Real : Hazard sanctionné par Zidane ?    Investissement: la reforme du Service public augmentera l'attractivité de l'Algérie    Djerad procèdera lundi à la distribution de 5000 logements à Alger    Palestine: condamnation internationale des agressions racistes et extrémistes israéliennes    Hirak : Le ministère de l'Intérieur exige des « organisateurs » de lui communiquer l'itinéraire, les horaires et les slogans    La Cour d'Alger maintient Karim Tabou sous contrôle judiciaire    Carburants : La suppression de l'essence super avec plomb avancée au début de juillet    Six manifestants arrêtés vendredi à Alger placés sous contrôle judiciaire    Report du procès du terroriste "Abou Dahdah" à la fin de la session pénale    FC Barcelone : Pas de bon de sortie pour Dembélé    Aïd El Fitr : plus de 50.000 commerçants réquisitionnés    Covid-19: au moins 3.284.783 décès dans le monde    Béni-Abbès : le jeune disparu dans le grand Erg occidental rejoint sa famille    L'ancien journaliste de la chaine II Boukhalfa Bacha n'est plus    Les lauréats du Prix d'Alger de récitation du Coran honorés    7 policiers tués dans des attaques dans le Sud-Est    «La Minurso doit revenir à sa mission originelle : le référendum»    Sablés à la confiture et aux pistaches    Benziane anticipe    De nouvelles polycliniques inaugurées    Les projets doivent répondre aux besoins de l'économie    Le Maroc cherche à cacher ses exactions    Coupe de la Ligue : l'USMA domine le MCA (2-0), le WA Tlemcen et le NC Magra créent la surprise    MC Alger : Stage bloqué pour préparer le WAC    Haltérophilie : Ahmed Tarbi n'est plus    Libye : Démonstration de force d'un groupe armé à Tripoli    APLS: nouvelles attaques contre les positions marocaines dans les secteurs de Mahbes, Aousserd et Houza    Le Hirak se réapproprie l'esprit du 8 Mai 45    Les raisons de la cherté    La guerre reprend de plus belle    Les résultats attendus aujourd'hui    Deux adolescents tués dans un accident de la route    Le conseil de wilaya fait le point    Le PAC viole le règlement du championnat    Equipe Nationale : Sénégal – Algérie en juin    Les conditions de Tebboune pour atteindre l'excellence    Etudiant dévoué, journaliste engagé et politique visionnaire    Le b.a.-ba de la fabrication d'un film    Mesurer ce qui compte    Bouchachi voué aux gémonies    Charfi appelé à réhabiliter les exclus de la course    Huit morts dont des Iraniens dans des raids sionistes    Trois soldats maliens tués par l'explosion d'un engin artisanal    Ennahda appelle à un vote massif    «Souilah» hospitalisé à Paris    «J'ai adoré camper le personnage de Fadel»    L'artiste, ce migrant    Une augmentation de 10 % enregistrée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le durcissement se précise
Normes antipollution
Publié dans Le Soir d'Algérie le 14 - 10 - 2020

Euro 6dfull arrive à peine dans les semaines qui viennent que les constructeurs européens se préparent déjà à la tempête Euro 7. Ils ont toutefois gagné deux ans de répit sur la mise en application, ce durcissement des normes antipollution ayant été reculé de 2024 à 2026. Cependant, il inquiète tout le monde... Bien que les contours exacts d'Euro 7 ne soient pas encore définis, on en connaît déjà plusieurs principes. Le premier est que l'ensemble de la plage d'utilisation du moteur sera soumis à l'homologation, et donc à «richesse 1» comme le disent les ingénieurs.
Or, actuellement, seule l'est la plage d'utilisation soumise au cycle d'homologation. Plage qui a d'ailleurs été majorée entre NEDC et WLTP.
Pour mieux comprendre ce qui se cache derrière cette histoire de richesse, il faut savoir que la richesse en carburant est augmentée dans les hauts régimes afin de refroidir le moteur. Concrètement, du carburant est en quelque sorte «gaspillé» à cet effet.
C'est ce qui explique notamment l'amplitude de consommation des moteurs turbocompressés à forte puissance spécifique au litre. Il est nécessaire de protéger des organes tels que les soupapes et ce procédé le permet.
Pour limiter ce phénomène, il n'y a guère que deux solutions. La première est celle que Porsche a annoncé suivre : augmenter la cylindrée. Problème, cela augmente mécaniquement les rejets de CO2 sur un cycle d'homologation. Dans le contexte du Cafe (abréviation anglaise pour la moyenne de 95 g/km demandée par l'Europe), ça n'est pas sans conséquences. Le second remède a déjà été utilisé en série. Par BMW sur la M4 GTS : il consiste à injecter de l'eau distillée. Cela nécessite tout de même d'introduire un nouveau circuit d'eau et implique des contraintes concernant le risque de gel.
Mais la principale difficulté de cette future norme Euro 7, si elle se confirme, est la température d'homologation.
Il est, en effet, prévu que la température du cycle soit de -7°C. Malheureusement, les catalyseurs nécessitent un temps de chauffe avant d'être efficaces, si bien que se pose la problématique de savoir comment faire pour que les catalyseurs soient à bonne température dès le démarrage du véhicule...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.