Liga: encore un 0-0 pour l'Atletico    L'Algérie affronte le Niger le 8 octobre à Blida    Décès de Abdelaziz Bouteflika : drapeau en berne pendant trois jours    Un total de 7 morts et 341 blessés durant les dernières 24 heures    Air Algérie veut faire sa mue    Le RCD dit non    Makri annonce la participation de son parti aux élections locales    PEINE DE 16 ANS DE RECLUSION CONFIRMEE POUR WASSINI BOUAZZA    Saidal produira le "CoronaVac" dès le 29 septembre    Disparition d'un enfant de 4 ans à Béchar    Z comme z'bel !    Retour des supporters dans les gradins sur présentation du pass sanitaire    Le wali s'implique dans la recherche de nouvelles sources de financement    Mellal fait appel de l'ordre d'expulsion de la justice    Barça : L'agent de Koeman accuse Laporta : "C'est l'hypocrisie du sport"    Le charme secret de la décadence    Kaïs Saïed ordonne la réouverture des frontières avec la Libye    Le gouvernement explique sa démarche    886 000 livres scolaires disponibles    Le HCA partie prenante    Djezzy organise la compétition «eSports World Convention»    80 logements LPA de Belgaid: Livraison du projet dans les délais exigée    Vice-président du Conseil présidentiel libyen: Nécessité de consulter et coordonner avec l'Algérie    Zombie et génie en même temps    Allaoua Achouri n'est plus    L'axe Alger-New Delhi redémarre    Les putschistes face à l'échéance exigée par la Cédéao    Les Russes commencent à voter aux élections législatives    «Commençons d'abord par la sous-traitance»    Entre blocages et retards    Que cessent ces pratiques hors la loi!    L'école primaire Azoug à l'honneur    Echec aux opposants virtuels    Les explications du chef de l'Exécutif    La FAO conforte Aïmene Benabderrahmane    La justice, jamais «les justices»    Ils ont profané nos massifs montagneux    La «mention spéciale» décernée au jeune Nazim Benaidja    L'ex-rébellion appelle à mettre en oeuvre l'accord d'Alger    Dépénaliser l'acte de gestion ou désincriminer le droit de la vie des affaires ?    Ibrahim Chenihi signe pour deux ans    "Tandem Media Awards", une première édition dédiée au journalisme culturel    Un univers artistique entre l'universalisme et les traditions    Halte à la maltraitance ! Pour que cesse la violence !    Préparer la rentrée    BRÈVES...    Bureaucratie à l'excès !    Les petits charretiers d'un FLN d'arrière-garde    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



RESULTATS DE L'EXAMEN DU BACCALAUREAT 2021
Publié dans Le Soir d'Algérie le 24 - 07 - 2021


Sétif toujours sur le podium
La wilaya de Sétif a obtenu un taux de réussite de 68,30% à la session du bac 2021, ce qui lui a permis de se classer troisième au niveau national. Une position soigneusement gardée par la wilaya de Sétif depuis plusieurs années.
Ainsi, la cuvée du bac 2021 a compté 12 262 admis sur les 18 074 inscrits. Selon le directeur de l'éducation de la wilaya de Sétif, M. Boudjemaâ Boussehaba, ce taux de réussite obtenu par la wilaya de Sétif à l'examen du baccalauréat est le plus important depuis l'indépendance.
La même source a mis l'accent sur l'évolution des résultats du bac sur les plans quantitatif et qualitatif. En effet, la wilaya de Sétif a enregistré la réussite de 52 élèves ayant la mention «excellent» soit avec des moyennes supérieures à 18/20. Aussi 693 lycéens ont obtenu leur sésame avec mention très bien, soit avec des moyennes comprises entre 16,99 et 17,99. 1 765 autres ont obtenu leur bac avec la mention bien. Parmi les candidates et candidats qui ont été admis au bac de cette année scolaire 2020-2021 avec brio, figure l'excellente candidate, l'élève du lycée Saâd-Merabet de Bir-Haddada, en l'occurrence, la nommée Guendouz Nour El Yakine qui a obtenu la note de 18,92, suivie de Benabdelwahed Mohamed du lycée Benalioui-Salah avec 18,88 et de Dib Aya du lycée Malika-Gaïd avec 18,70 de moyenne.
D'autre part, 85 lycées sur les 103 que compte la wilaya de Sétif ont obtenu un taux de réussite dépassant le taux national (61,17%), soit 87,55% des établissements. 46 lycées sur 103 ont obtenu un taux dépassant le taux de la wilaya (68.30), soit 47,38% des établissements et 99 sur les 103 lycées ont obtenu un taux de plus de 50%. Le lycée Kateb-Yacine de Sétif-ville occupe la première place du podium aux résultats du bac au niveau de la wilaya de Sétif avec un taux de réussite de 85.90% suivi du lycée Les Frères-Ziani de Tala-Ifacène avec 85.21% de réussite. La troisième position au classement des établissements secondaires revient au lycée Tayeb-Bouamama de Aïn-Abessa avec un taux de réussite de 82,74%. Malheureusement, les mauvais résultats obtenus par trois lycées, à savoir Bouguerra-Amor d'El-Taya, Houari-Boumédiene d'El-Ouldja et Larbi-Ben M'Hidi d'El-Eulma, sont venus entacher l'excellent tableau de réussite obtenu par la wilaya de Sétif au bac de 2021. En effet, ces trois établissements ne sont pas parvenus à atteindre les 50% de réussite. Des résultats médiocres qui inciteront sans aucun doute les responsables du secteur de l'éducation de la wilaya de Sétif à prendre les mesures qui s'imposent pour remédier à cette situation peu reluisante pour ces trois lycées. Malgré ce petit bémol, le directeur de l'éducation de la wilaya de Sétif ne cache pas sa satisfaction. « Les efforts de la grande famille de l'éducation ont été une nouvelle fois récompensés. En dépit de l'important contingent engagé cette année, les performances dénotent du travail réalisé en classe par les équipes pédagogiques. La conjugaison des efforts est à l'origine de ces excellents résultats qui nous réjouissent», a-t-il affirmé.
Imed Sellami
68,42 % à Médéa
La wilaya de Médéa a enregistré un taux de réussite de 68,42% au baccalauréat pour la session de juin 2021. Un pourcentage honorable qui dépasse celui réalisé au niveau national estimé à 61,17%.
Ainsi, 6 138 candidats ont passé l'épreuve avec succès dont une prédominance dans la filière des sciences expérimentales avec 1 836 candidats admis, suivie de celle des lettres et philosophie avec 1 630 compétiteurs reçus, et en troisième position, on retrouve la filière des mathématiques techniques qui a comptabilisé 808 lauréats. D'autre part, l'élève Selmani Rym du lycée Mohamed-Bencheneb, a décroché la plus haute moyenne au niveau de la wilaya avec 19.16/20. D'autre part, pas moins de 6 lycées ont pu réaliser un taux de réussite compris entre 80 et 90%, avec en tête de liste le lycée Mohamed-Bencheneb qui se sera démarqué avec 88.73% de réussite.
Dans le même sillage, 4 autres établissements ont atteint un taux de réussite dépassant les 77% pour arriver jusqu'à 79,55%. Aussi, et pour l'occasion, le chef de l'exécutif a adressé via sa page Facebook, un message de félicitations aux lauréats du bac et à toute la famille du secteur de l'éducation, louant les efforts des uns et des autres tout au long de l'année scolaire ; une tâche rendue difficile par une conjoncture sanitaire exceptionnelle, et souhaitant plus de succès l'année prochaine aux moins chanceux parmi les candidats.
M. L.
Oran fait mieux cette année
C'est à coups de klaxons, de youyous et parfois même de musique à fond la caisse et de feux d'artifice que la joie des lauréats au baccalauréat a été exprimée ce jeudi à Oran. Cette année, la Direction de l'éducation se réjouit du rebond dans le résultat global des détenteurs du fameux sésame. Pour cause, l'année dernière Oran enregistrait un taux de réussite de 57,92% alors que cette année, il est de l'ordre de 65,26%.
La première place est revenue cette année à la candidate Hadj Ali Manel du lycée Souiyah-El Houari, dans la branche des sciences expérimentales avec un taux de réussite de 19,02. Suivie de près par Dehbi Najwa Hanane qui a passé son bac dans la branche des mathématiques, élève du lycée Cheikh-El Mehdi-Bouabdeli à Arzew, avec un taux de réussite de 18,72%.
Le lycée Hamou-El Hadj de Bir el-Djir est, quant à lui, fier de la réussite en première position au niveau de l'établissement et troisième sur la wilaya de son élève Attya Hanane qui a passé le bac en sciences expérimentales et décrocher le diplôme avec 18,68 de taux de réussite. La commune d'Arzew enregistre la brillante réussite d'un autre candidat Belhouari Sajdate qui a passé son bac dans la branche maths techniques, élève du lycée Chahid-Brakni-Ibrahim avec une réussite de 18,65.
Mlle Tayer Serine du lycée Abou-Bakr-Belkaid (Bir el-Djir) a, quant à elle, décroché son bac mathématiques avec une moyenne de 18,59.
Bravo à tous les lauréats et à charge de revanche pour ceux n'ayant pas eu cette chance cette année.
Amel Bentolba

61,65% à Bouira
Avec un taux de réussite au baccalauréat de 61,65%, soit 5 015 candidats reçus sur un total de 8 230 inscrits, la wilaya de Bouira a enregistré un bond qualitatif indéniable cette année, en se classant 13e à l'échelle nationale après avoir galéré pendant une vingtaine d'années dans les dernières places.
D'ailleurs, même au niveau des résultats, un élève du lycée Si El-Houes de Lakhdaria a eu une moyenne de 19,20, soit une quatrième place au niveau national, alors que pour les lauréats ayant obtenu leur sésame avec mention, ils sont quelque 2 163.
Le lauréat qui a eu la meilleure note au niveau de la wilaya, l'élève Dermeche Youcef du lycée Si El-Houes de Lakhdaria dans la filière mathématiques, a été félicité par le directeur de l'éducation, M. Koureiche Salah en personne qui s'est déplacé à Lakhdaria dans la soirée de jeudi pour féliciter l'élève, ses parents, ainsi que tous les enseignants et l'encadrement du lycée, c'est-à-dire tous ceux qui étaient derrière cette réussite et cette prouesse du jeune Youcef à qui on souhaite un avenir radieux et une réussite dans ses études supérieures.
Ainsi, ces résultats du baccalauréat confirment ceux enregistrés déjà pour le BEM et l'examen de fin de cycle primaire. Cela est dû à la stabilité qui a caractérisé le secteur cette année où pour la première fois depuis des années, aucune grève n'a été enregistrée. Cela étant, concernant les résultats chiffrés, nous avons noté le meilleur score au niveau de la filière techniques mathématiques avec 94,12% suivi par le génie civil avec 76,98%, langues étrangères avec 76,56%, génie électrique avec 67,82%, génie des routes avec 65,23%, sciences expérimentales avec
59,75%, génie mécanique avec 58,16 %, lettres et philosophie avec 57,74%, et gestion et économie avec 53,54%.
Par ailleurs, juste après la proclamation des résultats, des défilés avec des cortèges de véhicules, avec feux d'artifice et autres fumigènes, ont été enregistrés au niveau de toutes les villes malgré tous les appels à la vigilance concernant l'épidémie de la Covid-19 qui est en train de se propager à une vitesse vertigineuse dans toutes les communes de la wilaya.
Des fêtes de familles ont même été enregistrées dans la soirée, ce qui risque d'aggraver la situation dans les prochains jours avec de nouvelles contaminations.
Y. Y.
67,98% à Aïn-Témouchent
Le taux de réussite à l'examen du bac dans la wilaya de Aïn-Témouchent pour l'année 2021 a atteint cette année 67,98%.
Un taux qui dépasse de loin le taux national qui est de 61% et la palme revient au lycée Daoudi-Mohamed d'El Maleh qui a décroché le meilleur taux de réussite à l'échelle de la wilaya avec 83,31%, tandis que cinq autres lycées ont obtenu un taux de plus de 80%. Apparemment, ce sont des résultats très satisfaisants au niveau de la wilaya de Aïn-Témouchent. À noter enfin que le candidat Zenasni Youssef du lycée Benaïssa-Attar Aïssa (techniques mathématiques) de Ghar El-Baroud de Béni-Saf a arraché la première moyenne de la wilaya de Aïn-Témouchent avec 18,84, suivi par deux élèves du lycée Bachir-Ibrahimi de Aïn-Témouchent avec 18,44 et 18,36.
Enfin, il est à noter que le candidat Benattou AEK, un candidat aux besoins spécifiques a décroché son bac de Aïn-El Arba avec 12,63/20.
Félicitations à tous les lauréats.
S. B.
Un taux de réussite inégalé depuis 2008 à Sidi-Bel-Abbès
Sidi-Bel-Abbès a enregistré un taux de réussite aux épreuves du baccalauréat session juin 2021, de 68,44%, un pourcentage jamais atteint depuis 2008, quelque 4 770 candidats ont réussi parmi les 6 970 qui ont concouru.
C'est le candidat Maroc Abdelhakim qui l'a remporté haut la main avec une moyenne de 18,72. 12 autres ont obtenu plus de 18 de moyenne, 204 candidats plus de 16.
Le lycée Azza-Abdelkader de Sidi-Bel-Abbès trône en première position à l'échelle de la wilaya, suivi du lycée Allouane-Kheira de Moulay-Slissen puis de celui de Bouremana-Ali de Tessala. 50 lycées sur 51 de la wilaya ont obtenu un taux de 50% de réussite. Quant au lycée privé «Manahil el ilm, de Sid-Bel-Abbès, il a obtenu 100% de réussite».
A. M.
Record absolu à Annaba
Après l'annonce officielle par le ministère de l'Education nationale, dans l'après-midi de jeudi, des résultats du baccalauréat session juin 2021, la wilaya de Annaba a enregistré un taux de réussite de 61,29%, légèrement au dessus du taux national qui est de 61,17%.
Il s'agit d'un record absolu depuis l'introduction de cet examen dans cette wilaya. Ce qui a donné lieu à une liesse dans de nombreux quartiers de la ville marquée par des youyous, des feux d'artifices, des avertisseurs bloqués de véhicules chargés des nouveaux bacheliers de leurs proches et amis qui n'arrêtaient pas de sillonner les artères de la ville jusqu'à une heure tardive.
À propos des résultats obtenus par chaque établissement, la palme revient au lycée Saint-Augustin, l'un des plus anciens sinon le plus ancien lycée de la wilaya de Annaba, avec un taux de réussite ayant atteint 77,03%, selon la direction de l'éducation qui indique que l'élève Senoussi Lina, du lycée Larbi-Ben M'hidi, également du chef-lieu de la wilaya, a obtenu la moyenne la plus élevée de la wilaya avec 18,91/20 dans la série techniques mathématiques, génie civil, et que 24 élèves ont obtenu leur baccalauréat avec une moyenne égale ou supérieure à 18/20.
À noter que la direction de l'éducation de la wilaya de Annaba est dirigée depuis le mois de janvier 2021 par Nadia Bentahar, qui avait occupé, jusque-là, le poste de secrétaire général de cette institution éducative.
A. Bouacha


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.