Un enfant évacué vers Alger pour ... extirper une cacahuète    Abdelkrim Zeghilèche de nouveau devant les juges    Le compte facebook du CNLD bloqué jusqu'au 22 octobre    Campagne de solidarité en faveur de Dahmani Nour El-Houda Yasmine    Les préparatifs vont bon train    Quel sort pour le projet ?    De nouvelles charges contre Donald Trump    Les députés exigent la démission de la cheffe de l'Exécutif    3 morts et une vingtaine d'enfants blessés dans un attentat    Le véritable maître de DAESH    Bedoui en Russie    L'Algérie et le Gabon terminent sur une belle note    Hamroune : "Je serai prêt pour le match du CSC"    L'absence du wali inquiète la direction    Medouar est devenu "encombrant" pour la FAF    La saga des victoires    «On peut faire encore plus mal»    Karim Tabbou devant le juge aujourd'hui    Constantine : quelle scolarisation pour nos enfants ?    Ecole : le sinistre au quotidien    Gâteau fondant aux poires    150 migrants secourus dans plusieurs opérations    4 idées pour pratiquer massages et gymnastique du visage    ACTUCULT    "Derb Cinéma" lance l'appel à candidatures jusqu'au 15 novembre    Lumière sur une terre et ses hommes    Tout en excluant la trêve : Ankara exhorte les Kurdes de Syrie à déposer les armes    Boukhalfa : Huit blessés dans un accident de la circulation    Respect des délais d'achèvement des travaux    Corée du Sud, Italie, Turquie et Autriche à l'honneur    300.000 Algériens ont visité la Turquie en 2018    En réaction à l'appel du report des élections    Sonatrach est le nouvel actionnaire majoritaire de Medgaz    Rachid Sekak: Le redressement économique passe par le règlement de l'équation politique    Selon le MSP: « Les autorités responsables de l'échec de la transition démocratique »    Sortie de la 3ème promotion des officiers de brigade: Le DG des douanes insiste sur la probité et la rigueur    Eliminatoires CHAN-2020 : Maroc-Algérie à guichets fermés    Pompiers en colère à Paris : tensions avec la police, au moins 6 interpellations    AUTOMOBILE: Le futur patron de Renault ne sera pas forcément français, selon Pannier-Runacher    Amical, Algérie - Colombie 3-0 : Les Verts séduisent avant les choses sérieuses en novembre    Mila / Céréaliculture: Tout est fin prêt pour la campagne labours-semailles    5ème édition du Prix littéraire " Katara ": Le talent algérien brille de nouveau dans le ciel de Katara    Le FMI augmente à 2,6 % sa prévision    Renault reprendra en 2020    Le MSP hausse le ton    67 % ont moins de 40 ans    Les chrétiens d'Algérie dénoncent    La France garde le secret    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Les Algériens ont peur de nous…»
Le président de Horoya Conakry lance la guerre psychologique contre la JSK :
Publié dans Le Soir d'Algérie le 19 - 09 - 2019

Après la défaite de Horoya Conakry à Tizi-Ouzou (2-0) devant la JS Kabylie en match aller des 16es de finale de la Ligue des champions d'Afrique, le président de l'équipe guinéenne Soufiane Souare, qui reste persuadé que la qualification se joue en deux matchs, affirme que les Algériens de la JSK ont peur de l'élimination.
«Il est clair que les Algériens ont aussi peur de nous. Je l'ai appris à travers des échanges que j'ai eus avec certains Kabyles. Ils savent qu'avec ce score
(2-0), ils ne sont pas en sécurité.
On a eu de belles occasions donc vu tout cela, ils sont inquiets aujourd'hui. Nous, on va vite mettre au point des stratégies de travail en vue de réussir la remontada puisque une place en phase de poules se joue en deux temps », a-t-il déclaré au site officiel de son équipe.
Tout en remobilisant ses troupes, Souare explique qu'«il s'agit de prendre des précautions idoines avant le match retour.
Aussi jouer nos premiers matchs du championnat, car l'adversaire lui, a déjà disputé quelques matchs de championnat. Il est toujours préférable d'enchaîner la Ligue des champions après des matchs de championnat, les rencontres amicales n'ont pas le même effet». Par ailleurs, le président du HAC reproche à la Confédération africaine de football (CAF) d'avoir désigné des arbitres de la zone nord ainsi que l'homologation du stade du 1er-Novembre. «Sincèrement, nous avons du mal à comprendre que ce match se soit joué à Tizi-Ouzou.
Dans un premier temps, le match devait se jouer au stade du 5-Juillet, mais le bureau exécutif de la JSK a fait des démarches pour cette délocalisation à Tizi-Ouzou, dans un stade qui n'était pas homologué…
Nous avons reçu une correspondance qui autorisait exceptionnellement, au dernier moment, la JSK à jouer cet unique match au 1er-Novembre, comme de constater que les arbitres faisaient partie de la même zone que l'Algérie ; chose que nous avons eu du mal à digérer. Mais bon, malgré ça, on a su montrer notre talent».
Enfin, le président des Matamkas affirme que son équipe «a de grandes chances de pouvoir réaliser un score assez important au stade du 28 Septembre».
Ahmed Ammour


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.