Le journaliste de Canal Algérie Salem Azzi n'est plus    «Soyez prêts à toutes les éventualités!»    Absence de culture ou...    Une station pour chaque wilaya côtière    Le Sud libyen sur une poudrière    Elucubrations d'un ex-wali qui crie à l'innocence    «La Chine soutient fermement l'Algérie»    La troisième escale du périple africain    Des affrontements tribaux font 20 morts    Pas de finale pour Djokovic    Patrick Moster renvoyé    Bidani prêt pour la compétition ?    Les promesses de Benbouzid    Le dossier à fournir    Benhabylès veut-elle noyer le débat?    Le programme Renovators 2021 de Oppo    Le cinéma algérien à l'honneur    L'écrivain boukhalfa bittam manque à tizi ouzou    Liverpool : Trent Alexander-Arnold blindé    L'Algérie face à une vague pandémique meurtrière inédite    Musique. Décès de Salem Atakor, précurseur du heavy metal algérien    Liverpool : Van Dijk affiche un niveau "inquiétant" pour son retour    West Ham prépare une offre pour un défenseur de Chelsea    DES ENTREPRISES AU CHEVET DES HÔPITAUX    L'ICÔNE AUX DEUX COMBATS    Les médecins et les infirmiers à la retraite appelés en renfort    En Algérie, le système de santé est submergé par le variant Delta    Les islamistes tunisiens ne font pas l'exception !    Boxe : Ichrak Chaïb (75 kg), et Houmri (81 kg) éliminés    «La gestion de l'oxygène est archaïque»    2 femmes retrouvées calcinées dans leur domicile à Bou Ismaïl    Le quotidien français Le Monde enfonce plus le Maroc    L'Afrique du Sud s'oppose à l'octroi du statut d'observateur à l'entité sioniste    Le deux poids, deux mesures de Paris    Le PT dénonce les «immixtions étrangères»    «Ce n'est pas facile de courir deux lièvres à la fois»    Requins et méduses : Il n'y a aucune raison d'en avoir peur    Abrous Outoudert revient à la tête du quotidien Liberté    La rage de vivre    Crise politique en Tunisie : Le président Saïed s'inscrit dans la durée    On en a trop fait à propos de la méduse Physalie    Les problématiques de nos universités et facultés de médecine sont également de l'ordre des pratiques pédagogiques    Sortir l'entreprise de sa léthargie : un défi pour le gouvernement !    La révolution du numérique modifiera le nouveau pouvoir mondial    MOURIR LENTEMENT POUR SAUVER SA VIE    La mémoire nationale: Le contentieux archivistique franco-algérien pris en otage !    IL ETAIT UNE FOIS !    Wali/PAPW : le ménage artificiel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les wilayas du Centre en tête des contaminations
Covid-19
Publié dans Le Soir d'Algérie le 01 - 06 - 2020

L'Institut national de santé publique continue de décortiquer les statistiques quotidiennement livrées par le ministère de la Santé. Il en ressort que la région du centre du pays continue d'enregistrer le plus grand nombre de contaminations au Covid-19, d'hospitalisations et de cas graves se trouvant en réanimation. Des enquêtes épidémiologiques vont cibler les wilayas où l'incidence est grande.
Nawal Imès - Alger (Le Soir) - Pas de répit dans la région centre du pays. Elle continue d'occuper le haut du classement en matière de contaminations au Covid-19. Selon le dernier bulletin élaboré par une équipe de l'Institut national de santé publique (INSP), les cas enregistrés au niveau des wilayas du centre du pays représentent près de la moitié, soit 46,6% des cas confirmés par PCR et plus des deux tiers, soit 71,4% des cas probables dépistés par tomodensitométrie thoracique.
Sur les 15 013 cas de Covid-19 qui ont été mis sous traitement, plus de la moitié, soit 58,9%, proviennent de la région Centre avec 8842 patients traités. Au niveau des hospitalisations, c'est toujours la région centre qui se place en tête avec 1 738 patients actuellement hospitalisés, ce qui représente près de la moitié, soit 45,6% de l'ensemble des hospitalisations. Plus de la moitié (54,4%) des patients admis en réanimation sont également observés dans la région centre.
L'équipe de l'INSP a mis sous la loupe les statistiques des wilayas d'Alger, de Médéa et de Bordj-Bou-Arréridj mais également de Béjaïa. Cette dernière a connu le plus fort taux d'accroissement sur les sept derniers jours avec 21,5%. Elle est suivie d'Alger (16,8%) et de Médéa (16,1%). La wilaya de Bordj-Bou-Arréridj a, quant à elle, enregistré le taux le plus faible avec 4,6%.
Les1 722 cas cumulés par ces quatre wilayas représentent près du cinquième des cas déclarés alors qu'au niveau des décès, ces mêmes wilayas enregistrent 191 décès, soit près du tiers de l'ensemble des décès. La wilaya d'Alger, selon les dernières statistiques, ouvre la marche de ce groupe de wilayas objet de l'étude avec 58,7% des cas cumulés, suivie par Béjaïa, Bordj-Bou-Arréridj et enfin Médéa. C'est donc sans surprise que le plus grand nombre de patients actuellement hospitalisés est observé dans les wilayas d'Alger (373 cas) et de Médéa (319 cas). Idem pour les patients se trouvant en réanimation. Le dernier bilan faisait état de l'enregistrement de 133 nouveaux cas confirmés au Covid-19, 8 nouveaux décès et 127 guérisons. Le bilan total des personnes atteintes du Covid-19 en Algérie est donc passé à 9 267 cas confirmés et 646 décès depuis le début de la pandémie.
Les wilayas qui continuent d'enregistrer des taux élevés de contamination feront l'objet d'une étude épidémiologique afin de déterminer les mécanismes de contamination mais également vérifier si les mesures barrières étaient respectées.
N. I.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.