Le dossier du journaliste Saïd Boudour renvoyé    La copie prête dans quinze jours    "Sonatrach est une équipe et changer de P-dg n'a pas d'impact"    Entente totale entre l'Algérie et le Qatar    Rezig pointe du doigt les accords commerciaux    Lavrov : les terroristes ne seront pas "les maîtres" à Idlib    Le Doyen met la pression sur le Chabab    L'épidémie continue de s'étendre    Liverpool : Alexander-Arnold bat son propre record    Le Président Tebboune et l'Emir du Qatar se félicitent de l'évolution des relations bilatérales    Manchester City vise un latéral argentin    Logement: Nasri ordonne l'accélération de la cadence de réalisation des projets en cours    Noureddine Khaldi, nouveau directeur général des Douanes    ATTEINTE AUX SYMBOLES DE LA REVOLUTION : Appel à l'application des lois de la République    Constitution: le Comité d'experts achèvera sa mission vers le 15 mars prochain    FAUTE DE TRANSPORT DES ELEVES SCOLARISES : Le programme de vaccination risque l'échec à Mostaganem    SIDI BEL ABBES : 29.000 demandes de logements à la daïra    Le Coronavirus poursuit sa propagation faisant des victimes et des dégâts collatéraux    Accidents de la route: 30 morts et 1.270 blessés en une semaine    Attention, le Mouloudia arrive !    Etat d'alerte sanitaire en Tunisie    L'extradition de Julian Assange vers les Etats-Unis à l'étude    Israël vise le Jihad islamique palestinien à Gaza et en Syrie    Le vote de confiance reporté à jeudi    Le Chabab alterne le bon et le moins bon    Ouadjaout passera-t-il aux sanctions ?    Sit-in des corps communs de l'éducation nationale devant la wilaya    ACTUCULT    L'infrangible lien…    Parution en France d'"Algérie décennie 2010-2020 : aux origines du mouvement populaire du 22 février"    Amnesty International projette un film sur le hirak    Le café littéraire évoque l'épopée historique de l'Emir Abdelkader    Carnaval : «Laissez Alost être Alost», répond le maire aux accusations d'antisémitisme    Il aura lieu au tribunal de Sidi M'hamed : Le procès de Karim Tabbou programmé pour le 4 mars    Procès des détenus du mouvement populaire : L'autre tribune des «hirakistes»    La femme dans le mouvement populaire : Le nouveau souffle du féminisme en Algérie    Encore une transgression de la loi    Championnats les plus fair-play : L'Algérie 54e mondial    «Camus a vécu à Alger la moitié de sa courte vie»    Transition énergétique: objectif 16 000 mégawatts d'énergies renouvelables à l'horizon 2035    Objectif : La relance du cinéma algérien    Plan d'action du gouvernement: Impérative amélioration du pouvoir d'achat    Pour dénoncer la mainmise des organisations «estudiantines»: Sit-in aujourd'hui des enseignants de l'institut de maintenance de l'université Oran 2    Ligue des champions d'Europe: Attractions à Madrid et Naples    Respectivement ex-directeur du protocole de Bouteflika et patron de Safina: Reguieg et Metidji incarcérés    Conseil des ministres: Un observatoire de prévention contre la discrimination et le discours de haine    Baisse significative de la participation aux législatives    Mercedes-Benz dévoile son programme pour Genève    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le PAD appelle à une adhésion massive
Assises des forces de l'alternative démocratique
Publié dans Le Soir d'Algérie le 19 - 01 - 2020

En prévision des assises nationales prévues ce 25 janvier, les Forces du Pacte de l'alternative démocratique (PAD) ont appelé toutes les forces politiques, syndicales, étudiantes, associatives ainsi que les Ligues des droits de l'Homme, les personnalités nationales et les organisations de la société civile, qui se reconnaissent dans les principes et les valeurs démocratiques du PAD, à un sursaut historique à la mesure de la gravité de la situation politique et ses implications pour l'avenir du pays.
Karim Aimeur - Alger (Le Soir) - Dans un communiqué rendu public hier, le PAD a appelé toutes ces forces à se mobiliser et à s'engager résolument dans la participation massive à ces assises qui constitueront, selon lui, « un jalon majeur sur le chemin du combat du peuple algérien pour la réappropriation de sa souveraineté, la réalisation d'un Etat civil et de droit et pour la consécration de la liberté, la dignité et la justice sociale ». La demande de l'autorisation de la tenue de la rencontre à la Safex d'Alger sera déposée aujourd'hui au nom de l'Union pour le changement et le progrès (UCP) de Zoubida Assoul.
Le PAD regroupe plusieurs partis de la mouvance démocratique, à savoir le RCD, le FFS, le PT, le MDS, le PST et l'UCP, en plus de la Laddh, aile Noureddine Benissad. Dans le communiqué d'hier, le PAD a expliqué que « face au coup de force du 12 décembre dernier, opéré par le pouvoir de fait, illégitime et autoritaire, puis son prolongement à travers la désignation d'un gouvernement aussi illégitime, les Forces du Pacte de l'alternative démocratique (PAD) appellent à la tenue des assises nationales pour l'Alternative démocratique et la souveraineté populaire le 25 janvier 2020 à Alger ».
« Ces assises constitueront une étape de convergence de toutes les forces de l'alternative démocratique en vue de la tenue d'une conférence nationale indépendante du pouvoir. Elles seront ouvertes à tous ceux et toutes celles qui adhèrent au projet de l'incontournable transition démocratique et l'impératif historique d'un processus constituant souverain d'une part et qui rejettent, d'autre part, la mascarade de la dernière présidentielle et l'opération politique en cours qui, par le biais de « consultations » et de « révision constitutionnelle », vise à légitimer le même pouvoir de fait », poursuit le PAD.
Pour cette coalition de partis démocrates, ces assises répondent avant tout aux exigences « de millions d'Algériens et d'Algériennes qui expriment, depuis près d'une année et par une mobilisation sans précédent depuis l'indépendance du pays, leurs aspirations démocratiques et sociales dont la réalisation passe par une rupture radicale avec le régime et son système autoritaire et prédateur ».
Elle soutient que les revendications d'une transition démocratique entraînant le démantèlement du système honni, ainsi que le recouvrement de la souveraineté populaire à travers un processus constituant souverain, sont portés par une majorité de notre peuple en lutte contre la continuité du régime.
« Mais, cette réalité qui se vérifie chaque vendredi et chaque mardi, en dépit de la répression et de la propagande mensongère, et chaque dimanche par nos compatriotes dans l'émigration, doit se traduire sur le plan qualitatif par la cristallisation d'un nouveau rapport de force politique permettant en priorité l'annulation de tous les dispositifs et l'arrêt de tous les actes de répression, la libération définitive de tous les détenus politiques et d'opinion et la levée de toutes les entraves à l'exercice effectif des libertés démocratiques », affirme le PAD.
K. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.