LE GENERAL ALI OUELHADJ YAHIA, NOUVEAU COMMANDANT DE LA GENDARMERIE    10 ans de prison requis à l'encontre de l'ancien wali Moussa Ghellaï    Un chanteur condamné à un an de prison avec sursis    Cette diplomatie dézédienne qui dérange furieusement son altesse Pegasus 6 !    Baâdji passe à l'acte, ses détracteurs n'en démordent pas    L'avant-projet de loi définissant les modalités d'élection des membres du CSM remis à Tabi    Des mesures pour stabiliser le marché    LES PRECISIONS DES DOUANES ALGERIENNES    Cherche oxygène désespérément    Le coup de grâce du Covid-19    L'aval de Mohammed VI    La révolution électrique en marche    Opération spéciale été    Triki : "Objectif : offrir une médaille à l'Algérie"    ELLE AURA LIEU LE 10 AOÛT AU STADE DU 5-JUILLET    Les festivités reportées au mois de décembre prochain    Amar Bourouba, le défenseur qui n'a pas eu peur de Pelé    Vaccination du personnel éducatif avant la rentrée sociale    La protection pénale de la richesse forestière en débat    Les cliniques privées non impliquées à Sétif    «Nous ne sommes pas à l'abri d'une 4e vague»    C'est plus pire !    Le CADC lance son programme virtuel    Le programme du mois d'août    MC Oran : La Real Sociedad s'intéresse à Belloumi    Le président prie Feghouli de trouver un club    Washington décide de reconsidérer la vente de drones et d'autres armes au Maroc    Sétif : Le professeur Abdelmadjid Kessaï s'est éteint    El Tarf - Covid-19 : des opérations de contrôle et de sensibilisation    Ambassade des Etats-Unis à Alger: Une «bourse de développement du leadership»    Les fruits amers des accusations interposées    Tebboune préside aujourd'hui une réunion du Haut Conseil de Sécurité    Son prix explose dans les marchés: Lorsque le citron joue à la grosse légume    L'été de tous les cauchemars    Les mégaprojets miniers revisités par 5 ministres    Un blessé et d'importants dégâts matériels    La date bientôt fixée    Trois dossiers brûlants au menu    L'Algérie produira de l'oxygène chinois    Des malades de plus en plus jeunes    Le gouvernement espagnol doit intervenir pour mettre fin aux violences marocaines    Yahi attend la réponse de Sayoud    Franck Dumas nouvel entraîneur    La pandémie a été «la goutte d'eau qui a fait déborder le vase»    La chute d'une grue fait un blessé    34 millions de dollars de recettes pour Disney    34 Nouveaux sites inscrits    Un projet novateur et révolutionnaire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«Le RND est une partie de l'Alliance présidentielle»
Tayeb Zitouni :
Publié dans Le Soir d'Algérie le 17 - 06 - 2021

«Une dizaine de recours sont introduits par le parti à travers certaines wilayas, notamment Béjaïa, Ouargla, Rélizane, Adrar, Tissemsilt», a indiqué Tayeb Zitouni, secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND). Zitouni a réfuté en outre l'existence de «la notion de boycott » au sein de l'électorat national. «Il n'y a pas eu boycott, mais plutôt abstention», a-t-il martelé, au lendemain de la proclamation des résultats des législatives du 12 juin dernier, tout en promettant «des surprises lors des prochaines élections locales».
Ahmed Kessi - Alger (Le Soir) - « Le RND est partie intégrante et indissociable de l'Alliance présidentielle », a indiqué son SG, Tayeb Zitouni, hier mercredi, lors d'un point de presse, au lendemain de la proclamation des résultats - non définitifs - des élections législatives du 12 juin dernier. Par ailleurs, réitère son SG, le «RND est prêt à contracter toute alliance œuvrant pour les intérêts du pays, sa construction et la relance de son économie».
Le secrétaire général du parti du Rassemblement national démocratique s'est montré satisfait des résultats obtenus lors des élections législatives qu'il a qualifiées, en outre, de « libres, transparentes et démocratiques ». Mais, il n'a pas manqué de signaler quelques dépassements et d'enregistrer des insuffisances et irrégularités çà et là, qui sont à déplorer également. Toutefois, il s'en accommode, mettant cela sur le compte de l'inexpérience. « Ces manques et lacunes » sont dus au manque d'expérience depuis la mise en place de l'Autorité nationale indépendante des élections (Anie). «Le nouveau RND, que le Hirak populaire a libéré de la Issaba, dira Zitouni, ce n'est pas uniquement un nouveau discours, c'est également des ateliers ouverts pour un changement de mentalités d'abord, de programme et cap ensuite, en écoutant les doléances citoyennes».
Dans ce sens, Tayeb Zitouni a promis de «travailler à la révision de la loi électorale, et de proposer un nouveau système et une nouvelle méthode de surveillance et d'organisation des élections».
Se réjouissant du fait qu'il soit une des forces politiques du pays, le SG du RND promet d'«œuvrer pour la révision de la loi électorale, notamment l'article 200 », en vue d'assainir le processus de déroulement des élections, notamment l'acte du vote jusqu'à la proclamation des résultats.
Après le dépôt de la pierre angulaire de l'édifice institutionnel, à savoir la nouvelle Assemblée populaire nationale (APN), en attendant les élections locales, le responsable du RND affirme que « l'heure est plutôt à la construction d'une économie forte en ouvrant de grands ateliers concernant chaque segment de l'économie pour sa promotion». «L'Algérie nouvelle, c'est le fait économique», tranche-t-il.
L'uniformité de la nouvelle Assemblée, c'est qu'elle «recouvre sont droit législatif et de contrôle», ce qui fera la cohérence de toutes les démarches en vue de «bâtir une classe politique et une participation politique».
Le RND a obtenu 57 sièges, après le FLN (105) et les indépendants (78). « Le RND est la troisième force politique du pays. Les indépendants ne sont pas une force politique. Ce sont des personnes qui sont là, peut-être qu'ils vont construire leur groupe parlementaire. Nous, on sent qu'on est une force politique structurée», a résumé Zitouni.
A. K.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.