Conseil des ministres: Le projet d'ordonnance sur le Régime électoral adopté    Environnement hostile    Comment vaincre l'échec ?    Ils se sont rassemblés à Constantine: Retraités et radiés de l'ANP reviennent à la charge    Abderrahmane Benkhalfa: «Passer à une stratégie de lobbying international»    Ligue 1 - Mise à jour: Le CRB avec quel état d'esprit ?    MC Oran: Un statut à fructifier    ASO Chlef: Un club à la dérive !    Chlef: Sept morts et trois disparus dans des inondations    Tizi Ouzou: Un véhicule prend feu, 7 personnes brûlées    Constantine: Trois morts et deux blessés dans un accident de la route    Les efforts de l'Etat nécessitent une contribution des différents partenaires    Les partis politiques s'y préparent    Abrégée et interdite aux femmes et aux enfants    130 nouveaux cas confirmés, 03 morts et 118 guérisons    C'était un certain 08 mars 2007    Une campagne prématurée    Le vieux rêve prend forme    Le MCO rejoint l'ESS en tête    Ramos a trois semaines pour trancher    Brèves Omnisports    Les armes de la cyberguerre    La fabrique des mensonges!    Un webinaire international organisé mercredi    Le président Tebboune présente ses condoléances    Cinq personnes tuées dans une embuscade au nord du pays    Un réseau de narcotrafiquants démantelé    La mairie de Mizrana fermée    Les propriétaires réinvestissent la rue    La Dgsn célèbre la Journée internationale de la femme    «Les femmes ont joué un rôle décisif dans l'histoire de l'Algérie»    «Le vieux renard» revient à bouzeguène    Le double combat de la femme algérienne    Formation sur la fabrication de fromages au profit de la femme rurale    Sabri Boukadoum en visite au Togo    Entrepreneuriat féminin: un concours pour valoriser les femmes créatrices de richesse    CAN-2021 (U17) : "L'EN attend toujours l'autorisation pour s'envoler au Maroc"    Pour un manifeste des femmes algériennes    Futur parti pour une majorité présidentielle?    La militante sultana khaya victime d'une tentative d'élimination physique    Le Président Tebboune présente ses condoléances à son homologue sahraoui suite au décès de sa mère    Ligue 1 CRB-CSC : le Chabab pour renouer avec la victoire    L'heure du bilan    Actuculte    Scènes de guérilla urbaine après l'arrestation d'un opposant    Au moins 90 morts dans des combats à Marib    Mechichi tente l'apaisement    Le «tintamarre» Yasmina Khadra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«L'Algérie nouvelle n'est pas venue»
Meeting du Mouvement El Bina à Oran :
Publié dans Le Soir d'Algérie le 25 - 10 - 2020

Le vice-président du mouvement El-Bina, Ahmed Dane, a estimé, hier à partir d'Oran, que ceux parmi les islamistes qui se permettent d'user de fatwa «hallal, haram» pour condamner ceux qui appellent à voter «oui» au projet d'amendement de la Constitution, est une attitude inadmissible.
«D'où avez-vous ramené cette fatwa, vous la puisez d'un hadith ?». Et d'ajouter «Les partis politiques doivent travailler pour la nation et pour le peuple et non contre le peuple». Lorsque l'empire de la corruption s'effondre, cela met beaucoup de personnes en danger, dira l'intervenant lors d'un meeting à la salle Saâda en présence des militants du mouvement. Car, dit-il «si les acteurs de cet empire réussissent à revenir, ils brûleront tout sur leur passage. Ils savent que l'Algérie recèle encore plein de richesses, ‘'el issaba'' le gang voudra revenir pour reprendre le pouvoir». Il reste convaincu que la campagne qui se tient actuellement contre le référendum, n'est pas contre le projet de texte mais contre la stabilité car estime-t-il «ces gens-là vivent dans le chaos, ils savent que la Constitution n'est qu'une étape». L'intervenant fera remarquer à l'assistance que la campagne va s'accélérer, dans les derniers jours et que c'est à ce moment là que «toutes les mines vont exploser contre notre parti et contre tous ceux qui appellent à voter oui et toutes les cellules dormantes vont s'activer, car le temps leur manque. Nous croyons en l'Etat algérien, on ne s'attache à personne, notre vision est celle de donner la priorité à l'intérêt de l'Algérie». L'Algérie nouvelle n'est pas encore d'actualité dira le vice-président d'El Bina «lorsque des responsables locaux ne respectent pas le citoyen, nous disons que l'Algérie nouvelle n'est pas encore venue». Il citera l'exemple du wali d'Oran et son incident avec l'enseignante, mais aussi le ministre de la Jeunesse et des Sports qui a tenu des propos mal perçus. «Puis, ils ont présenté des excuses, cette mentalité de demander pardon se respecte chez les responsables, mais tant qu'il y a des personnes nommées à des postes clés et qui s'excusent, on est loin de l'Algérie nouvelle. Réfléchissez avant de parler, ceci on le dit au simple citoyen mais pas à un responsable. Vous êtes un partenaire dans une période délicate du changement. N'entravez pas le chemin et l'espoir qui commence à naître chez les jeunes».
Dénonçant les propos du président français concernant l'islam, l'intervenant estime que l'Etat Algérien a le devoir de réagir officiellement et fermement à ses propos et devrait s'insurger contre cela comme il s'insurge lorsque la dignité du président de la République est touchée.
Amel Bentolba


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.