Metz : Boulaya fait son retour face au PSG    300 milliards de dinars en deux ans    La mise au net de Amar Belani à l'ambassadeur du Maroc    L'ONU très inquiète des expulsions d'Haïtiens par Washington    Une demi-victoire pour Trudeau, réélu mais toujours minoritaire    Quelles prérogatives pour les élus ?    Niger-Algérie à Niamey à 17h    Séminaire pour les arbitres d'élite    15 joueurs déjà engagés    NAÂMA, MOSTAGANEM, RELIZANE , EL-TARF , JIJEL    Un pas vers l'école numérique    1 mort et 14 blessés    Hatab Sarajevo traduit en anglais    Focus sur le cinéma espagnol contemporain    La crédibilité se gagne sur le terrain, pas dans les communiqués de condoléances !    La justice se saisit du dossier    Mustapha Bendjama de nouveau devant la justice d'Annaba    "Le remaniement de l'effectif de la JSK peut être un avantage pour les FAR"    Un stage en Tunisie pour préparer l'Asec Mimosa    Un sénateur du FFS exige la libération des détenus politiques    Tentative de putsch avortée au Soudan    Le Parlement vote une motion de censure contre le gouvernement    Inondations et villes bloquées    La forêt, un gisement inexploité    Saïed maintient les mesures d'exception    Les prix poursuivent leur hausse    877 employeurs concernés à M'sila    Rencontre avec Saïd Boutadjine autour de l'oeuvre katébienne    «Un centre de recherche dédié à la science et à la technologie en projet»    Tipaza: L'autoroute Bou Ismaïl-Zeralda fermée à cause de la pluie    Suppression des pénalités de retard des cotisations à la CASNOS    Où sont passés les indépendants ?    Le SNAPO met en garde: Réticence des citoyens à se faire vacciner     Tebboune reçoit un appel téléphonique de Macron    Quel avenir pour les entreprises publiques ?    Quelle solution outre que la révision des salaires ?    Koeman tire sur ses joueurs    Des dépotoirs à ciel ouvert    Tebboune tient son engagement    Le gouvernement impulse une nouvelle dynamique    Le retour du FFS    Des partis politiques à la traine    un conseil national du tourisme?    Intense activité pour Lamamra à New York    L'événement est reporté pour le 2 octobre    Appel à candidatures    Ces chanteuses kabyles qui ont bravé les tabous    Le FFS appelle à renforcer les prérogatives des élus locaux    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La jeunesse argentine triomphe au Pérou
Mondial-2022 (Qualifications, zone Amsud)
Publié dans Le Soir d'Algérie le 19 - 11 - 2020


Des buts de Nicolas Gonzalez, 22 ans, et Lautaro Martinez, 23 ans, ont permis à l'Argentine de s'imposer 2-0 à Lima, mardi, et suivre ainsi le rythme imposé par le Brésil, qui a poursuivi son sans-faute en Uruguay (2-0). L'entraîneur argentin Lionel Scaloni cherche, tâtonne, innove, pour bâtir une attaque d'Argentine autour de son maître à jouer, Leo Messi. Et pour ces qualifications, il se fie à la forme du moment de ses joueurs à disposition. Mardi face au Pérou, il a adjoint à sa star du FC Barcelone deux pointes en attaque. Au côté du désormais incontournable Lautaro Martinez, titulaire pour une quatrième fois, le néophyte entraîneur a titularisé le gaucher Nicolas Gonzalez, déjà buteur lors du match précédent contre le Paraguay (1-1), mais alors positionné en milieu offensif. Ce nouveau duo d'attaque reléguait sur le banc Lucas Ocampos, qui a une nouvelle fois déçu, et Angel Di Maria, qui n'avait guère brillé lors de son entrée en jeu la semaine dernière. Tout le contraire de Giovani Lo Celso, qui a vu son entente avec Messi récompensée d'une place de titulaire. Et les choix de Scaloni se sont avérés payants d'entrée avec un très bon travail de Lo Celso qui accélérait sur l'aile gauche puis remettait en retrait dans la surface à Gonzalez esseulé. D'un contrôle orienté sur son pied gauche et d'un puissant tir croisé, l'attaquant de Stuttgart ouvrait le score (1-0, 16e). Face à un Pérou débordant d'énergie mais brouillon, Lautaro Martinez à son tour justifiait la confiance placée en lui. Lancé dans le dos de la défense par Leandro Paredes, il dribblait le gardien pour doubler la mise. Son deuxième but dans ces qualifications, son 11e en 20 sélections. Deux actions, deux buts, et tout ça sans l'aide d'un Messi discret qui n'a pu que tenter de couper la course d'un ballon à l'angle des six mètres (38e). L'Argentine avait fait le plus dur à la pause. Au retour des vestiaires, Messi a bien cherché à participer à la fête, mais à trop chercher le penalty (61e) et en plaçant son ballon au ras du poteau à l'issue d'un raid solitaire dont il a le secret (76e), il a échoué à inscrire son 72e but en sélection.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.