La vice-présidence confiée à l'Algérie    Le Président Ghali annonce la composition du nouveau gouvernement de la RASD    Mohamed Rabie Meftah agresse Banouh    L'Algérie qualifiée au bout du suspense    Almas, 10e président en 7 ans    Saisie de 60 kilogrammes de viandes impropres à la consommation    Arrestation de 7 individus    Journée d'information sur le cancer du sein    La troupe de danse de Chengdu subjugue le public    Découverte d'une sépulture et d'objets en poterie    L'Algérie et l'Italie partagent "une vision commune"    Le Sénat américain ouvre solennellement le procès en destitution de Trump    TLS Contact Algérie annonce de nouvelles procédures    Les manifestants dénoncent toute atteinte à l'unité nationale    «La nécessité d'accompagner l'ADE pour offrir un meilleur service au citoyen»    Ghoulam dans le viseur    Belhocini se rapproche de l'Espérance    Adil Djabout fait son retour    «Eniem en voie de trouver des solutions à sa crise financière»    11 personnes arrêtées à Constantine    Un navire algérien bloqué en Belgique depuis décembre    Dernier délai aujourd'hui pour les inscriptions    Le smecta déconseillé aux enfants de moins de deux ans !    Le baril algérien a perdu près de 7 dollars en 2019    Tebboune recevra mardi prochain les responsables    Un colloque national sur la procédure de communication les 19 et 20 janvier    Le patrimoine et l'héritage culturels algériens à l'honneur    Evaluation de leur situation et des perspectives d'avenir au menu    La position de l'Algérie partagée par l'Italie    Réunion samedi du Conseil des ministres    Handball / CAN-2020 : l'Algérie domine le Congo et assure la qualification au 2e tour    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Djamel Ould Abbas de nouveau à la barre    TLEMCEN : Saisie de 117 bouteilles de spiritueux à Remchi    BEDRABINE EL MOKRANI (SIDI BEL ABBES) : Un ouvrier communal écrasé par une benne tasseuse    VOL ET BRAQUAGE DE CITOYENS A ORAN : Un groupe de motocyclistes sème la terreur    CORRUPTION DANS UNE BANQUE PUBLIQUE : Arrestation de 11 personnes impliquées à Constantine    PRATIQUES COMMERCIALES : Défaut d'affichage des prix à Mostaganem    LA FIRME ‘'ALPHYT'' EN COLLABORATION AVEC LA SRPV DE MOSTAGANEM : Journée de sensibilisation sur le traitement d'hiver des arbres fruitiers    TRIBUNAL DE BOUMERDES : L'ancien chef de la sûreté de Tipasa incarcéré    Le fils d'Amirouche porte plainte à cause de Mehenni    La FAF s'oppose à la domiciliation de la CAN Futsal 2020 dans la ville de Laâyoune occupée    Le moudjahid Mohamed Kechoud n'est plus    L'Algérie et l'Italie conviennent de renforcer la coordination et la concertation concernant la situation en Libye    Archives nationales: un colloque national sur la procédure de communication les 19 et 20 janvier    La pièce GPS du TNA primée au Festival du Théâtre arabe 2020    L'Algérie, la seule puissance arabe capable de rétablir les équilibres dans le dossier libyen    Batna : Ouverture du Café culturel "Thaziri" en présence de nombreux intellectuels de la ville    Le président du Conseil italien achève sa visite de travail en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Amrouche tance la FBA
Il n'a pas apprécié que ses plans soient divulgués aux adversaires du Botswana
Publié dans Le Soir d'Algérie le 10 - 11 - 2019

Le sélectionneur algérien des Zébras du Botswana, Adel Amrouche, n'est pas content des responsables de la fédération locale, la FBA. Ceux-ci n'auraient pas respecté ses «dernières volontés», en particulier les détails se rapportant aux deux prochaines rencontres officielles contre le Zimbabwe et l'Algérie (qualifications de la CAN-2021) et les sanctions des quatre éléments qui avaient enfreint à la discipline du groupe avant le stage d'octobre dernier en Egypte.
Connu pour son caractère difficile, Adel Amrouche, qui a rejoint le banc de la sélection du Botswana en août dernier, ne semble pas chaud à poursuivre son aventure du côté de Gaborone. L'élimination de la Coupe du monde, dès le tour préliminaire et les dernières «histoires» qui se sont produites avant le départ pour le stage préparatoire au Caire, ponctué par un test amical face aux Pharaons (1-0), ne semblent pas inciter le technicien algérien à aller jusqu'au bout de son contrat de trois années. Non content que la FBA ne se presse pas pour sanctionner les quatre joueurs arrivés au rassemblement de la sélection complètement ivres, le voilà qu'il découvre que la fédération qui l'emploie ne tient pas compte de ses plans de préparation pour les matchs face au Zimbabwe à Harare (et non pas à Bulawayo comme prévu initialement) et l'Algérie à Gaborone. Sa réaction rapportée par les médias locaux fait état de son incompréhension du changement de domiciliation de la rencontre contre l'Algérie, le 18 novembre. Amrouche voulait que celle-ci se joue au niveau de l'UB Stadium où est domiciliée l'équipe de l'Uniao Flamengo Santos F.C dont la capacité ne dépasse pas les 8 500 places et à une heure avancée de la journée (début de l'après-midi où il fait plus chaud. Il aurait fait cette demande car, explique des sources proches de l'ancien coach du MCA, «les Algériens sont habitués à évoluer dans des stades plus larges et en nocturne», ce qui ne laisserait aucun avantage aux Zébras le jour du match prévu au niveau du National Stadium dont la capacité est plus importante (22 500 places), la surface plus large et à une heure (20h locales, 19h à Alger) qui arrange plus les camarades de Mahrez du fait que les températures seront plus clémentes. Amrouche, désormais rompu aux «pratiques africaines», n'aurait pas manqué de faire entendre sa colère.
Une frustration, en somme, qui s'ajoutait à celle des joueurs non-sanctionnés et dont les noms ne devraient pas apparaître lorsque Amrouche annoncera (hier, ndlr) sa liste pour les deux prochains matches du Botswana respectivement contre le Zimbabwe (vendredi 15 novembre à Harare) et l'Algérie (lundi 18 novembre à Gaborone). D'autant plus que le directeur général de la FBA, Monnakgotla Mojaki, qui a confirmé que les joueurs fautifs ne seront pas appelés pour le stage de préparation, a avancé qu'il était impossible de programmer le match contre les Algériens à l'UB Stadium car celui-ci n'était pas retenu par la commission d'homologation de la CAF pour abriter des matchs internationaux, assurant que la CAF a désigné «d'office» le National Stadium de Gaborone pour ladite confrontation. Pour le changement de la ville qui devait abriter le match Zimbabwe-Botswana M. Monnakgotla Mojaki a fait savoir que la fédération botswanaise a dû faire des dépenses supplémentaires pour ce déplacement. «Nous avons programmé un rassemblement de l'équipe à Francistown (Botswana) qui est distante de Bulawayo (Zimbabwe) de 200 km. Désormais, nous avons chamboulé notre plan de voyage et nous irons jouer à Harare que notre délégation ralliera via Johannesburg (Afrique du Sud). Ce changement va nous coûter de l'argent et du temps et nous sommes désolés de cette manière de faire de la CAF et de la Zifa qui a prétexté la défectuosité de l'éclairage du stade Barbourfields de Bulawayo. Nous avons vérifié auprès des responsables de communes frontalières que ce n'était nullement le cas puisque l'éclairage fonctionnait parfaitement. Je pense que c'est une ruse de la part des Zimbabwéens pour perturber notre équipe», a-t-il confié. Il est à rappeler que l'EN Algérienne se déplacera à Gaborone vendredi prochain, soit au lendemain de son match face à la Zambie à Blida, par vol spécial. Belmadi a prévu sur place deux séances d'entraînement dont une, dimanche soir, sur le terrain principal du National Stadium de Gaborone.
M. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.