Les deux poids, deux mesures de la wilaya d'Alger    Une marche populaire empêchée à El-Esnam    Un membre du BP du FLN convoqué par la justice    Ces nids à problèmes    Huit campus algériens dans le Top-100    L'initiative de Macron pour le Liban bat de l'aile    Le leader du Mouvement M5 rappelle le rôle primordial de l'Algérie    23 morts dans le crash d'un avion militaire    Abdelwahab Maïche, l'homme au tempérament de gagneur    Mostaganem : La police met en échec une tentative d'émigration clandestine    4 décès et 160 nouveaux cas en 24 heures    Le rapport accablant de l'APW de Tizi Ouzou    Les locataires tirent la sonnette d'alarme    La Foire du livre de Francfort invite les libraires pour une formation    Saïd Dilmi, un amoureux des mots s'en va    Abdelouahab Maiche n'est plus    «La voie est ouverte à tous les dérapages graves»    La révolte des robes noires    Le FFS refuse de cautionner le référendum du 1er novembre    Une bouffée d'oxygène pour l'Algérie ?    Un tour de table pour préparer la rentrée    1er Festival du tourisme rural, la forêt de Aïn-Sedjra à l'honneur    «Pour que la nature soit toujours plus belle»    Le Nigeria et le Mexique au menu des Verts    FC Barcelone : le grand «Koemancement»    Actucult    Ouverture de la Diwaniya Art Gallery à Alger    Nomadland se place pour les Oscars après sa victoire à Toronto    ANSEJ: large mouvement au niveau des directions d'annexes    Les effets négatifs du stress sur votre apparence    Tlemcen: Un nouveau quota d'eau pour les terres agricoles de Fehoul    Ain Bessem: Une femme blessée dans un incendie    LES CROCS AIGUISES DE LA REALITE DES PRIX    Faire le pied de grue devant un distributeur fâché    AS Aïn M'lila: Un retard considérable à rattraper    RC Relizane: Aucun projet sportif à l'horizon    GC Mascara: Vers le retour du président Bouchentouf    Massacres du 17 octobre 1961: Une Association française demande la reconnaissance du crime    Vers l'abandon progressif de l'essence super à partir de 2021    L'avis des experts    L'Algérie condamne l'attaque terroriste contre le convoi du gouverneur de Borno (Nigeria)    UN TEXTE DE LOI VA ETRE PROMULGUE : Les enlèvements, nouvelle cible de Zeghmati    Règlement de la crise malienne: les efforts de l'Algérie salués    Libye: l'ONU appelle à l'arrêt immédiat des hostilités en banlieue de Tripoli    Une association française demande la reconnaissance du crime par l'Etat    Après plusieurs mois de fermeture : Le musée des Beaux-arts d'Alger rouvre ses portes    Importation: Pas de retour aux licences    L'ennemi extérieur est uniquement dans la tête des dirigeants.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





200 milliards dégagés pour des projets à Aïn-Beïda
Oum-EL-Bouaghi
Publié dans Le Soir d'Algérie le 13 - 10 - 2019

Selon le président de l'APC de Aïn-Beïda que ce dernier gère avec 32 autres membres, sa municipalité a bénéficié d'un apport financier de
150 milliards de centimes libérés par le Fonds de solidarité des collectivités locales , 30 autres milliards de centimes sont débloqués par la wilaya dans le cadre des différents projets de développement local.
Selon un programme établi en conseil communal, il a été dégagé un montant de 9 milliards de centimes pour la réhabilitation et la réfection des chaussées et des voies dont les travaux sont déjà en voie de réalisation au niveau des principaux quartiers à l'instar de la cité Saïdi-Djemoui, la cité Chikaoui, les sorties est en allant vers la Meskiana et la sortie nord , le long de la route vers Sedrata ainsi que la voie menant vers la sortie ouest vers Khenchela. Selon le maire, dans un autre cadre, la commune a bénéficié également d'un quota d'une dizaine de stades de proximité dont 6 sont financés par le Fonds spécial de solidarité et 4 autres dans le cadre des programmes des Hauts-Plateaux.
D'autre part, une somme de 30 milliards de centimes est réservée aux travaux d'aménagement de la cité des 603 logements située sur l'évitement ouest de la ville , des travaux qui concerneront la pose du bitume et la réfection des chaussées et l'éclairage public.
Selon le P/APC , et parmi les projets inscrits figure également une autre opération qui touchera la réalisation de 6 cantines scolaires et concernera les établissements de Hihi-Abdelmadjid, El Badr, Benboudriou, Mohamed-Chérif-D., Zemouchi-S. et Atrous-R. Dans le même secteur, d'autres structures préfabriquées seront allouées par la Direction des équipements et seront affectées aux établissements scolaires Benboudriou et Boukeffa.
En outre, pas moins de quinze établissements scolaires ont bénéficié de travaux de réfection : bitumage des cours, réfection des salles d'eau, construction d'autres salles de cours...
Par ailleurs, et dans le souci de l'amélioration du cadre de vie, la commune a prévu un budget de 3 milliards 600 millions pour la réalisation de 6 ronds-points dont 3 seront implantés au nord de la ville sur la sortie menant vers Sedrata, ainsi que la sortie vers Khenchela.
Pour ce qui est de l'éclairage public avec des lampes LED, toutes les sorties de la ville seront rénovées et dotées de cette nouvelle technologie économique avec une enveloppe financière de 6 milliards de centimes. Le quartier Bir-Ouenas, une périphérie de la ville, aura sa part dans ces projets puisque toutes les artères de ce bourg seront bitumées avec la réfection des trottoirs et l'éclairage public.
La cité de la résorption de l'habitat précaire, connue sous le non RHP, connaîtra elle aussi un changement puisque 5 milliards de centimes lui sont affectés. Ils serviront au bitumage, aménagement et éclairage public. Parmi les projets, figure également la mise en place des feux tricolores dans les principaux carrefours de la ville , des installations qui coûteront une enveloppe financière de
2 milliards 700 millions. 2 milliards de centimes sont affectés aux aménagements de la cité de l'ancienne gare. Le site 2 a bénéficié d'une dotation de 2 milliards 200 millions et la cité Ezzouhour a bénéficié d'une enveloppe de 312 millions de centimes pour aménager l'oued.
Le secteur des sports a eu également sa part. Cinq milliards de centimes sont dégagés pour des travaux de réfection du stade Hamdi-Ali, une somme qui servira à réaliser des clôtures et transférer la chaudière.
Moussa Chtatha

Arrestation de 2 jeunes auteurs d'un cambriolage d'un véhicule
Les éléments de la 2e Sûreté urbaine d'Oum-el-Bouaghi ont réussi à appréhender deux jeunes âgés de 17 ans et 21 ans, avérés être les auteurs d'un vol à l'intérieur d'un véhicule touristique.
Selon le communiqué qui nous a été transmis par le chargé de la cellule de communication de la Sûreté de wilaya, les éléments de la 2e Sûreté urbaine ont réussi le 6 octobre à mettre fin aux agissements des deux mis en cause. Selon la même source, les faits remontent au 18 septembre dernier lorsqu'un citoyen se présenta aux services de la police pour porter plainte contre X pour vol d'une somme d'argent de
30 000 dinars et des documents propres à son véhicule de type «Accent Hyundai».
Les éléments de la police ont exploité certaines données en leur possession en plus du recours à la technologie moderne du système «Afis» qui détermine avec exactitude et précision les empreintes recueillies sur les lieux de l'incident en plus de quelques images récupérées à partir de caméras de surveillance installées aux alentours du lieu du vol.
L'exploitation de toutes ces données a permis d'identifier les deux jeunes auteurs. Présentés devant le procureur de la République le 7 octobre, ils ont été écroués au motif de vol de biens d'autrui.
M. C.
Un jeune assassiné à Aïn-Beïda
Un crime, à coups de couteau, a eu lieu dans la soirée du 10 octobre où un jeune, âgé d'une vingtaine d'années, a succombé à ses blessures.
Au moment où les services de sécurité ont multiplié des descentes de jour comme de nuit dans les différents quartiers des communes de la wilaya, ciblant des quartiers réputés pour être des coins de prédilection de malfaiteurs qui s'adonnaient à tout genre de banditisme et de trafic, voilà qu'un crime vient secouer les habitants de la sortie sud de la cité des Harakta d'habitude calme. Selon le communiqué de la police, ce crime s'est produit vendredi en fin de journée. L'auteur a été arrêté et l'arme du crime récupérée. Une enquête est ouverte par les éléments de la Sûreté de daïra pour élucider les causes de cet acte. A la dernière minute, nous avons appris que les éléments de la Sûreté de daïra de Aïn-Béida ont réussi également à arrêter un autre complice de ce forfait qui n'est autre que le propre frère de l'auteur principal du crime.
M. C.
Effondrement d'un toit en béton armé
Un homme, âgé de 47 ans, a trouvé la mort suite à l'effondrement d'un toit.
Selon le communiqué de la cellule de communication de la Protection civile d'Oum-el-Bouaghi, cet accident domestique s'est produit le 11 octobre vers
9 heures 45 minutes. Les éléments de l'unité principale se sont déplacés au quartier Mohamed-Lakhdar du chef-lieu de wilaya pour extraire le corps sans vie de la victime qui a péri sous les décombres. La dépouille mortelle a été transférée à l'EPH Mohamed-Boudiaf du chef-lieu de wilaya.
M. C.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.