Le FLN sauve les meubles    La Chine veut contrer la remontée des prix    Hanoï, la capitale confinée    Les matchs de la JSK face au CRB et à l'USMA fixés    Carapaz et Szilagyi au sommet pour la première journée    Vaste programme de sensibilisation contre les incendies    Soin douceur et anti-âge pour les mains    À l'origine d'une crise !    La Cantera, il était une fois Bab-El-Oued, nouvel ouvrage de Mahdi Boukhalfa    Le clan de Oujda, Saadani ou Cheb Khaled, qui a donné les numéros de téléphone aux Marocains ?    La FIJ et le SNPM interpellent le Maroc    Nourine suspendu par la FIJ    Na Hussein Dey : Les Nahdistes s'enlisent    Sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l'énergie électrique    Une passerelle numérique vers les services d'assistance sociale    Sûreté nationale: Intelligence et lutte contre cybercriminalité    MC Oran: Encore une saison ratée !    Des tests techniques pour un meilleur débit d'Internet    Mystérieuse tentative d'assassinat du président malgache    Une autre forme de normalisation ?    Chlef: La tomate industrielle veut éviter les «invendus»    Les langues maternelles au chevet de l'Education : les conseils de la Banque mondiale !    Les grandes sociétés américaines sont-elles au-dessus des lois ?    Naïveté et réalité du monde    Belazri retenu comme juge de ligne    Melih et Sahnoune officiellement engagés    Benchabla passe en 8es de finale    208 migrants secourus en 48 heures    Affrontements avec la police à Sydney    L'Exécutif sur les chapeaux de roue    Une délégation chinoise arrive en Algérie    Le retour au confinement de nouveau abordé    Rym Feroukhi sur le podium    Quand la joie se transforme en deuil    Où est l'Etat?    Le paiement en ligne est opérationnel    Tebboune installera officiellement le nouveau gouvernement    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye    Des endroits féeriques à visiter    L'Unesco n'inscrit finalement pas Venise sur cette liste    Abdelmalek Boussahel n'est plus    Des bourses attribuées à des chercheurs algériens    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Almas, 10e président en 7 ans
MC ALGER
Publié dans Le Soir d'Algérie le 18 - 01 - 2020

Les saisons se suivent et se ressemblent au MC Alger (Ligue 1 algérienne de football) en matière d'instabilité managériale, avec la nomination, mercredi, d'Abdennacer Almas en tant que nouveau président du Conseil d'administration (CA) en remplacement d'Achour Betrouni, démissionnaire.
Almas, expert juridique au sein de Sonatrach et ancien secrétaire général du GS Pétroliers, devient le 10e président du «Doyen» en 7 ans seulement, soit depuis le retour aux commandes de l'entreprise nationale d'hydrocarbures en 2013, ce qui représente un triste record pour une formation de l'élite. Pourtant, le Mouloudia, dauphin au terme de la phase aller, à deux points du champion d'hiver le CR Belouizdad et toujours en lice en Coupe arabe et Coupe d'Algérie, «pouvait facilement éviter cet énième changement si Achour Betrouni et le directeur général sportif Fouad Sakhri (limogé), avaient fait preuve de sagesse et de retenue», eux qui ont étalé leur linge sale par presse interposée, estime-t-on dans la famille du club. S'en est suivi un sitin de protestation des supporters, lundi dernier, devant le siège de Sonatrach, actionnaire majoritaire du club. Ils étaient nombreux à exprimer par chants et slogans leur colère et déception contre la gestion que certains estiment carrément «mauvaise » en raison notamment du conflit entre Betrouni et Sakhri. Une action qui a trouvé finalement un écho favorable chez les décideurs, lesquels n'ont pas tardé à faire le ménage «dans l'intérêt d'un club», disent-ils, qui court derrière un titre de champion le fuyant depuis 10 ans. Nominé à la tête du CA en août 2019 en remplacement de Mohamed Hireche, Betrouni n'a pas fait long feu pour son deuxième passage à la tête du «Doyen» après un premier en 2015-2016, lui qui espérait mener le club algérois vers la consécration. Son conflit avec Sakhri, né surtout du limogeage de l'ancien entraîneur français Bernard Casoni, ne lui a pas permis d'aller jusqu'au bout de son objectif.
Kamel Amrouche était le premier président du Conseil d'administration du club sous Sonatrach, depuis son retour en janvier 2013. Il est resté aux commandes pendant six mois, avant qu'il ne soit démis de ses fonctions suite à l'affaire des médailles que ses joueurs n'ont pas voulu recevoir à l'issue de la finale perdue de Coupe d'Algérie face à l'USM Alger (0-1).
Plusieurs présidents se sont succédé ensuite à la tête du club, dont notamment Boudjemaâ Boumella (2013-2014), ou encore Fodil Yaici. Ce dernier, estimant qu'il n'avait pas l'envergure d'assumer une telle responsabilité, cédera son poste, quelques semaines après, à Omar Hadj-Taleb.
Autant de départs volontaires (démissions) ou limogeages qui ont eu raison du MC Alger. Le club s'est alors retrouvé souvent en butte à des crises internes, ce qui s'est répercuté sur les résultats de l'équipe, avec trois titres seulement en 7 ans.
UTILISATION DES INFRASTRUCTURES DU 5-JUILLET PAR LE MCA
La «lettre d'intention» signée
La direction de l'Office du complexe olympique (OCO) Mohamed-Boudiaf d'Alger et celle du MC Alger ont signé jeudi une «lettre d'intention» en vue d'«étudier et de finaliser» les conditions de mise à disposition des infrastructures du stade du 5-Juillet au profit du club algérois, a annoncé le pensionnaire de Ligue 1 de football sur sa page officielle Facebook. «Le président du Conseil d'administration de la SSPA/MCA Abdennacer Almas et le directeur général de l'OCO, Mohamed Bekhti, ont procédé jeudi 16 janvier à la signature d'une lettre d'intention consacrant la volonté des deux parties d'étudier et de finaliser les conditions de mise à disposition par l'OCO des infrastructures du Complexe du 5-Juillet au profit du MCA», a indiqué le «Doyen» dans un communiqué, sans dévoiler plus de détails sur cet accord. Fermé en novembre dernier, le stade du 5-Juillet subit depuis une vaste opération de modernisation et mise à niveau, selon les dernières directives du gouvernement, qui a donné son accord pour le financement de plusieurs opérations. Sa réouverture est prévue en mars prochain.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.