Un vent de fronde souffle sur le RND à Béjaïa    Deux jeunes citoyens arrêtés, puis relâchés    Le maire de Chemini devant la cour d'appel de Béjaïa aujourd'hui    Rompre avec le statu quo    De l'eau trouble et malodorante dans les robinets    "L'ouverture du capital d'entreprises publiques n'est pas un dogme"    Condamnations en série après un appel à la normalisation avec Israël    "Je suis au CRB pour gagner des titres"    Le NAHD en réel danger    Des attestations pour une cinquantaine de chasseurs formés    Pas de changements pour la rentrée universitaire    "De l'importance de la littérature postcoloniale pour le vivre-ensemble"    Rabat s'est fourvoyé dans le choix de son nouvel allié    62 listes ont retiré le dossier de candidature à Oran    Au-delà des grandes formules...    Islam Slimani : «Les deux derniers matchs avec les Verts m'ont fait du bien»    Real : Courtois analyse le match nul face à Villareal    Ayoub Ferkous 77e et Abdelkrim Ferkous 81e    Six sports de combat domiciliés au Centre des conventions    L'ANPHA renouvelle son engagement à contribuer au développement du secteur pharmaceutique    Tayeb Louh face à ses juges    Sensibilisation sur la vaccination en Algérie    Tebboune rassure les responsables locaux    Sachez que...    2 244 écoles fermées en raison des menaces terroristes    Inauguration de la saison culturelle    Mondial 2022 : Un trio sénégalais pour Niger – Algérie    Flux migratoires : Cinq pays appellent à une juste répartition dans l'Union européenne    7es Journées nationales du monologue    Agressions et vols, un mandat de dépôt    Essais nucléaires français en Algérie: Faire appel aux obligations du Traité de non-prolifération    Face aux salaires, la circonspection    Djelfa: Une fillette tuée et un garçon blessé par un poids lourd    La sculpture est-elle «maudite» ?    En perspective des JM 2022 d'Oran: Des instructions pour la réhabilitation du Théâtre de verdure    Des retards qui font mal    Feu sur les spéculateurs!    Retrouvailles chaleureuses entre Lamamra et lavrov    Au moins huit militaires tués dans une embuscade    La vie a repris ses droits    Une saga diplomatico-judiciaire    Brèves    Le MAE chinois appelle à promouvoir le processus de règlement politique    Les indépendants à l'assaut des communes    L'Algérie renforce son dispositif de contrôle des voyageurs    L'Algérie face au triangle hostile    Reprise du programme culturel et artistique    Journée portes ouvertes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les Canaris haut la main !
Coupe de la CAF, quart de finale retour, JS Kabylie – CS Sfaxien (Tunisie) 1-1 (cumul 2-1)
Publié dans Le Soir d'Algérie le 24 - 05 - 2021

La JS Kabylie sauve l'honneur du football national en arrachant haut la main sa qualification pour les demi-finales de la Coupe de la CAF, devant les Tunisiens du CS Sfax (0-1 / 1-1). Des Canaris comme on les aime.
Une belle qualification qui les remet sur orbite et sur la scène continentale. Denis Lavagne, l'entraîneur de la JSK, n'a pas hésité à aligner un effectif à vocation offensive pour éviter de tomber dans le piège de l'adversaire, et surtout éviter de subir le jeu. Dès l'entame de la partie, les camarades de Bensayah auteur du but, sur penalty, comme au match aller, se sont jetés en attaque, mettant la pression sur la défense sfaxienne et allant jusqu'à provoquer le gardien Gaaloul à commettre l'irréparable avec un geste antisportif sur Benchaira ; ce qui lui a valu un carton jaune, à défaut d'une expulsion. L'arbitre marocain Redouane Jiyed n'a pas hésité à sanctionner le portier tunisien en désignant le point de penalty que Réda Bensayah transforma magistralement à la 39'. Avec ce but, la JSK a poursuivi sa domination se créant d'autres bonnes occasions, en vain. Les Tunisiens, qui opéraient par des contre-attaques, ont eu quelques tentatives dans la surface de Benbot, mais ce dernier a réussi à les repousser. Denis Lavagne comme l'entraîneur du CSS ont effectué des changements, chacun dans son effectif, avec l'entrée en jeu de Boualia et Nechat à la place de respectivement Boulahia et Oukaci, alors que le CSS a apporté cinq changements dans l'espoir de revenir au score. Chose faite puisque à la 80', l'arbitre siffle un penalty en faveur du CSS transformé par Aymen Harzi, suite à une faute d'un défenseur des Canaris. Les dix dernières minutes de la rencontre ont été très longues pour les camarades de Souyad, notamment après le second but des Tunisiens refusé pour position de hors-jeu. Des minutes interminables durant lesquelles les Canaris ont subi le jeu des Tunisiens, heureusement sans conséquence, jusqu'au coup de sifflet final, suivi des chants des supporters présents dans les alentours du stade du 1er-Novembre.
Benbot, le dernier rempart des Canaris
Arrivé sur la pointe des pieds en juin 2018 en provenance de l'AS Aïn M'lila, le gardien de but de la JS Kabylie, Oussama Benbot, n'aurait pas imaginé qu'il allait devenir le dernier rempart des Canaris. Après une saison 2018/2019 marquée par des hauts et des bas en raison de la présence de Salhi, indétrônable portier n°1, la saison 2019/2020, avant sa suspension en mars 2020 à cause de la pandémie du Covid-19, avait déjà mis en avant les grandes qualités de l'enfant de Aïn-M'lila qui commençait à s'affirmer. Cette saison, Benbot ne cesse d'étaler sa grande classe. Au match aller en Tunisie, comme samedi au match retour des quarts de finale de la Coupe de la CAF, Benbot a montré une fois de plus qu'il mérite actuellement tout le respect et du staff technique et de ses camarades, mais surtout des supporters et des Jaune et Vert. A lui seul, il avait repoussé des tentatives des Tunisiens et anéanti leurs espoirs, donnant ainsi de l'assurance à son arrière-garde. Des prestations de premier ordre qui devraient lui ouvrir les portes des Verts dans un proche avenir. Depuis la phase de poules de la Coupe de la CAF, Benbot a donné de l'assurance et ne cesse de gagner des galons ! «Oussama est un gardien qui a des qualités, de bonnes qualités. Il mérite toute notre confiance. Je l'encourage pour ses bonnes prestations», dira Aomar Hamenad, l'entraîneur des gardiens de but de la JSK. Sous contrat jusqu'au 8 août 2021, le président de la JSK, Chérif Mellal, devra songer à renouveler son portier avant que les autres clubs lui fassent des offres qu'il ne pourrait pas refuser...
A. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.