Crise politique et dialogue national: Une liste et des couacs     22ème vendredi de protestation: «Pas de dialogue sans la libération des détenus d'opinion»    Affaires Haddad et Tahkout: Ghoul en prison, Zoukh sous contrôle judiciaire    Frenda: Un guichet unique pour les fellahs    Le ministre du Commerce à Oran: Un plan directeur de la grande distribution à l'étude    Sénégal 0 - Algérie 1: Héroïques jusqu'au bout    Analyse - Un cocktail à l'algérienne    Comment ils ont joué    Bac: un taux de réussite de 49,06%    On ne construit pas un pays en bâclant, en trichant    Face au diktat de ses clients «publics»: L'aveu d'impuissance de la Sonelgaz    Edition du 20/07/2019    Les Guerriers du Désert sur le toit de l'Afrique    Le «Hirak» se hisse au sommet de l'Afrique des peuples !    6.800 agents et 25 laboratoires en alerte    Position du Collectif de la société civile du dialogue national    Le peuple tient le cap    Dix personnes incarcérées    Un intérêt soutenu pour la filière blé    Le groupe Sonelgaz accompagnera le programme national    Plusieurs vétérinaires pour le contrôle de la vente et de l'abattage    L'Ensemble «Safar» de musique andalouse en concert    Les téléspectateurs toujours emballés    Lancement de la 2e phase qualificative    Le casse-tête des médecins spécialistes    Entre satisfactions et défaillances…    Un diplomate turc tué à Erbil    Une 2e étoile pour les verts !    Mila : une tombe romaine découverte à Aïn El-Hamra dans la commune de Ferdjioua    VIGNETTES AUTOMOBILES : La période d'acquittement prendra fin le 31 juillet    ORAN : Démantèlement d'un réseau de trafic de véhicules    PRISON D'EL-HARRACH : Amar Ghoul rejoint ses partenaires politiques    La tombe de Kamel-Eddine Fekhar profané    STATION REGIONALE DE PROTECTION DES VEGETAUX A MOSTAGANEM : Alerte à la mineuse de la tomate de saison    AFFAIRES SONATRACH ET KHALIFA : Chakib Khelil et Rafik Khalifa seront rejugés    Bac 2019 à Sétif : Plus de 10.000 candidats admis    Algérie-Sénégal : Historiquement, c'est les Verts qui ont l'avantage    La Revue nationale volontaire sur la mise en œuvre des ODD présentée par l'Algérie à New York    Mesures légales pour relancer la production    Trump accusé de racisme par le Congrès    Révolution populaire : mémoire, identité et avatars constitutionnels    ACTUCULT    La mise en œuvre de l'Accord d'Alger sur le Mali toujours «en cours»    Village Sahel (Bouzeguène) : Ouverture, demain, du Festival Raconte-arts    Syrie : Les combats s'intensifient à Idleb aggravant la situation humanitaire    Niqab en Tunisie: "Montrez-moi patte blanche ou je n'ouvrirai point"    Saisie en 2012 : L'OMC donne raison à la Chine contre les USA    Constantine : les lauréats du concours Cheikh Abdelhamid-Benbadis récompensés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les actionnaires sur le banc des accusés
MC Oran
Publié dans Le Soir d'Algérie le 18 - 06 - 2019

L'installation de Si-Tahar Cherif El-Ouezzani dans ses nouvelles fonctions de directeur sportif du MC Oran, prévue dimanche soir, a été reportée, plongeant le club de Ligue 1 de football dans la crise.
Dans l'entourage des «Hamraoua», les doigts accusateurs sont pointés vers les actionnaires soupçonnés de vouloir mettre les bâtons dans les roues à Cherif El-Ouezzani, désigné à ce poste par le wali d'Oran samedi passé pour mettre le train en marche en prévision de la saison prochaine. Cette décision fait suite à la vacance du poste de président du Conseil d'administration du club-phare de la capitale de l'Ouest du pays après la démission d'Ahmed Belhadj, suivie par celle de son successeur Nacereddine Karaouzene, qui n'a tenu en place que l'espace de 48 heures. Face au danger guettant à nouveau le club, qui a évité de justesse la relégation en Ligue 2 lors du précédent exercice, le wali a pris le taureau par les cornes en réunissant, samedi passé, d'anciens joueurs de l'équipe pour désigner un directeur sportif, avec pour charge de gérer la période de transition que connait le MCO. Cherif El-Ouezzani devrait ainsi avoir carte blanche pour chapeauter la société sportive par actions (SSPA), une carte blanche que les membres du Conseil d'administration étaient censés lui donner dimanche, sauf que seuls deux d'entre eux ont daigné se présenter au lieu de la réunion. Le report pour aujourd'hui de la dite réunion n'a pas été apprécié par les fans qui croisent les doigts de peur de voir le scénario de la saison passée se reproduire. Les mêmes appréhensions sont également formulées par le wali qui a jugé «urgent» de se mettre tout de suite au travail pour préparer l'exercice à venir. Il s'est même engagé devant les anciens joueurs qu'il a reçus samedi de soutenir Cherif El-Ouezzani et sa future équipe dirigeante, tout en les rassurant quant à l'apport aussi de la société «Hyproc» qui devrait devenir le sponsor majeur du club en attendant qu'elle rachète la majorité des actions de son SSPA à l'avenir. Avant deux mois du coup d'envoi de l'exercice 2019-2020, le MCO est toujours à la croisée des chemins. Cette situation, si elle perdure, risque de lui porter davantage de préjudice, avertissent les observateurs, surtout qu'aucun pas n'a été encore fait pour lancer le processus de préparation de la nouvelle saison. Pis, l'équipe enregistre déjà le départ de deux joueurs clés, en l'occurrence, le latéral droit, Helaïmia, parti monnayer son talent en Belgique, et l'attaquant Toumi, qui a opté dimanche au profit de la JS Saoura (Ligue 1, Algérie), sachant qu'ils sont cinq autres joueurs dont le contrat a expiré.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.