Constitution: Une large révision de lois essentielles en perspective    Le délai de dépôt des comptes sociaux prorogé au 30 novembre    Investissement: «L'instabilité législative, une entrave majeure»    Energies renouvelables: Des réformes sont nécessaires    Le syndrome libanais    Deux ou trois réflexions après l'attaque au couteau de Paris    Compétitions sportives: Tebboune ordonne la reprise    Football à l'Ouest: Les clubs dans un labyrinthe    Hormis les pneumologues, les réanimateurs et les généralistes: Les médecins spécialistes affectés à l'hôpital de Haï Nedjma rejoignent l'EHU    Skikda: 40 conteneurs de carburant saisis, l'exportateur écroué    Laghouat: Deux morts et un blessé dans un carambolage    HUMEURS PREFABRIQUEES    Bekkat Berkani s'exprime à nouveau    Yasmine Moussous, 1re Algérienne à recevoir une dose    Alger et Tunis attachés à la solution politique    Koweït: le prince héritier Nawaf al-Ahmad al-Sabah nommé nouvel émir    Inondations: l'Algérie octroie un don de 500 tentes au Niger    Nécessité d'accompagner le renouveau des arts de l'oralité    Journée mondiale contre la rage: vers l'élimination des décès d'ici à 2030    Real Madrid: Jovic vers la Serie A ?    El Guergarat : la MAP attribue une fausse déclaration au SG de l'ONU    Covid-19: 155 nouveaux cas, 101 guérisons et 7 décès    La commission des affaires juridiques examine la demande du ministre de la Justice    Référendum sur la Constitution : l'ANIE fixe les critères de la campagne électorale    CONSEIL DE LA NATION : Zeghmati présente le projet de Code de procédure pénale    Benabdi, nouvelle recrue    Guemroud signe pour 2 ans au CSC    PSG : Thiago Silva allume Unai Emery    Barcelone : Koeman aurait un plan pour recruter une pépite de Guardiola !    Tassili Airlines dément le prétendu accident de l'un des ses avions    "Les émirats ont fait pression concernant l'emblème amazigh"    Larbi Ouanoughi a fait long feu    Guerre ouverte entre l'Arménie et l'Azerbaidjan    Six nouveaux Saoudiens inculpés en Turquie    «Notre rôle est de prévenir et combattre la corruption»    Un nouveau médicament biosimilaire fabriqué en Algérie    Les robes noires en grève à partir de demain    «Le projet de Constitution profite aux laïcs»    Un faux «cadre supérieur» neutralisé    Scénarios possibles et choix difficile    Le député démissionnaire de Béjaïa, Khaled Tazaghart, condamné à un an de prison ferme    Ces détenus oubliés du hirak    Réalités du présumé différend arabo-berbère (3e partie et fin)    Des voix s'élèvent pour naturaliser le héros algérien    Entre "amour divin" et détermination de femmes sahraouies    "Réalisations dans le théâtre algérien : questionnements, réflexions et enjeu"    FUITE EN AVANT    «Loukan», le mot-clé de la réussite    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Aubameyang offre la Cup et l'Europe à Arsenal
Coupe d'Angleterre
Publié dans Le Soir d'Algérie le 03 - 08 - 2020

Un doublé de Pierre-Emerick Aubameyang a offert à Arsenal la 14e Coupe d'Angleterre de son histoire contre Chelsea (2-1) et surtout une place en Ligue Europa la saison prochaine.
C'est aussi le premier trophée remporté par Mikel Arteta en temps qu'entraîneur pour sa première demi-saison à la tête d'une équipe pro. Un bel exploit pour l'ancien milieu de terrain, passé notamment par le PSG, qui a fait ses classes aux côtés de Pep Guardiola à Manchester City avant de reprendre en décembre un club à la dérive, auquel il a su redonner une âme et une identité de jeu. Lors de cette finale, il a remporté la bataille tactique contre Frank Lampard, qui rêvait de terminer sa première saison à la tête d'une équipe de Premier League avec un trophée. Même s'il a été aidé par des faits de jeux - les sorties sur blessures de Cesar Azpilicueta (34e) et surtout celle de Christian Pulisic au tout début de la seconde période (48e), ou l'expulsion sévère de Matteo Kovacic à la 72e - Arteta a aussi remporté la guerre des nerfs. On aurait, en effet, mal imaginé le Arsenal d'Unaï Emery se remettre de ce début de match difficile qui a vu Chelsea ouvrir le score dès la 5e minute. Sur une action tout en verticalité et en deux passes, Mason Mount a été trouvé sur la gauche de la surface de réparation et son centre à ras de terre a astucieusement été dévié par Olivier Giroud dans la course de Christian Pulisic, qui a trompé Emiliano Martinez de près (0-1, 5e).
Pendant un temps, Chelsea semblait pourtant avoir mis la main sur cette finale avec un pressing parfait et un jeu vers l'avant performant. Mais la pause rafraîchissement au coeur du premier acte a totalement sorti les Blues de leur match, alors qu'Arsenal a soudain trouvé de la cohérence dans son jeu. Et 60 secondes après qu'une égalisation magnifique, d'un tir enroulée de 18 mètres dans la lucarne, a été refusée à Nicolas Pépé, Aubameyang a réussi à prendre le meilleur avec un mélange de vitesse et de jeu de corps sur Azpilicueta qui n'a eu d'autres solutions que de faire faute dans sa surface.
Le Gabonais, qui est devenu samedi le premier africain capitaine d'une équipe finaliste de la Cup, a transformé lui-même le pénalty (1-1, 27e). Lors de la seconde période, Arsenal a davantage joué le contre et sur l'un d'eux, initié par un rush rageur du latéral Hector Bellerin, Nicolas Pépé a décalé Aubameyang à gauche de la surface. L'avant-centre a facilement éliminé Kurt Zouma et piqué le ballon au-dessus de Willy Caballero, préféré une fois encore à Kepa (2-1, 66e). Ce doublé représente les 28e et 29e buts toutes compétitions confondues d'Aubameyang et surtout ses 69e et 70e buts depuis son arrivée à Londres en février 2018. Aucun joueur anglais n'a marqué plus que lui sur cette période, pas même Mohamed Salah (68). Sans doute sous le coup de l'émotion, l'international gabonais en a même laissé tomber par terre le trophée lors de la célébration d'après-match ! Mais quoi qu'il en soit, Aubameyang, qui avait déjà été le bourreau de Manchester City avec un doublé en demi-finale (2-0), a encore une fois démontré l'incroyable dépendance d'Arsenal à son égard, alors que son avenir reste incertain. Pour les Blues, qui avaient déjà perdu deux fois contre Arsenal en finale de la Coupe d'Angleterre (2002, 2017), il faudra «se consoler» avec une place en Ligue des Champions acquise via le Championnat (4e).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.