La demande pétrolière appelée à fortement augmenter    Arrivée massive de harragas algériens en Espagne    Le procès en appel de Karim Tabbou renvoyé au 11 octobre    5 ans de prison pour le majordome du système    La valeur de la production agricole estimée à 98 milliards DA    Les travailleurs dans l'expectative    L'Allemagne tourne la page Merkel    Plus de 600 colons envahissent la mosquée Al-Aqsa    Khartoum convainc les manifestants à Port-Soudan    Vers le forfait de Slimani et de Benlamri face au Niger    4,8 millions de dinars à payer en guise d'amendes    Le CR Belouizdad en stage à Mostaganem    Le président Tebboune reçoit le chef du commandement de l'Africom    Benbouzid écarte l'éventualité d'une troisième dose de vaccin en Algérie    Un autre casse-tête pour les parents    Lancement des Journées du théâtre pour enfants et de marionnettes    Koeman et le Barça se rassurent    Les Canaris se préparent à Alger    Le FLN manquera des communes    Le PT tire la sonnette d'alarme    Le rôle positif de l'Algérie souligné à l'Assemblée générale    Flambée persistante et généralisée    Lancement d'un plan de wilaya pour promouvoir le tourisme local    Kamel Damardji intronisé au poste de président du CA    Hommage aux disparus    Liès Sahar est mort : il n'y a pas de perfidie savoureuse    Ils opéraient à El Hamri, Médiouni, Savignon et Bastille: Quatre dealers arrêtés, des psychotropes saisis    Tlemcen: Un réseau de vol de véhicules démantelé, 7 arrestations    Lamamra rencontre des membres de la communauté algérienne aux Etats-Unis    L'erreur humaine    Investissement: Plaidoyer pour la «colocalisation» et «l'intégration régionale»    Tlemcen: Le chantier de l'annexe du musée d'archéologie islamique bientôt relancé    Tébessa: Un site en quête d'aménagement    Que cherchent les américains à Alger?    67 Morts dans des combats autour de la ville stratégique de Marib    Des figures du «clan» à la barre    Le temps des réformes    Une satisfaction justifiée    Avocats et l'émouvant souvenir...    Quand l'Erma «défie» le président    Le tourisme «en panne»    Les jalons d'une nouvelle démarche    Brèves Omnisports    Hamilton victorieux cent et eau    Un verrou «débloqué»    L'école: le mausolée des charlatans    Le long fleuve algérie    Les éditeurs se préparent pour rebondir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le variant Delta menace la demande
Marché pétrolier
Publié dans Le Soir d'Algérie le 22 - 07 - 2021

Les désagréments auxquels a été confronté le marché pétrolier dès le déclenchement du désaccord entre deux des principaux acteurs de l'Opep, l'Arabie Saoudite et les Emirats arabes unis, ne se sont pas estompés après que le différend eut été aplani, avec l'accord trouvé dans le cadre d'Opep+ d'augmenter la production de 400 000 barils par jour entre les mois d'août et décembre.
Dans la continuité de l'accalmie entamée mardi, les prix du pétrole ont retrouvé quelque vigueur hier en première partie de séance, alors que les intervenants sur le marché mondial étaient en attente des chiffres de l'Agence d'information sur l'énergie (EIA) sur les stocks de brut aux Etats-Unis. Un marché qui retrouvait plus ou moins du calme après la terrible journée de lundi, lorsque par la «faute» des nouvelles pas très rassurantes sur la propagation du variant Delta du Covid-19, donc sur un potentiel fléchissement de la demande, et de la hausse de production de l'Opep+, le baril de Brent a connu sa pire journée depuis la mi-mars en perdant 6,75% de son prix au moment où le baril de référence américaine perdait 7,5%. La journée du redressement, mardi, a permis au marché de retrouver ses esprits quelque peu avec un prix de clôture de 69,35 dollars, soit une hausse de 1,06% par rapport au prix de lundi soir pour le baril de Brent, alors que le WTI a pu accrocher une hausse de 1,5% par rapport au prix de la veille.
Des fluctuations du prix qui se sont confirmées, hier donc, en première partie de séance sur les deux marchés principaux avec, en plus, des prédictions annonçant qu'il est écarté que les cours des deux barils de référence plongent autant que ce fut le cas lundi. Ceci, il faut le souligner, bien que les craintes s'amplifient un peu partout au sujet de la propagation du variant Delta, menaçant d'entraîner des restrictions du genre à entraver la reprise économique, la demande de pétrole avec elle.
Azedine M.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.