Métro d'Alger : La décision de reprise tarde à venir    Le stress quotidien peut provoquer une dépression    Mondial de Handball: l'Algérie s'incline face à l'Islande (39-24)    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce dimanche    Oran : Tremblement de terre de magnitude 3,5    Arrestation de cinq individus : Saisie de 816 unités de boissons alcoolisées    Cité Mouatsa à Rouiba : Déliquescence générale    Football - Ligue 1: Le MCA refroidit l'ESS, le WAT de mal en pis    O. Médéa: L'Olympique force le respect    USM Bel-Abbès: L'équipe montre le chemin à la direction    LOURDE CHARGE    Lentement ou sans précipitation ?    Hausse inédite des prix: Mise en garde contre la dégradation du pouvoir d'achat    Régularisation des détenteurs de contrats pré-emploi: 30.000 postes budgétaires pour l'Education    Grands corps «malades»    Un conclave pour préparer les prochaines opérations de relogement    Tribune - De Gaulle peut-il être un personnage passerelle entre la France et l'Algérie ?    Mellal lâché par ses proches collaborateurs    230 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    Arrestation de la directrice d'une résidence universitaire    Réveil de la classe politique    «C'est Bouteflika qu'il fallait juger»    Le RCD fustige le gouvernement    Le Care pointe l'absence de données économiques    Omerta sur la liste des concessionnaires    «La station de dessalement de Douaouda fournira 100 000 m3 d'eau»    Bonne opération pour l'OM, l'ASO et la JSS    Les arrêts de travail déclarés par internet à la CNAS    L'Union européenne reste le premier fournisseur de l'Algérie    Guterres propose Jan Kubis pour le poste d'envoyé spécial    5 chasseurs tués et 3 autres grièvement blessés par l'explosion d'une bombe artisanale    Une nouvelle caravane de migrants vers les Etats-Unis    Un deuxième "impeachment" historique    Les émeutiers cherchaient à "capturer et assassiner" des élus    Système ou pratiques ?    Baisse drastique des visas pour les Algériens    Le terroir et le travail de la terre en exposition à la galerie Le Paon    Les Libyens revendiquent la paternité de Chachnaq    La formation de Bennabi lui a permis de faire des applications dans les sciences    Les lauréats du Prix du président de la République distingués    Une nouvelle stratégie pour renforcer le rôle des microentreprises et des start-up    Google soutient le plan d'immigration de Biden    Les Etats-Unis sanctionnent le concepteur du vaccin iranien contre la Covid-19    Erdogan se fait inoculer le vaccin chinois CoronaVac    Tébessa: Cinq morts et trois blessés dans l'explosion d'une bombe artisanale    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?    Retour au point de départ    Tébessa: Si la place de la Victoire m'était contée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Déjà en phase de modernisation
Hyundai Kona Electric
Publié dans Le Soir d'Algérie le 25 - 11 - 2020

Après les versions thermiques, le Hyundai Kona Electric se met lui aussi à jour avec un restylage bien visible. Le coréen promet aussi une autonomie en hausse et quelques nouvelles fonctionnalités.
Après les versions thermiques et à différents niveaux d'hybridation, Hyundai offre un restylage à la variante 100% électrique de son petit SUV Kona. Celle-ci est loin de faire de la figuration sur le plan commercial puisqu'il s'en est vendu plus de 120 000 exemplaires en deux ans, dont 53 000 en Europe où le SUV «zéro émission» est bien aidé par les aides publiques dans plusieurs pays dont la France. Comme ses homologues à essence, ce Kona mis à jour affiche un style plus épuré et dynamique qu'en «phase 1».
On remarque que la partie avant a perdu ses reliefs et présente donc une large surface lisse entre les blocs optiques affinés. Cela fait davantage ressortir la trappe de recharge visuellement. Les passages de roues abandonnent leurs protections de carrosserie noires et sont donc peints comme le reste de la carrosserie.
Les feux arrière ont également été redessinés. La modification du design des boucliers a conduit à une augmentation de la longueur totale du véhicule de 2,5 cm. L'habitacle du Kona Electric restylé reçoit un nouveau tableau de bord numérique de 10,25 pouces. L'écran tactile central affiche toujours 8 pouces de diagonale de série ; un moniteur de 10,25 pouces reste proposé en option.
La connectivité Apple CarPlay et Android Auto est de série. De nouveaux services connectés sont annoncés tels que l'enregistrement d'un profil personnalisé transférable vers d'autres véhicules de la marque. La panoplie de sécurité active SmartSense s'est enrichie d'une alerte de trafic perpendiculaire arrière et d'un capteur d'angle mort pouvant désormais déclencher un freinage préventif.
Deux motorisations sont toujours proposées. Leur puissance n'a pas changé mais des optimisations récentes relatives aux pneumatiques sur les Kona «millésime» 2020 ont permis d'améliorer l'autonomie. Il en est donc de même pour les millésimes 2021. Le bloc de base développe 136 ch pour 395 Nm de couple et il est alimenté par une batterie de 39,2 kWh offrant 305km d'autonomie selon le cycle WLTP, soit 16 km de plus qu'auparavant. En haut de gamme, on trouve un moteur de 204 ch et toujours 395 Nm dont la batterie de 64 kWh permet de parcourir officiellement 484 km sur une charge contre 449 km précédemment. La vitesse maximale du Kona Electric s'élève à 155 km/h dans le premier cas et 167 km/h dans le second.
Entre autres fonctionnalités, l'application mobile Bluelink permet désormais de démarrer ou d'arrêter la recharge à distance.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.