ENCORE UN PAS À FRANCHIR...    La Ligue arabe, l'ONU et l'UE réclament leur retrait    Une période d'incertitude s'ouvre au Tchad    Un fonds de 7,55 millions d'euros pour les migrants    "L'EN doit continuer à apporter de la joie aux Algériens"    C'EST DEJÀ LA FIN !    ECUEILS REGLEMENTAIRES ET COLÈRE DES SUPPORTERS    Six personnes arrêtées lors des manifestations    De fausses licences de moudjahidine pour importer des voitures    Lancement de "Lawhati" pour la vente d'œuvres d'art en ligne    CONSTANTINEREND HOMMAGE AU SOUVERAIN DU MALOUF    Le salon du livre amazigh est né    Le challenge de deux présidents    «Possibilité non négligeable» d'une victoire de l'extrême droite    La sanglante guerre d'usure des Houthis    Une enquête choquante    Les inconnues d'un scrutin    346 Containers abandonnés    768 Logements sociaux électrifiés    Victoire du CRB devant le CABBA    Brèves    Les Africains connaissent leurs adversaires    182 nouveaux cas, 129 guérisons et 7 décès en 24h    Des milliers de travailleurs investissent la rue    Les raisons de la 2e vague de la hausse des prix    15 quintaux de kif marocain saisis    Le ministère du Commerce sensibilise    Déprime ramadhanesque    Les islamistes rêvent de victoire    L'Algérie ne tombera pas    Dernière ligne droite avant la campagne    «Les centres d'archives sont une vitrine»    Projection de Hassan Terro    Expo «Quelques choses d'Alger»    Coupe de la Confédération (Gr. B / 5e J): victoire de la JS Kabylie devant Coton Sport (2-1)    Gouvernement: examen d'un projet de création d'une autorité de régulation du marché du tabac    Décès d'Idris Deby : la communauté internationale appelle à préserver la paix    Perturbation dans l'approvisionnement en huile de table    Grandiose marche nocturne à Akbou    Le marché dans tous ses états    Bechar: installation du nouveau chef de la sûreté de wilaya    Les appels à la libération de Rabah Karèche se multiplient    «Le sondage doit devenir un réflexe»    la liste des membres sélectionnés approuvée    Hausse au premier trimestre 2021    Lutte contre la criminalité : Démantèlement de groupes criminels    A partir de la citadelle d'Alger : Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine    La fièvre des stèles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





El marfegue ! Le coude !
Publié dans Le Soir d'Algérie le 27 - 02 - 2021

Le procès du chercheur et universitaire Saïd Djabelkhir reporté au 1er avril.
Et en plus, ils ont de l'humour, les bougres !
Tout de même, un rappel salutaire, sanitaire et de salubrité mémorielle publique ! L'affaire de la raffinerie en ruine Augusta n'est pas la première casserole traînée par Ould Kaddour ! En 2006 déjà, il avait été mis derrière les barreaux pour de grosses «bour'mates» et non plus de simples casseroles. L'affaire BRC de surfacturation et celle sous-jacente d'espionnage au profit d'une puissance étrangère. Un p'tit détour par la case prison et une libération miraculeuse, avant que son affaire ne soit «mise sous le coude» et qu'il ne soit carrément propulsé à la tête de l'énergie algérienne. Je pense que le moment est venu d'évoquer un problème ancien qui me turlupine, que j'avais déjà évoqué ici, avant le 22 février, étant entendu qu'il faut tout de même rendre justice dans ce pays aux personnes - nombreuses - qui n'ont pas découvert la révolution et la dénonciation du système un 22 février ! Et ce problème tient en un mot : LE COUDE ! Je suis littéralement fasciné par cette partie du corps humain ! Ce membre que je pensais connaître, puisque tout comme vous, j'en ai deux. Et j'ai passé mon temps à les observer. Non ! Dans mon cas, observer de longues heures son propre coude ne peut s'assimiler à du ... nombrilisme. Peut-être un autre jour consacrerai-je une chronique au nombril, mais aujourd'hui, c'est le coude ! Et j'ai beau regarder et regarder encore mon coude, je ne comprends pas comment, d'un point de vue strictement anatomique, on peut mettre autant de grosses affaires sous un coude ! Y aurait-il coude et coude ? Certains, sûrement gâtés par la nature, auraient-ils été dotés à la naissance de coudes immensément larges et gros pour tout couvrir et masquer ? Ce ne sont pas des interrogations futiles au moment où la planète entière ne parle que de mutations, de transformations génétiques et de miracles de l'ARN. Il serait éventuellement envisageable que les coudes, chez nous, aient subi des radiations d'origine inconnue et non encore déterminée qui leur aurait conféré ce pouvoir extraordinaire de faire disparaître certains scandales et affaires. Des sortes de X-Men du coude ! Reste à savoir qui, dans cette drôle de baraque qui abrite autant de mutants, joue le rôle de Charles ? Je serais bien tenté de poser la question à Wolverine, mais je n'ose pas ! Il a sorti ses griffes et les lime tout en fumant du thé pour rester éveillé à notre cauchemar qui continue.
H. L.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.