Le scandale de la semaine : Excès de violence sur un supporter lors du match MCA – USMBA    Nous sommes vivants    Tizi Ouzou : Mise sous tension de deux nouvelles lignes électriques    Interruption momentanée du trafic autoroutier à El Affroun et El Khemis sur l'axe Alger-Oran aujourd'hui et demain    L'opposition critique le PLF 2019 qui ne prévoit pas de mesures pour «l'amélioration de la situation économique»    En bref…    Gabon : La Constitution modifiée pour pallier l'absence du président malade    Moto : La «der» de Dani Pedrosa    Ligue 2 : Impérative victoire pour la JSMB    Lalmas au Top 10 des icônes oubliées du foot africain    De l'amour, de la passion et du… chocolat naturel    Azazga : Caravane de sensibilisation sur les fléaux sociaux    Alerte au massacre des renards à Mila    Tout un programme pour l'Algérie    Daïkh Miloud : Je suis né artiste peintre…    Une pièce spéciale en hommage à Abdelkader Alloula    Un élu de l'APW pour représenter le FLN    «Elle devrait se développer en partenariat avec des équipementiers internationaux»    Votre week-end sportif    Le Mouloudia a mal de ses recrues estivales    La VAR à l'algérienne : mode d'emploi    L'Arabie Saoudite tente de reprendre les choses en main    Ould-Abbès passe la main    La démission surprise d'Ould Abbès    Des chiffres qui inquiètent    Presbytie, quels sont les signes ?    Libye, la quadrature du cercle    Jamal Khashoggi, Ankara enfonce Riyad par petites doses    Hanoune clashe les partisans du 5e mandat    Zombies-Land !    Le FFS dénonce: Le projet de loi de finances 2019 «présenté de façon expéditive»    EN - Les Verts dès demain à Lomé: Belmadi mobilise ses troupes    Trois jours d'examens et contrôle continu: La nouvelle formule du bac en 2020    Tlemcen: L'alimentation en gaz naturel renforcée    Constantine - Grippe saisonnière: Les stocks de vaccins épuisés en moins d'un mois    Quarante blessés à l'issue du match MCA-USMBA: Enquête sur une vidéo de supporter tabassé par des policiers    Ce n'est pas Trump le problème mais l'Amérique qui l'a élu    Europe: «Brexit or not Brexit ?»    Le pétrole, toujours    France 1914-1918 : centenaire de l'Armistice, le 11 novembre    Hamas plonge Israël dans une crise politique    Bedoui : " L'Algérie est sur de bons rails vers un lendemain meilleur "    FLN : Ould Abbès "débarqué"    Bouteflika convoque le collège électoral    Des otages druzes libérés portent en triomphe Bachar el-Assad    Arnaud Montebourg nouveau président de l'Association    2e édition du prix Cheikh Abdelkrim-Dali à Alger    Disney : Les exploits des super-héros font les affaires de Mickey    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





LE L�CHER DU CERF DE BARBARIE � COLLO
Un faon pour le cerf et la biche
Publié dans Le Soir d'Algérie le 16 - 09 - 2010

La r�introduction du cerf de Barbarie, de la famille des cervid�s, par le centre cyn�g�tique de Z�ralda dans le massif de Collo commence � porter ses premiers fruits.
Depuis juillet, un faon, dont l��ge est estim� � un mois, est venu �gayer l�enclos de 56,5 ha, qui a �t� construit lors du lancement de l�op�ration du l�cher du couple de cerfs de Barbarie, accompagn� du faon, le 17 novembre 2008. Selon les informations communiqu�es, il est issu de la f�condation par le cerf de Barbarie de la biche (le faon devenu m�r). Et ce sont les ouvriers, dont un garde forestier, qui ont d�couvert les trois animaux en train de s�abreuver � des vasques en b�ton construites � cet effet. L�accouplement s�est fait en juillet 2009. Pour rappel, la politique de r�introduction du cerf de Barbarie dans les massifs forestiers du pays a �t� lanc�e en 2006. Skikda a �t� choisie comme wilaya pilote, avec trois ou quatre autres, pour le repeuplement de cette esp�ce. Le choix s�est port� sur Taras, dans un endroit qui chevauche les communes de Kenoua� et Zitouna. Au pr�alable, le centre cyn�g�tique de Z�ralda a chapeaut� le projet de construction d�un enclos d�une superficie de 56,5 ha. Pour les besoins de l�op�ration, il a �t� dot� de 2 miradors pour l�observation, d�un bassin de stockage d�eau (des vasques d�abreuvage en b�ton) et d�abris pour les mangeoires. Des accessoires ont �galement �t� install�s en cas de n�cessit�, car le cerf est un animal qui �volue dans un milieu naturel ou sauvage. Pour le suivi, une �quipe de 10 ouvriers, accompagn�s d�un forestier, travaille en permanence, suivant les recommandations et les instructions contenues dans la feuille de route �labor�e par le centre de Z�ralda. Des visites p�riodiques effectu�es par un v�t�rinaire sont �galement au programme. Cette op�ration a �t� jug�e r�ussie, et ce en d�pit de la mort pr�matur�e de la femelle du cerf (elle �tait en gestation). L�autre facteur r�confortant est le fait que la femelle du faon soit devenue m�re avant 3 ans, date requise pour la f�condation par les connaisseurs. Deux ans ne sont pas encore pass�s que la femelle, une biche, est entr�e en phase de f�condation, selon notre source. Il est pr�vu l��largissement de l�enclos � 100 ha.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.