Dans une ambiance tendue    Un nouveau directeur de campagne pour Tebboune    18 mois de prison requis contre le hirakiste Abdellaoui Ahmed    «De nouveaux Hassi-Messaoud et Hassi-R'mel, c'est fini !»    Le régime des ayatollahs ébranlé à Téhéran    Deux enfants blessés par les forces d'occupation israéliennes près de Ramallah    La flamme de la révolution toujours intacte    Les Verts veulent confirmer leur suprématie africaine    Ifticène, nouvel entraîneur    Belmadi : «Ne croyez pas que le Botswana est un adversaire facile»    Y a-t-il un malaise au Mouloudia ?    L'Olympiakos menace de quitter la Super League    Benzema pose un problème de fond    Brahimi élu meilleur joueur de la période octobre-novembre    Plus de 40 nouveaux cas de diabète par mois à Ouargla    6 personnes d'une même famille, victimes du monoxyde de carbone, sauvées de justesse    Report d'une troisième affaire de Hacène Hammar    ACTUCULT    .sortir ...sortir ...sortir ...    Des artistes dénoncent leur marginalisation    "Notre société continue de nier sa propre culture"    Retour à Amoudé, la Brûlée    Belaid: ''le peuple seul habilité à conduire l'Algérie à bon port''    Les femmes chefs d'entreprises en Afrique : La parité homme-femme : un mythe !    Bilan des incendies survenus cet été : Signe alarmant du recul du niveau de conscience citoyenne    M'sila: 475 quintaux de blé tendre destinés à la contrebande saisis    Tiaret: Trois morts dans un carambolage    Nouvelle opération de rapatriement: 70 Subsahariens en situation irrégulière transférés vers leur pays    Les portraits géants des présidents portent malheur    Elogia et Home Design Algérie: Deux salons dans une mixité professionnelle    LES NECESSAIRES ARGUMENTS    Une campagne électorale pas comme les autres    Shanghai : Macron appelle la Chine à s'ouvrir davantage    Une activité de proximité à Alger    Hausse des ventes au détail sur Internet lors de la frénésie d'achats du "Double 11"    Promouvoir le devoir citoyen    élection présidentielle du 12 décembre Marches de soutien dans plusieurs wilayas de l'Est    ANNABA Insistance sur la sensibilisation et la culture d'alerte pour combattre la traite des êtres humains    Intempéries: Plusieurs routes des wilayas de Tizi-Ouzou, Bouira et Jijel coupées à la circulation    Tizi-Ouzou: la commission pour la prise en charge des personnes sans abris installée    Prises de fonctions Aymane Benabderrahmane désigné nouveau gouverneur de la Banque d'Algérie    Déclaration de l'origine des fonds en devises aux étrangers :    Chili : Accord historique pour une nouvelle Constitution    USA : Donald Trump et le chaos diplomatique permanent    Para-athlétisme / Mondiaux-2019 : La sélection algérienne de retour au pays, auréolée de 16 médailles, dont deux or    10e Fica : une sélection documentaire à la hauteur    Fica: Projection d'un documentaire en hommage au maître du diwane Mohammed Bahaz    CONSTANTINE Festival international Dimajazz: oud et sonorités électro au menu de la 4e soirée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les Forces de l'alternative démocratique se déploient
Des bureaux sont installés dans plusieurs wilayas
Publié dans Le Soir d'Algérie le 17 - 10 - 2019

Les Forces de l'alternative démocratique, qui regroupent sept partis politiques et la Laddh, sortent d'Alger pour se déployer au niveau local. Cette coalition des partis de la mouvance démocratique milite pour une transition démocratique consacrée à travers un processus constituant.
Karim Aimeur - Alger (Le Soir) - Les signataires du Pacte de l'Alternative démocratique (PAD) vont installer, demain vendredi, leur bureau régional d'Oran au siège du FFS. Ils ont choisi un vendredi, le 35e acte de la mobilisation populaire contre le système, pour toute la symbolique que représente cette journée de la semaine. Après l'installation du bureau, les animateurs de cette coalition rejoindront la marche de vendredi dans la capitale de l'Ouest algérien. Militant pour une transition démocratique à travers un processus constituant, les partis FFS, RCD, PT, PLD, PST, UCP et MDS, en plus de la Laddh, projettent un déploiement dans plusieurs wilayas afin d'étendre leur présence et sortir du cadre central pour aller vers la base. Samedi, ça sera au tour de l'antenne de la wilaya de Jijel d'être mise en place. Le 26 octobre, c'est le bureau d'Alger qui sera installé au siège du MDS.
A rappeler que le PAD s'est installé déjà dans les wilayas de Tizi-Ouzou et de Constantine, en plus de la représentation à l'étranger, via le bureau de la France où est concentrée une forte communauté algérienne. Dans le dernier communiqué, les Forces de l'Alternative démocratique ont réaffirmé « leur attachement à la seule solution qui puisse permettre au peuple algérien de prendre son destin en main, à savoir une période de transition démocratique à travers la mise en œuvre d'un processus constituant souverain ».
Signataire du PAC, le Collectif des amis du manifeste pour l'Algérie nouvelle a rendu public, hier, un « mémorandum pour une issue démocratique et pacifique durable à l'impasse du système autoritaire ».
Le collectif a plaidé pour un consensus politique national autour des revendications citoyennes, appelant à des assises du consensus démocratique national entre les organisations citoyennes autonomes de la société civile (associations, collectifs citoyens, syndicats et ordres professionnels) et les partis politiques non compromis dans la faillite actuelle et les personnalités nationales intègres.
« Dans le cadre de la Constitution monarchique et de l'Etat actuels, le changement démocratique ne peut aboutir par une simple élection présidentielle assortie d'amendements de la loi électorale ou d'une commission indépendante d'organisation et de surveillance du scrutin », a-t-il affirmé. Et de soutenir que le départ du chef de l'Etat et du Premier ministre et de son gouvernement et la dissolution des deux Chambres du Parlement sont à la fois une exigence populaire légitime et un préalable à tout changement réel. « En 12 à 18 mois, la période de transition identifiera et mettra en place les étapes, moyens et mécanismes politiques et institutionnels d'une sortie pacifique et ordonnée du système autoritaire », estime le Collectif. Ce collectif appelle à une Conférence nationale souveraine et un pacte démocratique de la transition, à la formation d'un gouvernement d'union nationale et à l'élection d'une Assemblée constituante. « La nouvelle Constitution adoptée, l'organisation combinée d'une élection législative et présidentielle marquera la fin de la période de transition et l'avènement de la nouvelle République », a conclu le Collectif.
K. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.