L'amitié entre l'Algérie et la Hongrie pourra être mieux exploitée    Une exposition collective d'arts plastiques inaugurée à Alger    Coronavirus: la majorité des cas positifs à la PCR ont moins de 50 ans    Le Président Tebboune préside jeudi une séance de travail consacrée à l'examen de l'évolution de la situation sanitaire    L'Algérie s'inquiète de la persistance des déplacements forcés dans le monde    Zones d'ombre: plus de 1,7 milliard de DA pour la réalisation de programmes de développement à Rouiba    NAAMA : Saisie de près de 10 quintaux de kif traité    CONFINEMENT PARTIEL A SETIF : Le ministre du commerce donne des instructions d'urgence    Le parquet requiert 16 ans de prison pour Tahkout, 15 ans pour Sellal et Ouyahia    Le président Tebboune instruit le Gouvernement d'entamer l'exploitation de 2 grands gisements de fer et de zinc    LE WALI DE TIARET RASSURE : ‘'5000 logements seront livrés le 1er Novembre prochain''    DILAPIDATION DU FONCIER A ORAN : Le procès de l'ex directeur de l'agence foncière reporté    "Le procès d'Ali Ghediri est encore loin et nous espérons la liberté provisoire"    Surveillance des droits de l'homme : La Minurso ne doit pas faire exception, affirme le Polisario    Le président Tebboune reçoit l'ambassadrice de Suède en Algérie    L'Algérie constitue "un point d'appui" dans la perspective de renforcer les relations du Chili avec l'Afrique    Bensebaïni nommé pour le titre de joueur de la saison    Le CHAN-2022 se jouera en été    «Rien ne va plus»    «Les revendications politiques occultées»    Visite du ministre de l'Industrie    «Notre économie fonctionne à un niveau sous optimal»    L'évolution et les perspectives du marché à l'ordre du jour    Laskri annonce son boycott du congrès    Le MSP pour un régime parlementaire    Saisie de 4 090 comprimés psychotropes    Le Kremlin promet de riposter aux sanctions britanniques    Pourquoi une nouvelle république pour l'Algérie d'aujourd'hui ?    Un cycle cinématographique «Des classiques avec toi»    Le musée du Louvre rouvre, mais l'affluence est pour plus tard    Deux PME préparent leur introduction    Thon rouge : L'Algérie a pêché la totalité de son quota pour 2020    Oran : Distribution de 5000 ouvrages aux bibliothèques communales    Lancement d'un service de prêt sur réservation    Mali: tirs d'obus contre un camp de forces onusiennes, françaises et maliennes    Erigées sur le domaine public: Démolition de trois constructions illicites à Sidi El Houari    Ligues 1 et 2: La reprise du championnat s'éloigne    Bi-nationalisme    Derradji confiné à l'hôtel Mouradi en Tunisie    Griezmann, une reconnexion "brillante" avec Messi et Suarez    Colère des souscripteurs AADL à Médéa    Abderazak Makri, toujours dans la surenchère sur la question de l'identité    Le Salon international de Genève de 2021 annulé    Le groupe PSA se mobilise en Algérie    Marché automobile : le bout du tunnel ?    Belhadj actionne la tenue de l'AG    Epopée d'un pays en construction    Beaucoup de promesses et peu de décisions concrètes de la France    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des opposants accusent Sidi Saïd de vouloir renouveler son mandat
CONGRÈS EXTRAORDINAIRE DE L'UGTA
Publié dans Le Soir d'Algérie le 20 - 06 - 2019

Contrairement à ce qu'il n'a cessé de proclamer ces derniers mois, allant jusqu'à affirmer qu'il est gravement malade et qu'il a écourté de 6 mois sa mandature à la tête de l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA), pour céder sa place de manière démocratique, finalement Abdelmadjid Sidi-Saïd prend tout le monde à contrepied et mène une violente campagne en coulisses, avec des complicités au niveau supérieur de l'Etat, pour s'offfrir un autre mandat. «Il veut installer définitivement El Issaba à la tête de notre syndicat», fulmine un opposant. Pour parvenir à ses fins, le patron de la Centrale syndicale active pour organiser un congrès sur mesure.
Selon ses opposants, qui n'ont pas l'intention de se laisser faire, les congressistes invités à participer à ce conclave n'ont aucune légitimité. «Ils sont illégaux et n'ont aucun mandat de la base.
Sidi Saïd a invité des présidents de Fédérations de la santé, du bâtiment, de l'hydraulique, de l'agroalimentaire, de la formation, de l'éducation nationale et d'autres ainsi que les responsables des Unions de wilayas ( UW) et des Unions locales (UL) dont les mandats des responsables sont arrivés à terme depuis longtemps. Il a complété la liste avec des délégués désignés.Plus grave, Sidi Saïd a ramené le nombre de congressistes qui participent habituellement aux congrès de 1.200 à 600 participants.
Ce qui lui permet de n'intégrer aisément que ses affidés», nous confie un de ses nombreux opposants. Il y a lieu de rappeler que les adversaires de Sidi Saïd qui revendiquent la tenue d'un congrès extraordinaire dont les délégués doivent êtres élus par la base, ont organisé plusieurs rassemblements qui ont drainé d'immenses foules de travailleurs et cadres syndicaux.
De même qu'ils ont introduit une action en justice pour faire annuler les décisions ressorties de la réunion de la CEN (Commission exécutive nationale) qui s'est tenue, il y a quelques semaines à Oran. Pour ces opposants, le quorum n'avait pas été atteint rendant caduc le déroulement de cette réunion dans la capitale de l'Ouest du pays. Au moment de la rédaction de cet article, le verdict n'est pas encore rendu public. Il y a lieu de noter que les opposants à la tenue de ce 13e congrès dont la mandature est réduite de 6 mois, organisent, ce matin, un regroupement de protestation devant le siège de l'Union locale (UL) d'Alger.
Par cette action, les anti Sidi Saïd, veulent dénoncer les magouilles de leur secrétaire général, alerter les travailleurs algériens en particulier et l'opinion publique nationale en général. Selon notre vis-à-vis, les participants à ce rassemblement entendent, par ailleurs, interpeller le secrétaire général de l'Union de la wilaya d'Alger Amar Takdjout pour qu'il assume ses responsabilités. «Nous souhaitons qu'il (Takdjout ndlr) soit désormais notre porte-parole; nous voulons l'installer comme représentant unique de notre syndicat.
Nous comptons faire barrage avec toute la rigueur pacifique aux magouilles de Sidi-Saïd.» «nous a déclaré notre interlocuteur.»
Abachi L.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.