JM-Oran-2022 / Football (Gr.A/2e journée) : Algérie-Maroc (0-2)    Sortie de la 50e promotion à l'Ecole de Commandement et d'Etat-major de Tamentfoust à Alger    JM / Tir Sportif : 159 tireurs en lice à partir de mercredi    JM/Boxe : Houmri bat le Marocain Assaghir et passe en demi-finale    Voyage à travers l'histoire des monnaies anciennes des pays participant aux JM Oran-2022    Aménagement des horaires de travail de 07h00 à 15h00 pour les wilayas du sud du pays    Zones franches: dispositif administratif flexible et cahier des charges rigoureux pour garantir la transparence    Salon de l'Enseignement supérieur: vers l'instauration d'un enseignement de qualité pour l'édification d'une économie du savoir    Industrie pharmaceutique :196 unités de production locale de médicaments et de dispositifs médicaux    187e anniversaire de la bataille de Mactaâ: pour rappeler l'héroïsme de l'Emir Abdelkader    Santé: une "grande importance" accordée à l'application des protocoles thérapeutiques en oncologie    Migrants africains tués par la police marocaine: l'OIM et le HCR expriment leurs "plus vives inquiétudes"    Des températures caniculaires, mardi et mercredi, sur des wilayas du Sud du pays    Les colons attaquent encore Al-Aqsa    Les anciens ministres Ould Abbes et Barkat condamnés à 6 et 4 ans de prison ferme    Conseil de la nation présentation du projet de loi définissant les règles générales applicables aux zones franches    Coup d'envoi de la 13e édition    Deux dossiers retenus pour la présidence de la FAF    JM: la présence de jeunes de la communauté nationale établie en France, très importante    CN: le président de la Commission des AE reçoit le président du Groupe d'amitié France-Algérie    Festival européen de musique: le groupe "Travel Diaries" enflamme le public    OL : Aouar ne va pas prolonger son contrat    Sétif: Trois morts dans un incendie de forêt    Examens du BEM: Un taux de réussite de 55,98%    Face aux séismes    Exportations hors hydrocarbures: L'objectif de 7 milliards de dollars accessible    Football: Algérie-Maroc, aujourd'hui à 17h00: Les Verts pour la confirmation    Alger: Incendie dans le parc de l'ETUSA, 16 autobus détruits    A l'initiative de Mohamed Afane: La maison d'Oran d'Yves Saint Laurent retrouve une nouvelle vie    Des contrats menacés par le blocus pétrolier    Plus de 30 villageois dont des enfants tués    La base constitutionnelle seule au menu    Tosyali décroche le trophée    Echos d'un procès figé    Bâtonnat d'Alger: au boulot    Plus de peur que de mal    La réussite au BEM fêtée avec faste    Le FFS dérange les forces occultes    Comme une lettre à la poste    Peut-on réussir la transition?    37 médaillés des JO de Tokyo participent aux JM    Riga débarque    Comment l'émigration a lutté contre l'OAS    C'est parti pour la 13e édition    Karima et Yousra enchantent le public    Alerte Algérie : le prisonnier d'opinion Mohamed Azouz Benhalima est en danger    Le mouvement des réformes (1986-1991), précurseur du Hirak    Carnage à Melilla ou l'épouvantail de l'immigration    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La vaccination devrait s'accélérer en juin
Covid-19
Publié dans Le Soir d'Algérie le 24 - 05 - 2021

Avec la réception d'un lot de 758 400 doses de vaccin anti-Covid-19 d'AstraZeneca, dans le cadre du dispositif Covax de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la campagne de vaccination qui tourne au ralenti depuis plusieurs semaines déjà en Algérie pourrait atteindre sa vitesse de croisière en juin. Surtout avec la fin proche de la vaccination des pays européens et la baisse de la tension mondiale.
«C'est mieux que rien», disent les médecins qui assistent impuissants à une hausse du nombre de contaminations à la Covid-19, bien que la situation demeure sous contrôle. Il s'agit du deuxième quota du groupe Covax, après le premier lot de 364 000 doses reçues en avril dernier. Une troisième expédition est prévue dans quelques semaines dans ce même cadre, alors qu'il était prévu 10 millions de doses de vaccin au cours du premier trimestre, dans le cadre du système Covax, pour arriver à vacciner 20% de la population.
Cependant, ce nouveau don, car c'est bien d'un don qu'il s'agit et non d'une acquisition, s'ajoute au lot de 170 000 doses réceptionnées il y a une semaine par l'Institut Pasteur d'Algérie (IPA) du fournisseur russe Gamaleya du vaccin Spoutnik V, sur les 920 000 doses restantes à l'issue du contrat signé entre les deux parties en décembre 2020. Toutefois, l'IPA espère recevoir 500 000 autres doses du vaccin chinois de Sinovac dans quelques jours, portant le chiffre global de doses reçues en une semaine à plus de 1,4 million.
Ainsi, vers la fin du mois de mai et le début du mois de juin, la campagne de vaccination contre la Covid-19 en Algérie connaîtra un véritable coup d'accélérateur après des retards considérables dans les livraisons des vaccins qui ont énormément réduit l'opération de vaccination à travers les différents centres du pays.
Le ministre de la Santé, le
Pr Abderrahmane Benbouzid, a noté dans sa dernière déclaration à la presse qu'un lot «important» de vaccins, sans pour autant en préciser la quantité, est attendu durant le mois de juin prochain. Il s'agit du vaccin chinois Sinovac, dont la quantité devra atteindre 1,8 million de doses selon les engagements de la partie chinoise.
Cette nouvelle acquisition «permettra de couvrir la forte demande des citoyens». Ces derniers sont de plus en plus nombreux à s'inscrire sur la plateforme de vaccination mise en place par le ministère de la Santé, sans toutefois avoir le chiffre exact du nombre d'inscrits sur cette plateforme ni celui des personnes vaccinées à ce jour. L'information n'est pas également disponible au niveau du centre de pharmacovigilance, censé accompagner l'opération et étudier les effets secondaires.
Faut-il rappeler, enfin, que la campagne de vaccination en Algérie a débuté fin janvier dernier, et les bénéficiaires de la vaccination jusqu'à présent sont principalement les médecins et autres personnels de santé en première ligne face au virus, ainsi qu'un nombre insignifiant de personnes âgées et de malades chroniques répartis sur 20 wilayas, et dont les doses sont fixées proportionnellement au nombre de contaminations au coronavirus qu'elles ont enregistrées.
Ilhem Tir


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.