(En cours) FC Barcelone 1 – Real Madrid 1    Everton: James Rodriguez finalement apte face à Southampton ?    Tebboune réitère l'engagement de l'Etat    Accidents de la route: 9 morts et 359 blessés ces dernières 48 heures    Plan national de reboisement : un milliard de plants mis en terre depuis le lancement    L'Algérie salue l'accord de cessez-le-feu global en Libye    Signature du premier accord majeur post-Brexit entre Londres et Tokyo    Le chef de l'ONU s'inquiète d'une «situation tendue»    Les créances de la Sadeg s'élèvent à 1 850 millions de dinars    Calendrier chargé pour les magistrats    Les grosses écuries au rendez-vous, à l'exception de Naples    Résiliation du contrat de Toufik Zerara    Billel Bensaha mouloudéen à titre de prêt    Un dernier débat Trump-Biden plus calme, malgré l'échange d'accusations    On vous le dit    Les parents toujours inquiets    Oran : Plantation d'arbres à l'université    Les engagements du wali    Défection du Sila et souvenirs du «Parnasse» algérien    Le chanteur populaire M'hamed Zighem n'est plus    Commémoration du 116e anniversaire de la mort d'Isabelle Eberhardt    Les travailleurs sans salaire depuis dix mois    Après l'AGO : Les présidents en fin de mandat doivent quitter la ligue    MO Béjaïa : Un directoire pour gérer les affaires du club    En attendant une décision officielle...    Erdogan confirme un test de missiles russes    Saad Hariri de retour aux commandes au Liban    "L'Algérie coopérait déjà peu..."    Station multimodale de Bir Mourad Raïs : De nouveaux délais pour la réception du projet    "un reconfinement partiel n'est pas à exclure si..."    Djerad désavoue le wali d'Oran    Le calendrier des compositions dévoilé    Le RCD accuse le pouvoir de "s'acheter une nouvelle clientèle"    Djelloul Djoudi condamné à 3 mois de prison avec sursis    Attribué depuis trois mois à Mâalma : Le site AADL des 831 Lgts entre malfaçons et absence de commodités    Je suis contre cette Algérie majoritaire !    La représentation des minorités progresse mais reste limitée    Ali Boudarène, un comédien prometteur    Concours du meilleur joueur de mandole algérien : Appel à Candidature    L'amendement constitutionnel ouvre de ‘'nouvelles perspectives aux jeunes''    Le droit des citoyens à l'information garanti dans le projet d'amendement constitutionnel (Abdelaziz Belaid)    Attar à Hassi Messaoud après un incendie    En raison d'un cas suspect de Covid-19: Le Consulat turc à Alger fermé    FC Barcelone - Real Madrid: Un Clasico lourd de conséquences !    Par-delà l'image    VFS Global: Un service de «rendez-vous de test PCR»    Le FMI inévitable?    Les salles obscures    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La question fait l'objet d'une profonde réflexion
COMMENT AMELIORER LA FILIÈRE THON ROUGE ?
Publié dans Le Soir d'Algérie le 30 - 09 - 2020

L'Algérie envisage enfin de préserver l'intégralité de son quota de thon rouge et de renforcer son positionnement dans la région. Une réflexion a été justement engagée pour proposer une nouvelle stratégie de développement de la filière du thon rouge pour les perspectives 2020-2024.
Rym Nasri - Alger (Le Soir) - La pêche du thon rouge représente une importance économique non négligeable. L'Algérie qui compte renforcer son positionnement dans la région et préserver ses intérêts s'attèle justement à mettre en place une nouvelle stratégie de développement de la filière du thon rouge.
Pour ce faire, un atelier national lui a été dédié afin d'étudier et de proposer des mesures efficientes dans une approche participative avec tous les acteurs de cette filière. «Partant du principe que nous devons avoir une nouvelle stratégie déjà déployée à la prochaine campagne de pêche au thon rouge, qui se tiendra en 2021, nous mettons de la vitesse dans sa mise en œuvre», souligne Sid Ahmed Ferroukhi, ministre de la Pêche et des Productions halieutiques, hier, à Alger.
Pour lui, il n'est pas question d'attendre la dernière minute pour établir de nouvelles règles. «Nous les préparons dès maintenant», a-t-il dit. Il espère, d'ailleurs, la publication d'un nouveau décret, permettant d'intégrer l'ensemble des normes, des orientations et des prescriptions concernant la nouvelle stratégie de la filière du thon rouge et la dimension opérationnelle, avant la fin de l'année 2020. Reposant sur trois axes, la nouvelle stratégie intègre d'abord, le marché national dans les priorités. «Il y a plusieurs modes d'exploitation du quota du thon rouge consenti chaque année à l'Algérie. Nous devrons développer de nouveaux segments qui vont approvisionner le marché national en thon rouge frais ou transformé», suggère le ministre de la Pêche.
Les demandes de la pêche artisanale du thon rouge, elles aussi, seront intégrées dans la nouvelle stratégie. «Ce type de pêche existe depuis très longtemps dans un certain nombre de zones de pêche. Nous verrons quelle quantité accorder à ces différents segments de la filière de la pêche du thon rouge», dit-il.
Le troisième axe concerne l'amélioration de l'accompagnement du segment existant de cette production halieutique qui est intégrée à une chaîne de valeur internationale. «Une grande partie de cette filière n'existe pas en Algérie, d'où la nécessité de développer également les capacités d'engraissement pour améliorer la capacité de négociation, et la récupération de la valeur ajoutée qu'il y a dans cette filière», dit-il.
Selon Ferroukhi, cette nouvelle stratégie permettra d'avoir une bonne visibilité sur les objectifs mais aussi sur tous les acteurs de cette pêcherie spécifique. «Il faudrait donner la priorité aux acteurs déjà existants.
Les nouveaux investisseurs doivent apporter une valeur ajoutée à ce qui existe déjà afin d'éviter d'investir dans les mêmes segments et dans les mêmes activités», explique-t-il.
Il a, par ailleurs, insisté sur la qualité de la formation non pas théorique mais plutôt celle sur le terrain pour la préparation des équipages des navires de pêche qui vont activer dans la zone de grande pêche.
D'autant plus, poursuit-il, «les brevets et les certificats d'aptitude pour la conduite des navires thoniers et leurs machines ont été ouverts grâce au nouveau décret signé il y a une semaine».
Ry. N.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.