Mise en garde    Tlemcen: L'ex-député Tahar Missoum condamné à 2 ans de prison    Les marches du vendredi se poursuivent    Décret sur les psychotropes: Le SNAPO réclame la publication de la liste des produits concernés    La CNAS d'Oran organise une campagne d'information: Du nouveau pour les demandes de congé de maternité à distance    El-Bayadh: Les agriculteurs soulagés    CFA - Grade fédéral: Une liste des arbitres admis gelée    FAF - Coupe de la Ligue: USMA - MCA, une finale avant la lettre    Eradication prochaine de trois grands bidonvilles: Préparatifs pour le relogement de plus de 4.000 familles    MONNAIE COURANTE    Prise en charge des revendications socioprofessionnelles: Djerad pour une «approche progressive»    LES «BONS MOTS» : «LIMOGEAGE», «LYNCHAGE», «COMPLOT»...    Guelma: L'évocation douloureuse du 8 mai 1945    La police attaquée, une dizaine de morts et des kidnappings    Une politique du mensonge et du chantage    Des ex-magistrats saisissent Tebboune    Un lourd dossier contre Rachad    Mahrez refait le match    Villarreal – Man United, une finale inédite    Tottenham cible Conte    Les slogans sortis de laboratoires    Les mises en garde du gouvernement    Le gaspillage atteint son apogée    De l'importance des structures de proximité    L'unité d'urgences médicales opérationnelle    L'Algérie dans le «Top Ten»    À la veille du grand jour à Béjaïa    La Tunisie, aux abois, se tourne de nouveau vers le FMI    La pasionaria Djamila Boupacha    Une idée sur la barbarie coloniale    Le fabuleux destin d'un héros oublié    Vers un congrès national sur la réconciliation en Libye    Ouverture d'une nouvelle agence à Reghaïa    Renvoi du verdict au 27 mai    Le résistant intrépide    Limogeage du directeur régional des douanes d'Annaba    Le manque de vaccins accroît le risque d'une nouvelle vague    La mercuriale se stabilise pour les légumes, pas pour les fruits    15 personnes arrêtées à El-Qods occupée    Un report qui n'arrange pas les Verts    Les nouvelles recrues de la JSK, de l'ESS, du NCM, de l'USMH et du WAT qualifiées    USMA-MCA, le choc    Percée des conservateurs dans un bastion travailliste    Sansal récipiendaire du prix Méditerranée du roman 2021    Quid de la coopération technique ?    L'histoire de Mowgli traduite en kabyle    UA: échange de vues entre Boukadoum et Faki au sujet des travaux du CPS    L'opération Barkhane ne devrait pas durer plus que quelques années    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Algérie se met en quarantaine
Le pays suspend ses vols avec l'Europe et l'Afrique
Publié dans Le Soir d'Algérie le 17 - 03 - 2020

Les autorités algériennes craignent un scénario à l'italienne alors que le coronavirus continue sa progression de plus en plus inquiétante dans le pays. En plus des mesures relatives au report des rassemblements et regroupements (sportifs, culturels…) et la fermeture de certains espaces publics, l'Algérie s'isolera désormais davantage du reste du monde, en suspendant la mobilité des personnes avec l'Europe.
Karim Aimeur - Alger (Le Soir) - Tout pour stopper la progression de l'épidémie et la contenir. Demandée avec insistance depuis des jours par des médecins et des citoyens sur les réseaux sociaux, le gouvernement a décrété, hier, la suspension de la mobilité des personnes entre l'Algérie et toute l'Europe, alors que la veille, la mesure ne concernait que la France.
En effet, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a instruit le ministre des Travaux publics et des Transports de suspendre temporairement les dessertes de voyageurs aériennes et maritimes à destination ou en provenance de l'Europe, à compter du jeudi 19 mars.
« En application des directives de Monsieur le Président de la République, à l'effet de renforcer les mesures de prévention contre la propagation du coronavirus (Covid-19) sur le territoire national, le Premier ministre, M. Abdelaziz Djerad, a instruit le ministre des Travaux publics et des Transports en vue de procéder à la suspension temporaire des dessertes de voyageurs aériennes et maritimes à destination ou en provenance des pays de l'Europe et ce, à partir du 19 mars 2020 », ont annoncé, hier dans un communiqué, les services du Premier ministre.
La même source a expliqué que « cette suspension exceptionnelle, recommandée par les autorités sanitaires nationales, sera accompagnée par un dispositif de rapatriement de nos citoyens voyageant actuellement dans les pays concernés selon les conditions et modalités qui seront fixées par les compagnies de transport aériennes et maritimes ».
La veille, les services du Premier ministre avaient annoncé la suspension de la mobilité entre l'Algérie et la France.
Les deux Premiers ministres des deux pays qui se sont concertés sur la question ont décidé de suspendre temporairement, à compter du mardi 17 mars en cours, toutes les dessertes de voyageurs aériennes et maritimes entre l'Algérie et la France.
Cette suspension exceptionnelle sera accompagnée par un dispositif de rapatriement des citoyens voyageant actuellement en Algérie et en France selon les conditions et modalités qui seront fixées par les compagnies de transport aériennes et maritimes, selon un communiqué des services de Djerad.
Contacté par Le Soir d'Algérie pour avoir des informations sur le plan de rapatriement des Algériens en Europe, le chargé de communication d'Air Algérie, Amine Andaloussi, a indiqué qu'une cellule de crise sera mise en place pour gérer le planning des rapatriements en collaboration avec la tutelle, le ministère des Transports après obtention de toutes les autorisations ». « Pour le moment, on poursuit les vols programmés, après on passera aux rapatriements. Ce sont des décisions du gouvernement qui n'impliquent pas uniquement Air Algérie. Nous n'avons qu'à appliquer ces décisions », a-t-il précisé.
Notre interlocuteur a tenu à rassurer la clientèle de la compagnie surtout que ses agences ont été prises d'assaut à l'annonce des décisions du gouvernement de suspendre les vols avec la France, affirmant que les billets sont valables jusqu'au 31 décembre 2020 et qu'aucune pénalité ne sera appliquée.
Ce samedi, Air Algérie a annoncé la mise en place des dispositions particulières au profit des voyageurs impactés par les décisions d'annulations, de réduction et de suspension de certains vols internationaux prises à titre préventif suite à la propagation du coronavirus. Ainsi, les voyageurs qui souhaitent procéder à des changements de réservation et de report de leurs vols pourront y accéder sans paiement de frais quelle que soit la classe choisie (sous réserve de respect cabine), a précisé la compagnie nationale dans un communiqué.
A souligner que nos tentatives de joindre l'ENMTV (Entreprise nationale de transport maritime de voyageurs) pour en savoir plus sur les dispositions prises ont été vaines.
K. A.
Suspension temporaire des dessertes de et vers plusieurs pays africains à compter de jeudi
Le Premier ministre, M. Abdelaziz Djerad, a instruit le ministre des Travaux publics et des Transports de suspendre temporairement les dessertes aériennes de voyageurs à destination ou en provenance de plusieurs capitales africaines à partir de jeudi 19 mars 2020, indique un communiqué des services du Premier ministre. «En application des directives de M. le Président de la République, à l'effet de renforcer les mesures de prévention contre la propagation du coronavirus (Covid-19) sur le territoire national, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a instruit le ministre des Travaux publics et des Transports de procéder à la suspension temporaire des dessertes aériennes de voyageurs à destination ou en provenance de Nouakchott, Bamako, Niamey, Dakar, Abidjan et Ouagadougou et ce, à partir du 19 mars 2020», précise le communiqué. «Cette suspension exceptionnelle, recommandée par les autorités sanitaires nationales, sera accompagnée d'un dispositif de rapatriement de nos citoyens voyageant actuellement dans les pays concernés selon les conditions et modalités qui seront fixées par la compagnie Air Algérie», a souligné la même source.
APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.