joueurs. Il faut rester concentré, bien travailler pour l'équipe et ça tourne. C'est comme ça, le football», disait-il en novembre avant de retrouver à nouveau la France avec sa sélection, en amical, avouant avoir vécu sa blessure du Mondial comme une «déception». Retrouver la Celeste, où il est adulé, c'est peut-être la parenthèse qu'il faut à l'attaquant qui vient tout juste d'être papa pour la troisième fois.

Larmes
«Nous avons beaucoup d'espoirs et nous arrivons très unis au Brésil», a-t-il souligné auprès de la presse à son arrivée à Belo Horizonte avec sa sélection qui vise un 15e trophée continental. Inamovible dans les plans du sélectionneur Oscar Tabarez, Cavani va toutefois devoir vite se mettre en jambes: il n'a disposé que d'une petite demi-heure de jeu lors du match de préparation de son équipe, le 8 juin contre le Panama (3-0), match lors duquel il n'a pas marqué. Avec ses 110 sélections et ses 46 buts sous le maillot national, «Edi» n'a encore jamais marqué dans une Copa. Son mental sera-t-il solide ? L'homme est toujours à fleur de peau. Il a fondu en larmes à la vue d'un message d'encouragement d'un proche avant la Copa, lors d'une interview télévisée.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.