7 ans de prison ferme requis contre Ali Ghediri    Metz : Boulaya fait son retour face au PSG    300 milliards de dinars en deux ans    La mise au net de Amar Belani à l'ambassadeur du Maroc    L'ONU très inquiète des expulsions d'Haïtiens par Washington    Une demi-victoire pour Trudeau, réélu mais toujours minoritaire    Quelles prérogatives pour les élus ?    Niger-Algérie à Niamey à 17h    Séminaire pour les arbitres d'élite    15 joueurs déjà engagés    NAÂMA, MOSTAGANEM, RELIZANE , EL-TARF , JIJEL    Un pas vers l'école numérique    1 mort et 14 blessés    Hatab Sarajevo traduit en anglais    Focus sur le cinéma espagnol contemporain    La crédibilité se gagne sur le terrain, pas dans les communiqués de condoléances !    Les prix poursuivent leur hausse    "Le remaniement de l'effectif de la JSK peut être un avantage pour les FAR"    Un stage en Tunisie pour préparer l'Asec Mimosa    Tentative de putsch avortée au Soudan    Le Parlement vote une motion de censure contre le gouvernement    Saïed maintient les mesures d'exception    Inondations et villes bloquées    La forêt, un gisement inexploité    877 employeurs concernés à M'sila    La justice se saisit du dossier    Un sénateur du FFS exige la libération des détenus politiques    Rencontre avec Saïd Boutadjine autour de l'oeuvre katébienne    «Un centre de recherche dédié à la science et à la technologie en projet»    Tipaza: L'autoroute Bou Ismaïl-Zeralda fermée à cause de la pluie    Suppression des pénalités de retard des cotisations à la CASNOS    Où sont passés les indépendants ?    Le SNAPO met en garde: Réticence des citoyens à se faire vacciner     Tebboune reçoit un appel téléphonique de Macron    Quel avenir pour les entreprises publiques ?    Le gouvernement impulse une nouvelle dynamique    Tebboune tient son engagement    Les paradoxes d'une rentrée    Des partis politiques à la traine    Intense activité pour Lamamra à New York    un conseil national du tourisme?    Quelle solution outre que la révision des salaires ?    Koeman tire sur ses joueurs    L'événement est reporté pour le 2 octobre    Appel à candidatures    Ces chanteuses kabyles qui ont bravé les tabous    Le FFS appelle à renforcer les prérogatives des élus locaux    Justice: Le procès de l'ancienne ministre Houda Feraoun reporté    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Sindbad au féminin dans dix villes algériennes
Suis-moi au Mont Waq-Waq en tournée nationale
Publié dans Le Soir d'Algérie le 16 - 06 - 2021

Après l'immense succès public rencontré à Alger, la pièce théâtrale Suis-moi au mont Waq-Waq s'apprête à faire une tournée nationale, sous la houlette de l'Agence algérienne pour le rayonnement culturel (Aarc).
Ecrit et mis en scène par la comédienne Adila Bendimerad qui y partage la vedette avec Tarik Bouarrara et Aboubakr Maâtallah, le spectacle de théâtre Suis-moi au mont Waq-Waq a été à l'affiche à Alger pendant des semaines. La salle Ibn Zeydoun le reprogrammait en effet chaque week-end tant immense était son succès public.
Et pour cause, cette pièce de théâtre destinée autant aux adultes qu'aux enfants a séduit des milliers de personnes depuis le premier soir à la salle Ibn Zeydoun de l'Office Riad El Feth. Inspiré des Aventures de Sindbad le marin, le spectacle met néanmoins en vedette une jeune aventurière, campée par Adila Bendimerad, qui, après s'être affranchie du joug social, décide de faire le tour des mers et des îles du monde. Ce périple la mènera dans des contrées inconnues où elle fera des rencontres formidables et réussira à se sortir des mauvaises passes.
Entre exploration, piraterie, combats héroïques et animaux légendaires, notre aventurière et son compagnon (Tarik Bouarrara) qui prend plusieurs rôles ont réussi à emporter le public dans une fable lumineuse, savamment écrite en arabe algérien, parsemée d'humour et de poésie et jouée avec finesse et élégance par les deux comédiens.
La scénographie flexible et souple signée Feriel Gasmi Issiakhem ajoute à l'esthétique du spectacle grâce à sa sobriété et l'exploitation intelligente de l'espace scénique.
Enfin, la mise en scène de Adila Bendimerad magnétise le spectateur et le maintient en haleine jusqu'au bout.
Suis-moi au mont Waq-Waq a donc naturellement fait carton plein à chacune de ses programmations à Alger. D'autres villes y auront également droit à l'initiative de l'Agence algérienne pour le rayonnement culturel en collaboration avec la coopérative Mémoire qui organisent une tournée nationale du 18 juin au 2 juillet dans les théâtres et maisons de culture de plusieurs villes algériennes : Bordj Bou Arréridj, Bouira, Tizi-Ouzou, Tlemcen, Sidi Bel-Abbès, Saïda, Mascara, Mostaganem, Chlef et Koléa. Toutes les représentations sont prévues à 20h30.
Sarah Haidar


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.