Covid-19: Benbouzid et l'ambassadeur russe évoquent l'état de disponibilité du vaccin    Avalanche de réactions d'indignation    Mandat d'arrêt contre le général Belksir    «Le dépôt en ligne des comptes sociaux sera obligatoire»    Pléthore de modèles d'ici 2022    10 millions de ventes pour RAV4    Pas de folie pour le recrutement !    Medaouar sollicite Zetchi pour l'attribution d'une prime au CRB et à l'OM    Ahmed Belhadj sollicité pour la présidence    «L'Algérie fait face à des tentatives de déstabilisation»    Covid-19, le lourd tribut des soignants    Saidal, un géant en devenir    "Nous avons été impressionnés par le pacifisme du Hirak"    Liberté provisoire pour Fahd Helfaia    Approbation des propositions des ligues régionales    L'ONG Acted suspend temporairement ses activités au Niger    Le DTP de Tébessa en détention préventive    Les dirigeants libanais étaient prévenus des dangers    Retour sur un savoir-faire ancestral    Un legs patrimonial et culturel à ressusciter    "Aâssab oua aoutar" en deuil    Les écuries d'Augias    Procès de l'ex-chef de la DGSN : L'ex-chef d'état-major au 2e CRGN d'Oran, le colonel Allal Taifour répond à Abdelghani Hamel    Direction de la pêche de la wilaya : Réouverture aujourd'hui de la poissonnerie du port    Championnat féminin : La JF Khroub déclarée championne    Importation de véhicules neufs : Le cahier des charges, les incohérences d'une démarche    Litiges territoriaux entre la Grèce et la Turquie : La Grèce appelle à un sommet d'urgence de l'Union européenne    Gouvernement de compétences indépendantes ou des législatives anticipées : Les partis politiques dos au mur en Tunisie    Seulement 22 plages autorisées à la baignade à Boumerdès    Ténès : Quel sort pour la station d'épuration des eaux usées ?    Chlef : Une série d'incendies de forêt sur le littoral    Maroc : Manifeste d'artistes contre la «répression» et la «diffamation»    Entretien par visioconférence du ministre du Tourisme avec l'ambassadeur émirati à Alger    Pour remplir une prison il faut bien vider quelque chose de l'extérieur    Ancien maire de Souk Ahras, moudjahid et fervent défenseur des couches défavorisées : Hemana Boulaâres tire sa révérence    Hommage à Abderrahmane Rebah    Les opérateurs économiques tenus de déclarer leurs dépôts avant fin août    Plaidoyer pour une révision des textes de loi: 1.537 incendies de forêts en deux mois    Bouira: Une voiture dérape sur l'autoroute : mort d'un bébé et ses parents blessés    Skikda: Installation du nouveau procureur général    Polémique autour d'une agence naissante    Football - Nationale 2: Une composante très discutable    Ligue des champions d'Europe: Pour qui sonnera le glas ?    Aéroport d'Es-Senia: Quarante smartphones saisis    Du comment lire l'avenir dans la paume de sa main !    Tiaret: Réinhumation des restes de quatre chouhada    La doyenne de la wilaya n'est plus    Les souscripteurs invités à finaliser les démarches administratives et financière    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La nouvelle feuille de route
Energie
Publié dans Le Soir d'Algérie le 12 - 07 - 2020

Abdelmadjid Attar entend booster le secteur dont il a hérité. En effet, au moment où les rapports font état de la persistance des difficultés de production des hydrocarbures notamment, que rencontre le secteur, le ministre de l'Energie s'attèle à mettre en œuvre une «nouvelle stratégie énergétique» qui devrait se décliner sous forme d'une «feuille de route à court, moyen et long termes».
Les actions, les engagements et les délais de mise en œuvre de la nouvelle stratégie énergétique sont en cours de préparation, a indiqué vendredi le ministère de l'Energie dans un communiqué après la réunion, jeudi, convoquée par Abdelmadjid Attar et à laquelle ont été associés les patrons de l'Agence nationale pour la valorisation des ressources en hydrocarbures (Alnaft), l'Autorité de régulation des hydrocarbures (ARH), la Commission de régulation de l'électricité et du gaz (Creg) et le P-dg de Sonatrach.
Depuis plusieurs années, le secteur de l'Energie évolue sous une constante pression, notamment en raison de la progression de la demande domestique, d'une part, et des troubles qui happent le marché international, plus singulièrement celui des hydrocarbures, premier pourvoyeur de finances pour le pays, d'autre part. Ainsi, le ministre de l'Energie, en guise de priorités majeures, a mis l'accent sur l'approvisionnement du marché national en produits énergétiques (tous types confondus), le renforcement des capacités de production et la préservation des parts de marché à l'exportation.
Dans l'immédiat, il s'agira d'assurer la satisfaction des «milliers de demandes des agriculteurs et des industriels pour le raccordement en énergie électrique et gaz naturel, afin de contribuer à la création de milliers d'emplois et de valeur ajoutée susceptibles de créer de la richesse et de contribuer ainsi massivement au développement social et économique du pays». En spécialiste averti des questions se rapportant à l'énergie, comme il l'a d'ailleurs fait savoir lors de maintes sorties médiatiques avant son intronisation à la tête du ministère, M. Attar a recommandé, souligne le communiqué, d'accélérer le développement des réserves prouvées et des gisements découverts non encore développés, en privilégiant le recours au partenariat gagnant-gagnant. C'est à ce titre qu'il a requis que l'on se hâte dans l'élaboration des textes d'application de la nouvelle loi sur les hydrocarbures «afin de rassurer les partenaires et les potentiels investisseurs et de lancer les campagnes de promotion du domaine minier dont le potentiel est prometteur».
On rappellera qu'il y a quelques semaines, le prédécesseur de Abdelmadjid Attar à la tête du ministère de l'Energie, Mohamed Arkab, avait affirmé que les textes d'application devant compléter la nouvelle loi sur les hydrocarbures étaient prêts à être soumis au débat en Conseil des ministres et devant les deux chambres du Parlement.
Des textes qui serviront de «base juridique complète permettant d'accueillir les investisseurs étrangers dans le domaine des hydrocarbures, selon des normes internationalement reconnues» expliquait l'ex-ministre de l'Energie qui rappelait alors, tout comme M. Attar, combien le domaine minier national réservé aux hydrocarbures est en attente d'une exploitation autrement plus en adéquation avec les potentialités qu'il recèle.
Azedine Maktour


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.