Accidents de la circulation et noyades: 15 décès en 48 heures    La réponse de l'UGTA au député    Presse vs pouvoir : une suspicion réciproque    Les ambitions de l'Eniem    «Une audience, Monsieur le Ministre, juste une audience !»    Pékin accuse les USA de «diaboliser» ses instituts Confucius    Trump croit à la théorie sur l'inéligibilité supposée de Kamala Harris    Crash d'un avion dans le Sud-Kivu    Installation du président et du procureur général de la cour    Coup d'envoi du projet de la station d'épuration de Yellel    Si ! Si ! Les loups peuvent se dévorer entre eux !    Un nouvel ouvrage met à nu les pratiques sournoises du Maroc en Amérique latine contre la RASD    Sans touristes étrangers, la fréquentation de Versailles «s'écroule»    FLN: L'accord de "normalisation" entre les EAU et Israël, un coup dans le dos de la cause palestinienne    14 morts et 5 blessés dans une attaque dans le Centre    100 ans de la Bataille de Varsovie    L'indépendance de l'enquête remise en cause    Benkhelifa et Bouchina très sollicités    Le recrutement de Guendouz "en bonne voie"    Amrane, nouvelle recrue    L'AIE pessimiste pour 2020 et 2021    Les représentants des retraités de l'ANP invités au MDN    Ouverture de la saison estivale à Aïn Témouchent    Arrestation d'un promoteur immobilier à Oran    Reprise des cours le 1er septembre prochain    L'Union européenne se dit "préoccupée"    La direction du RCD chez Tabbou    Un Etat à décongestionner    Une Algérienne met dehors ses parents au Canada    Le baiser de Mahrez et le séisme de Mila et de Tipasa    Attar l'estime nécessaire pour combler les besoins intérieurs : Le débat sur l'exploitation du gaz de schiste relancé    Tlemcen : Coupures répétées de courant    Rififi chez le Doyen    Attia en pole position    FC Nantes : Abeid testé positif au coronavirus    La casbah au-delà du Mythe, la vie : Dar Soltane en travaux, suivez le guide    Mustapha Hadni. petit-neveu de Lechani Mohand Saïd : «Lechani était de tous les combats d'émancipation des Algériens»    Entré en service: La wilaya attend beaucoup du 5e boulevard périphérique    Deux blessés dans un accident de la route    Agressions, trafic de drogue et le reste    Football amateur: Quelle issue pour les groupes DNA ?    CA Bordj Bou-Arréridj: Les supporters montent au créneau    Tiaret: Les nouveaux président de cour et procureur général installés    Signaux d'alarme    Être «Président» !    UNE DIVISION CERTIFIEE    80 logements LPA de Bir El-Djir: Le bout du tunnel !    El-Bayadh: Le doyen des facteurs n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un bon, une brute, un truand, un harmonica et un pan du mur de ma jeunesse qui s'écroule !
Publié dans Le Soir d'Algérie le 07 - 07 - 2020

Fête de l'Indépendance. Tebboune reçoit un message de félicitations de Mohamed VI. Par précaution, le ...
... message a été placé en quatorzaine !
Oui, oui ! Je sais, le Corona ! Mais bon ! D'accord, d'accord ! Y a les détenus d'opinion et l'apaisement qui reste timide. Mais bon ! Oh ! Je veux bien, cette histoire de moustique-tigre qui aurait été capturé par des habitants d'un village, dépecé vivant et sa peau tigrée exposé sur Instagram. Mais bon ! Le coup de gueule de l'athlète Makhloufi bloqué en Afrique du Sud, je veux bien, même si j'ai vu plus malheureux, comme tous ceux bloqués en Dézédie et qui ne poussent pas forcément des coups de gueule. Mais bon ! L'école qui s'islamise en douce, pendant le semi-confinement, en plein été et qui fera sa rentrée avec des programmes aux joues mangées par la barbe, je le vois bien aussi. Mais bon ! Je comprends que vous fassiez tous ces efforts pour attirer mon attention sur l'actualité brulante, sur ce qui se passe ici, chez nous. Mais Allah Ghaleb ! Aujourd'hui, je ne suis que ça ! Un mec ravagé, effondré et incapable de penser à autre chose qu'à ça ! Ça quoi ? Question sacrilège ! Malheureux qui osez me demander «ça quoi» ? Ça quoi, c'est cette nouvelle terrible qui vient de me tomber dessus. Le décès d'Ennio. Ennio Morricone ! Le pape-kitch des musiques de westerns spaghetti. Celui qui, à la sortie du cinéma de mon quartier, me faisait marcher avec les jambes arquées, un cigare de 3467ème choix acheté au gosse du coin, sur la «tabla», et coincé au coin de ma bouche. Je me sentais invincible, porté par sa musique. Voilà qui était Ennio Morricone. Ce soir, je dors avec un harmonica sous mon oreiller. Mais avant, juste avant, dans la sierra de ma jeunesse, enveloppé par les «cha-cha» entonnés en chœur, et lové dans une imitation du Poncho de Blond-Blond, je fumerai du thé au Mezcal pour rester éveillé à ce cauchemar continue.
H. L.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.