Le Président Tebboune adresse ses vœux au peuple algérien à l'occasion de l'avènement du mois de Ramadhan    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupations marocaines    L'investissement agricole et agroalimentaire, levier de la croissance économique nationale    Ramadhan: Echange de vœux entre le Président Tebboune et son homologue égyptien    Bayern Munich: Müller annonce de la prudence    Borussia Dortmund: Raiola n'est pas forcément d'accord avec le BVB dans le dossier Håland    Sétif: saisie de plus de 10 millions d'euros en faux billets    Education : La grève des enseignants largement suivie, selon le CNAPESTE    Coronavirus: 129 nouveaux cas, 104 guérisons et 4 décès    Lutte contre les répercussions de la Covid-19: les agriculteurs algériens ont été à la hauteur du défi    Baouche reste    Crise à la laiterie de Tizi    Des députés français réclament la publication des données sur les déchets nucléaires enterrés en Algérie    Le procès d'Abou Dahdah reporté au 9 mai    Soufiane Djillali ne sera pas candidat    Incident sur le site nucléaire    La CAF «va voir»    290 millions DA dépensés depuis août dernier    Benzema et Zidane domptent le Barça et propulsent le Real Madrid vers le sommet    Processus de réconciliation nationale    Les filiales de Sonelgaz en première ligne    Réunion de travail en présence des imams    La Coquette se prépare pour la saison estivale    Saisie de 200 comprimés psychotropes et arrestation d'un dangereux malfaiteur    Actuculte    Le rapport à l'écriture littéraire présenté par des auteurs algériens    C'est la frénésie !    4 morts et 7 blessés dénombrés    Arezki Hadj Saïd, nouvel inspecteur général des services de police    Et si c'était du schiste ?    Fractures et manœuvres répugnantes    Ibn Sina et Haï El Badr: Relogement de 102 familles à Belgaïd    Appel des étudiants algériens en Russie    Tlemcen: Le mouvement associatif encensé    Les monarchies et les bibelots comme dieux    Voici venir le Ramadhan...    Elle élira domicile à l'espace «Evasion» de l'hôtel Liberté: Une Académie internationale de musique bientôt à Oran    Aboul-Gheit en visite pour discuter des développements régionaux    Une tactique droit dans le mur    L'état doit frapper fort    Le Cnese réactive la Cellule d'équité    Hamdi menace de jeter l'éponge    Deux ministres sur le gril    Le piège de la mémoire    «Personne ne peut porter atteinte à l'unité nationale»    Un roman sur la réalité fabriquée    Abdelaziz Belaid: "nécéssaire cohésion de toutes les franges de la société    Paris réagit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Métro d'Alger désormais géré par des Algériens
LE CONTRAT AVEC LA RATP N'A PAS ETE RECONDUIT
Publié dans Le Soir d'Algérie le 03 - 11 - 2020

C'est à partir d'hier, 1er novembre, que le transfert de la gestion du Métro d'Alger s'est effectué au profit d'une filiale de l'Entreprise du métro d'Alger (EMA), une entreprise nouvellement créée à 100% algérienne qui remplacera l'entreprise française RATP. Le contrat liant l'EMA au partenaire étranger (RATP-El Djazaïr, filiale de la compagnie française RATP-Développement), étant arrivé à son terme le 31 octobre.
L'Entreprise du métro d'Alger (EMA) s'engage à préserver l'ensemble des postes d'emploi ainsi que les droits des travailleurs. Comme elle assure également le maintien des salaires des travailleurs, ainsi que leurs droits et avantages sociaux.
Rappelons que lors de la dernière visite d'inspection des travaux de l'extension du Métro d'Alger sur la ligne Est, en direction de l'aéroport international d'Alger, le ministre des Transports avait mis l'accent sur les compétences nationales, assurant que «le partenariat étranger entrepris dans le cadre de l'assistance technique dans l'exploitation du projet durant 8 ans avait permis aux cadres et aux ingénieurs algériens d'acquérir l'expérience requise tout au long de ces années».
Pour rappel, en 2011, au moment de sa mise en service, RATP El-Djazaïr s'est vu confier l'exploitation et la maintenance de la première ligne du Métro d'Alger qui compte 12 km, 14 stations et 200 000 passagers/jour, pour une durée de huit ans, pour un montant de 130 millions d'euros.
Pendant cette phase, la société française devait garantir la formation du personnel local ainsi que le transfert de connaissances, supervisé par des experts du groupe français de la RATP. L'objectif étant de confier l'exploitation et la maintenance du Métro d'Alger à une entreprise nationale algérienne une fois que la durée du contrat avec les Français aura expiré. Les travaux de réalisation du tronçon 2 de métro devant relier la station Place des Martyrs et Bab-el-Oued (Trois Horloges) vont être lancés dans le cadre d'un projet d'extension sur une distance de 16 km vers Alger ouest.
Cette ligne passera par les communes d'El Biar, Dély Ibrahim, Ouled Fayet et El Achour. Les travaux d'extension ont été confiés au groupe public Cosider, leader en la matière et possédant l'expérience et les moyens pour mener à bien ce type de projets stratégiques avec des normes de haute qualité et des compétences nationales.
Quant à la reprise de l'activité du Métro d'Alger, suspendue depuis fin mars dernier, même si le service commercial du tramway de la capitale a repris en juin dernier dans les strictes mesures sanitaires, les autorités officielles font savoir que la réouverture du métro dépendrait de l'évolution de la situation sanitaire et de la décision du Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du Covid-19.
Abdelhalim B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.