Le Président Tebboune présidera dimanche une réunion du Conseil des ministres    La militante sahraouie Sultana Khaya victime d'une tentative d'élimination physique    Alors que la défense d'Oultache évoque un tir mortel d'une tierce personne : La partie civile s'interroge sur les commanditaires de l'assassinat de Tounsi    30 000 comprimés de Lyrica et 300 millions de cts à bord d'une 4×4 à El Tarf    À qui distribuer les bons points ?    L'Opep+ affole les banques d'affaires    L'Algérie enregistre un net progrès en 2020    La rencontre fédérale a failli dégénérer    Le texte qui choque    La course contre la montre pour le nouveau gouvernement    Une lettre du Président sahraoui adoptée comme document officiel    Qui s'y frotte s'y pique    Algérie : l'ONU réclame une enquête et la fin des détentions arbitraires    La violation par le Maroc de l'accord de cessez-le-feu "met à nu son échec cuisant"    Résultats    Boudaoui forfait face à la Zambie et au Botswana    Sous haute tension    Zetchi, réhabilité, ira à Rabat    Les Verts en stage à Alger avant l'Allemagne    Ligue des champions d'Afrique: le CRB tenu en échec face à Al-Hilal du Soudan    Imposante mobilisation à Alger    "La vitesse de propagation de la souche mutante fait peur"    Trois ouvriers asphyxiés au gaz    Près de 600 millards pour une centaine de zones d'ombre    Trois ans de prison ferme à l'encontre de 3 anciens maires    Nette augmentation de la délinquance à Sétif    Des relations en clair-obscur !    ...Sortir ... ...Sortir ... ...Sortir ...    Le court métrage algérien Mania primé    APLS: poursuite des attaques contre les forces d'occupation marocaine    Ligue 1 (16e j): l'ESS tombe à Biskra, la JSK au pied du podium    Affaires religieuses: La question de la prière des Tarawih «en cours d'examen»    M'sila: Un bus chute dans un oued, 16 blessés    En dépit de la poursuite de la grève des travailleurs: Réouverture des centres d'enfouissement    Tlemcen: Les directeurs des services agricoles recadrés    El Tarf: Sensibilisation des agriculteurs sur la protection des arbres fruitiers    Restaurer nos «gourbis» !    Tébessa: Un 4 mars 1956...    Côte d'Ivoire et Zambie en amical    La bureaucratie alimente l'informel    «L'Algérie n'importera plus de fer»    Le procès en appel renvoyé    Une loi pour la déchéance de la nationalité    Soufiane Djilali craint des dérapages    Fenniche évoque l'élargissement des prérogatives    Qui est cadre et qui ne l'est pas?    8 Mars: très bonne fête, Mesdames!    Le producteur Tahar Harhoura n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





4 forêts brûlées et près de 17 hectares partis en fumée
Oran
Publié dans Le Soir d'Algérie le 08 - 11 - 2020

Ce vendredi en début de soirée, alors que la wilaya d'Oran s'enfonçait peu à peu dans un brouillard poussiéreux, c'est à travers des images et des vidéos relayées par les réseaux sociaux par des personnes encerclées par les flammes que les Oranais ont appris que l'une des forêts les plus prisées était en feu.
Dans un premier temps, le feu s'est déclaré au niveau de la forêt de Madagh dans la commune de Aïn-el-Kerma, daïra de Boutlélis, ceux qui filmaient ces scènes lançaient des SOS, pour venir en aide à certains automobilistes qui se trouvaient encerclés par les flammes.
Des images effrayantes et spectaculaires. Des flammes hautes de plusieurs mètres, qui se propageaient à une vitesse inquiétante. Il était 18 heures et nul n'aurait pu imaginer que ce n'était qu'un début puisque l'incendie a pris des proportions alarmantes et sa maîtrise était devenue compliquée, du fait du relief géographique rendant l'accès difficile pour les équipes de la Protection civile. D'autant plus compliquée puisque les équipes de la Protection civile dépêchés sur place avaient reçu des appels pour intervenir ailleurs, au niveau de trois autres forêts qui s'embrasaient au même moment. Il s'agit des forêts de Kristel, daïra de Gdyel, de Tafraoui, daïra de Oued Tlélat, et CapBlanc, commune de Aïn Kerma.
Afin de faire face à cette situation inédite, Mahfoud Souiki, directeur de la Protection civile à Oran, a déclaré que des renforts ont été dépêchés des wilayas limitrophes.
«Dans la nuit, toutes nos équipes sont parvenues à maîtriser rapidement les flammes au niveau des trois forêts à l'exception de celle de Madagh où l'incendie était beaucoup plus important et n'a pu être circonscrit qu'aux environs d'une heure du matin. Nous avions donné la priorité à la protection des habitations environnantes et du riche patrimoine forestier.» L'intervenant a précisé, au lendemain des incendies, que la situation est maîtrisée au niveau de toutes les forêts suscitées. Toutefois, les pompiers demeurent au niveau de la forêt de Madagh pour faire face à tout risque d'un autre départ de feu. L'estimation des dégâts n'est pas encore exhaustive, mais il est question d'à peu près 17 ha partis en fumée. Des éleveurs de poulets et des propriétaires de ruches déplorent, quant à eux plusieurs pertes. Fort heureusement, on ne signale aucun décès. Toutefois, une dizaine de personnes ont été asphyxiées par les fumées et ont vite été prises en charge.
Une enquête est ouverte pour déterminer les causes de ces feux qui se sont déclarés tous au même moment.
Amel Bentolba


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.