Production locale d'insuline: 50% des besoins nationaux couverts dès 2023    Commerce: 897 tonnes de bananes saisies en 11 mois    Partenariat algéro-américain pour la production de câbles électriques    Lutte contre le terrorisme: L'Algérie intensifie ses initiatives en Afrique    L'Allemagne face à son histoire    Pendules à l'heure africaine    ASO Chlef: L'entraîneur Lyamine Bougherara démissionne    Mondial foot 2022: le bal des nouveaux «hypocrites»    Ligue 2 - Centre-Ouest: Déplacement favorable pour l'ESM, les dauphins en péril    Tribunal de Dar El Beida: Ferhat M'henni condamné à la perpétuité    Ouargla: Cinq membres d'une même famille meurent asphyxiés    Biskra: 2,3 kg de cocaïne saisis    Xi Jinping a rencontré, hier, des dirigeants arabes    26000 combattants à réintégrer    Le président béninois appelle à une action concertée    Le récit d'un duel alimentaire    Loukal poursuivi encore pour «espionnage»    Les engagements de Bouslimani    Mercato, le rétropédalage    Début des travaux intérieurs    Nuit de peur à Oued Smar    Les jeunes du FFS reprennent le flambeau    Mobilisation autour de l'Etat national    «L'Algérie a dépassé l'étape critique»    Fauché par un train    Le «thon»...c'est de l'argent!    Tebboune «unit» l'Afrique    Zoom sur la Palestine et le Sahara occidental    Documentaire sur le moudjahid Ramdane Djamel    Des monologues présentés en «hors compétition»    M. Benabderrahmane reçu à Riyad par le président chinois    Le Président Tebboune appelle à poursuivre le combat contre la corruption    Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural reçu par le vice-président de la République de Côte d'Ivoire    Le FFS tient son 6e congrès national    Foot/ Ligue 2 : l'AS Khroub chute à Skikda, l'USM Annaba rejoint l'US Souf au 2e rang    Le renforcement des relations entre le Monde arabe et la Chine contribuera à l'émergence d'un monde multilatéral    Lamamra s'entretient avec le Commissaire aux Affaires politiques, à la paix et à la sécurité de l'UA    Coup d'envoi samedi de la 10e édition de la coupe d'Algérie de football des détenus    Pluies orageuses sur l'est du pays à partir de vendredi soir    Tribunal de Dar El Beida : le chef du mouvement terroriste "MAK" condamné à perpétuité    11e FICA: projection du long métrage "Argu"    Tamanrasset : importance des médias de proximité dans la transmission d'une information exacte    Lycée "Dar El Hirfi" de Dellys (Boumerdes): monument de la formation vieux de 140 ans    Le Président Tebboune préside la réunion de travail périodique au siège du MDN    Alfred Berenguer, l'Algérie au cœur    Le chemin est encore long    «Samahna si l'Hadj» !    Tebboune: «Je suis pleinement conscient des aspirations du peuple»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



LE L�CHER DU CERF DE BARBARIE � COLLO
Un faon pour le cerf et la biche
Publié dans Le Soir d'Algérie le 16 - 09 - 2010

La r�introduction du cerf de Barbarie, de la famille des cervid�s, par le centre cyn�g�tique de Z�ralda dans le massif de Collo commence � porter ses premiers fruits.
Depuis juillet, un faon, dont l��ge est estim� � un mois, est venu �gayer l�enclos de 56,5 ha, qui a �t� construit lors du lancement de l�op�ration du l�cher du couple de cerfs de Barbarie, accompagn� du faon, le 17 novembre 2008. Selon les informations communiqu�es, il est issu de la f�condation par le cerf de Barbarie de la biche (le faon devenu m�r). Et ce sont les ouvriers, dont un garde forestier, qui ont d�couvert les trois animaux en train de s�abreuver � des vasques en b�ton construites � cet effet. L�accouplement s�est fait en juillet 2009. Pour rappel, la politique de r�introduction du cerf de Barbarie dans les massifs forestiers du pays a �t� lanc�e en 2006. Skikda a �t� choisie comme wilaya pilote, avec trois ou quatre autres, pour le repeuplement de cette esp�ce. Le choix s�est port� sur Taras, dans un endroit qui chevauche les communes de Kenoua� et Zitouna. Au pr�alable, le centre cyn�g�tique de Z�ralda a chapeaut� le projet de construction d�un enclos d�une superficie de 56,5 ha. Pour les besoins de l�op�ration, il a �t� dot� de 2 miradors pour l�observation, d�un bassin de stockage d�eau (des vasques d�abreuvage en b�ton) et d�abris pour les mangeoires. Des accessoires ont �galement �t� install�s en cas de n�cessit�, car le cerf est un animal qui �volue dans un milieu naturel ou sauvage. Pour le suivi, une �quipe de 10 ouvriers, accompagn�s d�un forestier, travaille en permanence, suivant les recommandations et les instructions contenues dans la feuille de route �labor�e par le centre de Z�ralda. Des visites p�riodiques effectu�es par un v�t�rinaire sont �galement au programme. Cette op�ration a �t� jug�e r�ussie, et ce en d�pit de la mort pr�matur�e de la femelle du cerf (elle �tait en gestation). L�autre facteur r�confortant est le fait que la femelle du faon soit devenue m�re avant 3 ans, date requise pour la f�condation par les connaisseurs. Deux ans ne sont pas encore pass�s que la femelle, une biche, est entr�e en phase de f�condation, selon notre source. Il est pr�vu l��largissement de l�enclos � 100 ha.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.