ENCORE UN PAS À FRANCHIR...    La Ligue arabe, l'ONU et l'UE réclament leur retrait    Une période d'incertitude s'ouvre au Tchad    Un fonds de 7,55 millions d'euros pour les migrants    "L'EN doit continuer à apporter de la joie aux Algériens"    C'EST DEJÀ LA FIN !    ECUEILS REGLEMENTAIRES ET COLÈRE DES SUPPORTERS    Six personnes arrêtées lors des manifestations    De fausses licences de moudjahidine pour importer des voitures    Lancement de "Lawhati" pour la vente d'œuvres d'art en ligne    CONSTANTINEREND HOMMAGE AU SOUVERAIN DU MALOUF    Le salon du livre amazigh est né    Le challenge de deux présidents    «Possibilité non négligeable» d'une victoire de l'extrême droite    La sanglante guerre d'usure des Houthis    Une enquête choquante    Les inconnues d'un scrutin    346 Containers abandonnés    768 Logements sociaux électrifiés    Victoire du CRB devant le CABBA    Brèves    Les Africains connaissent leurs adversaires    182 nouveaux cas, 129 guérisons et 7 décès en 24h    Des milliers de travailleurs investissent la rue    Les raisons de la 2e vague de la hausse des prix    15 quintaux de kif marocain saisis    Le ministère du Commerce sensibilise    Déprime ramadhanesque    Les islamistes rêvent de victoire    L'Algérie ne tombera pas    Dernière ligne droite avant la campagne    «Les centres d'archives sont une vitrine»    Projection de Hassan Terro    Expo «Quelques choses d'Alger»    Coupe de la Confédération (Gr. B / 5e J): victoire de la JS Kabylie devant Coton Sport (2-1)    Gouvernement: examen d'un projet de création d'une autorité de régulation du marché du tabac    Décès d'Idris Deby : la communauté internationale appelle à préserver la paix    Perturbation dans l'approvisionnement en huile de table    Grandiose marche nocturne à Akbou    Le marché dans tous ses états    Bechar: installation du nouveau chef de la sûreté de wilaya    Les appels à la libération de Rabah Karèche se multiplient    «Le sondage doit devenir un réflexe»    la liste des membres sélectionnés approuvée    Hausse au premier trimestre 2021    Lutte contre la criminalité : Démantèlement de groupes criminels    A partir de la citadelle d'Alger : Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine    La fièvre des stèles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La culture comme moyen de déjouer les «manœuvres de normalisation»
l'Union des écrivains algériens
Publié dans Le Soir d'Algérie le 02 - 03 - 2021

Des militants des droits de l'Homme, des écrivains et des diplomates de plusieurs pays ont mis en avant samedi le rôle de la culture comme moyen de déjouer les manœuvres de normalisation orchestrées contre la cause palestinienne, appelant à les contrer à travers une campagne internationale, et ce, lors d'une rencontre contre la normalisation.
La rencontre a été organisée par l'Union des écrivains algériens, en collaboration avec la Campagne mondiale pour le retour en Palestine, sous le thème «L'Algérie contre la normalisation», dans le cadre de la lutte contre la vague de normalisation qui a secoué la région arabe en 2020. Lors de son intervention, le président de l'Union des écrivains algériens (UEA), Youcef Chagra, a mis en avant le rôle de la culture dans l'édification des Etats, des peuples et des nations, car considérée comme une arme puissante à même de mettre en échec toute manœuvre ourdie derrière la normalisation.
Intervenant par la même occasion, l'ambassadeur palestinien en Algérie, Amine Makboul, a mis l'accent sur le rôle prépondérant attendu, aujourd'hui plus que jamais, des écrivains et intellectuels arabes, face à la campagne de normalisation à laquelle font face la cause palestinienne et la nation arabe. De même qu'il s'est félicité du rôle accompli par l'Algérie en faveur de la cause palestinienne, confiant : «Nous rendons un hommage solennel à l'Algérie, direction et peuple, toujours aux côtés du combat du peuple palestinien et des autres peuples opprimés partout dans le monde.»
Le petit-fils de Nelson Mandela, le militant sud-africain Mandela Mandela a, lui, souligné l'importance de cette rencontre organisée «en Algérie, terre des révolutionnaires et pays des militants libres», estimant qu'«en Afrique, nous demeurerons toujours reconnaissants à la direction algérienne vaillante pour sa position en faveur de notre combat pour la liberté et l'indépendance».
Pour Tushar Gandhi, petit-fils de Mahatma Gandhi, la question palestinienne est une cause humanitaire et juste, tandis que le peuple palestinien continue d'être privé de son droit à sa patrie, invitant par là même les peuples à apporter leur soutien au combat des Palestiniens pour faire face à l'hégémonie de l'occupant.
L'ancien président du Parlement arabe (PA), Noureddine Sed, également président de la commission législative des droits de l'Homme au PA, a invité le peuple palestinien à «tenir bon face à l'escalade de la normalisation avec l'entité sioniste», et ce, dira-t-il, en renforçant la cohésion autorité-peuple pour pouvoir rejeter toute éventuelle annulation de la présence palestinienne dans le concert des nations.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.