Covid-19/vaccination: les citoyens à se présenter dans les structures de santé de proximité    Covid-19: au moins 3.875.359 morts dans le monde    La Bande dessinée en fête à Alger du 25 au 27 juin en cours    Compétitions interclubs de la CAF: l'Algérie conserve ses 4 représentants    Réunion ministérielle du Comité sur la Palestine du Mouvement des pays non-alignés    Le monde en bref...    Boukhelifa (Béjaïa) : Sit-in des bénéficiaires du lotissement d'El Maghra    Coupe de la CAF (Demi-finale aller). Coton Sport 1 – JS Kabylie 2 : Une très belle option pour la finale    Coupe arabe (U20) : Les Verts débutent par une victoire face à la Mauritanie    Appel à l'adoption de mécanismes pour la facilitation des transferts en devises des exportateurs algériens    Elections régionales en France : Le Rassemblement National de Marine Le Pen prend une raclée    BAC à Béjaïa : Des absences qui interpellent    Règlement de la crise malienne : L'application de l'accord de paix est «poussive», regrette la CMA    21e Festival européen à Alger : Sous le signe de l'amitié algéro-européenne    Frioui out «plusieurs semaines»    Le message de Washington    L'université s'ouvre sur l'entreprise    Les ressources financières posent problème    La justice se penche sur la fraude électorale    Qui arrêtera l'Italie ?    «Urban Jungle», une exposition collective sur le réaménagement d'une rue d'Alger    Deux hirakistes risquent trois ans de prison à Mostaganem    Le FFS dénonce et condamne "un acte ignoble"    Quelle place pour les clubs algériens ?    Bouazza : "Le CRB ? Ce sera encore plus difficile"    L'ESS conforte sa position de leader    Sonelgaz cible le marché africain    La suppression de l'essence avec plomb actée    Conférence internationale à Berlin pour tenter de pacifier la Libye    L'auteur condamné à 3 ans de prison ferme    Les familles de 23 harraga sans nouvelles de leurs enfants    Relaxe pour le maire d'Afir confirmée en appel    Paris ouverts sur de nouvelles hausses    Dessalement de l'eau de mer: une réunion pour le suivi des projets pour renforcer les réserves    La chaîne El Hayat TV suspendue pour une semaine    Une grande Histoire à apaiser    De nouveaux équipements arrivent: Bombardiers d'eau et drones contre les feux de forêt    Alger: Deux ouvriers meurent électrocutés    Le changement en Algérie est-il impossible?    L'enjeu des locales et la survie des partis    Une ambition en sursis    Chanegriha à Moscou    Les négociations prennent fin sans parvenir à un accord    Selma Bédri, sur du velours    «Ne souillez pas nos symboles!»    «Les planches me manquent!»    Rencontre avec Emir Berkane    Qui succédera à Chenine ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Charafeddine Amara, affaire conclue !
Seul candidat à présenter son dossier, hier
Publié dans Le Soir d'Algérie le 10 - 04 - 2021

Un autre candidat dit du consensus. Ou si l'on veut des cercles décisionnels en dehors du football national. Charafeddine Amara, le patron du groupe Madar, et accessoirement du CR Belouizdad, sera le successeur de Kheïreddine Zetchi à la présidence de la FAF.
Les vieux réflexes ont la peau dure. Le pouvoir réel ne fait pas confiance à l'aréopage du sport, du sport roi en particulier, pour diriger le premier parti du pays, le football, allié de ceux qui décident. A peine débarrassé de Zetchi, qui a obtenu son quitus malgré des réserves de forme et de fond émises lors de l'AGO par nombre d'acteurs des structures affiliées à la fédération, que le pouvoir installe un dirigeant d'un groupe économique qui a deux années d'existence dans le giron du football. Amara Charafeddine n'a jamais pensé postuler à une telle responsabilité, lui le fan du Chabab qui a accepté, bon gré mal gré, de mettre à contribution les moyens de Madar au service du club de son cœur qui, en 2018, flânait dans les profondeurs du classement de la Ligue 1.
A coup de milliards mais également à l'aide d'un personnel rôdé, le CRB se maintient et se permet même de remporter le trophée national. Un an plus tard, il est sacré champion d'Algérie puis gagne la Supercoupe de l'an 2019. Un beau palmarès pour quelqu'un qui n'a pas l'habitude de fréquenter un monde très particulier, où la magouille est une vertu. Charafeddine Amara a réussi à faire revenir le Chabab dans le cercle des clubs à titres, comme l'était cette équipe des Lalmas, Kalem, Abrouk, Selmi et autre Achour. Des légendes qui ont façonné dix ans durant (1963-1973) une belle vitrine que les générations suivantes ont quelque peu fadé. Laâqiba n'en a été que plus heureuse à l'arrivée du groupe Madar. Qu'en sera-t-il de la FAF, riche qu'elle est et très convoitée contrairement au CRB dont a hérité le P-dg de Madar fin 2018 grâce à des actions (67%) achetées au CSA ?
La continuité de Zetchi sans Zetchi
Pour mieux se lancer dans la bataille de redonner à la FAF une parfaite assise, une meilleure visibilité à l'international et une plus grande autonomie, le néo-président de la Fédération n'a pas cherché loin. Pour former son bureau, d'abord. La liste des membres de son bureau proposée comporte beaucoup de visages ayant fréquenté l'instance fédérale des 20 dernières années. Des membres du dernier bureau présidé par Zetchi (Amar Bahloul, Larbi Oumamar, Mohamed Maouche, Hakim Meddane et Rachid Gasmi, ceux ayant siégé au BF de Raouraoua (Yacine Benhamza, Abdelkader Chaâbane, Rachid Gasmi, Amar Bahloul, Abdallah Gueddah, Ali Fergani), un ancien président de la FAF et non moins ministre de la Jeunesse et des Sports (Mouldi Aïssaoui), un ancien président de la CFA (Rachid Medjiba) et trois nouvelles têtes, en l'occurrence Mme Fadhila Chachoua, Rachid Oukali et Slimane Yamani, respectivement, président de la Ligue de Boumerdès, président de la Ligue d'Alger et président de la Ligue de Béchar. Une constante : la majorité des membres du prochain BF sont issus des ligues (Benhamza à Saïda, Bahloul pour Annaba, Chaâbane pour Biskra, Gueddah pour Skikda) alors que trois ex-internationaux (Aïssaoui, Fergani et Meddane) et un membre de l'équipe du FLN font partie de l'équipe fédérale de Charafeddine Amara. Ce dernier a même prévu une liste additive des remplaçants en cas de rejet de dossiers de certains membres. Cette liste regroupe Saïd Allik, Abdelhafid Fergani et Aras Herrada, soit un ancien président de club également directeur général au CRB sous Amara, un ex-président du MC El-Eulma qui a fait partie également du bureau de ligue de la LFP sous Medaouar et un président de ligue (Blida). Ce dernier allait être, pour rappel, chargé de l'organisation des matchs des sélections nationales sous Zetchi n'était le refus de quelques membres du BF. Ce qui fait du prochain bureau fédéral un BF-bis de Zetchi sans Zetchi confirmant ainsi que les décideurs avaient une dent contre le président du PAC déjà mis à l'écart lorsque les Verts ont été reçus au Palais du peuple suite à leur sacre continental de 2019. Pourquoi ? On le saura un jour.
Un homme sans «programme»
Aussitôt son dossier de candidature déposé au niveau de la commission d'organisation de l'AG élective pure formalité de jeudi prochain, M. Amara énumérera quelques facettes de son programme. En fait de projet, de grandes lignes qui ne dérogent en rien à celles clamées par tous ses prédécesseurs. A savoir, redonner au football national son lustre d'antan, reprendre la réflexion de sa professionnalisation sur des bases nouvelles, faire participer les anciens footballeurs, donner la priorité à la formation à travers des centres d'excellence, réformer les Championnats des divisions amateurs, rationnaliser les finances de la fédération et, bien entendu, l'intégration des instances internationales. Amara qui dit jouir de la confiance de la majorité des membres de l'assemblée générale annonce, cependant, que son premier chantier sera la mise en conformité des statuts de la FAF tel qu'exigé par la Fifa. Une œuvre à propos de laquelle le MJS, principal coordinateur de cette transaction (transition), a émis des réserves. Une action qui risque de tout remettre en cause. L'AGE du 15 avril en premier. D'ici là, les spéculateurs cesseront de spéculer.
M. B
La liste du bureau fédéral proposée par Charafeddine Amara
Président : Charafeddine Amara
Membres : Amar Bahloul (président Ligue de Annaba), Abdallah Gueddah (président Ligue de Skikda), Yacine Benhamza (président Ligue de Saïda), Rachid Oukali (président Ligue d'Alger), Mme Fadhila Chachoua (présidente Ligue de Boumerdès), Abdelkader Chaâbane (président Ligue de Biskra), Larbi Oumamar, Rachid Gasmi, Hakim Meddane, Mouldi Aïssaoui, Ali Fergani et Rachid Medjiba.
Membres suppléants : Abdelhafid Fergani, Saïd Allik et Aras Herrada.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.