Chaînes humaines devant les bureaux de poste et les GAB: Force publique et huissiers face à la grève    Des citoyens protestent à Tizi-Ouzou    A l'instar des précédents ramadhans: Tension sur le lait en sachet    Fin de mission ou redéploiement ?    L'ASELCT, une association SDF !    MC Oran: Une copie à revoir pour Madoui    ES Sétif: Une Entente en demi-teinte    MARMELADE DES TEMPS NOUVEAUX    Fruits et légumes: Les prix de la pomme de terre et la tomate continuent leur flambée    Adrar: 90 étudiants victimes d'une intoxication alimentaire    Dossier de la mémoire: «La pandémie est venue retarder les pourparlers»    El Tarf: Un riche programme culturel et artistique    Quand la vie se résume à un poème    Tebboune préside la réunion périodique    Renouvellement du bâtonnat de Boumerdès    «Nous souhaitons aller vers de nouveaux services»    Mbappé préféré à Haaland    Brèves Omnisports    Tirage au sort mercredi    L'Abef allège le recours au Credoc    13 Tonnes de pain jetées à la poubelle    «Les législatives sont un objectif stratégique»    Le rêve inachevé    Les mesures de Rezig invisibles    Le chiffre «insolite» de la vaccination    Les spécialistes s'y opposent    163 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    Le Conseil de sécurité de l'ONU soutient le mécanisme    À quoi joue la Turquie?    Plusieurs responsables américains interdits d'entrer en Russie    Le premier martyr du Mouvement national    «El Aqaïd» de Abdelhamid Benbadis    Témoignage inédit et émouvant sur Matoub Lounès    FAF : La Commission de passation de consignes entrera en action dimanche    Algérie Poste : La direction annonce des mesures    Moins nombreux, mais toujours déterminés    Tebboune s'en prend aux partisans de "la duperie"    Le gouvernement allège la procédure    119 organisations saisissent le Conseil de sécurité de l'ONU    L'observatoire Euro-Med des droits de l'Homme épingle Rabat    La libération des détenus d'opinion réclamée    Le derby de la Soummam en haut de l'affiche    Qaâdat et sonorités chaâbi au pays du froid    Epilogue d'une vive controverse autour de la nouvelle mosquée de Strasbourg    Raul Castro va quitter le pouvoir à Cuba : Une page d'histoire qui se tourne ?    Malika Chitour Daoudi. Romancière : «Mon roman parle d'âmes qui se lient et d'empathie...»    De la circonscription administrative, en particulier, à l'administration territoriale, en général, ou l'urgence d'une doctrine d'emploi (Suite et fin)    Le processus électoral est inéluctable    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'islamisme et son forgeron attitré !
Publié dans Le Soir d'Algérie le 03 - 03 - 2021

Urgent ! La France exige des excuses, des dédommagements et la repentance de l'Algérie pour les...
... vents de sable radioactif de ces derniers jours !
Le fait même d'appeler officiellement à une « Salat El Istiska », une prière pour la pluie, est aveu d'échec ! Le stress hydrique ne se règle pas par des ablutions et des génuflexions dans une mosquée. Nous sommes en 2021, et la science de l'eau ne s'apprend pas dans les livres sacrés et les instituts religieux. Des matheux, des ingénieurs des écoles polytechniques et des chercheurs travaillent tous les jours sur des solutions modélisées. Et des pays plus exposés à la sécheresse récurrente et endémique que nous ont réglé cette question depuis un temps déjà, juste par le savoir appliqué ! De la même manière que plastronner à un journal télévisé pour y enclencher une manette d'arrivée de gaz et d'électricité dans un village situé à quelques encablures de la capitale, sous les applaudissements d'une population amenée là, et d'officiels au nombril hypertrophié, relève du mauvais chamanisme et de l'esbroufe malsaine. Brancher un hameau au courant en 2021, alors que le pays pétrolier et gazier est indépendant depuis 59 ans, devrait se faire avec contrition, le soir, très tard, lorsque les villageois dorment, avec dépôt d'un mot d'excuses sous le seuil de leurs portes. « Nous vous demandons humblement pardon de ne le faire qu'aujourd'hui ! » On ne doit pas bomber le torse lorsqu'on bat le rappel des troupes des mosquées pour une prière de la pluie samedi prochain, encore moins lorsqu'on arrive enfin à allumer une lampe à basse consommation dans un coin du bled ! Les « prises d'air » au discours et propagande islamistes sont là ! Par cette inconséquence en gouvernance, c'est comme si le Palais était lui-même forgeron des armes de l'intégrisme et officiait consciencieusement à sa logistique meurtrière. Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.