Makri agite la menace d'un retrait    Tous les recours rejetés par le tribunal administratif    Brahim Laâlami transféré à la prison de Bouira    L'inquiétude des patrons    Les micro-entreprises appelées à s'inscrire    Alliance Assurances lance une nouvelle offre    Le gouvernement envisage une protection policière pour les députés    Italie : deuxième tour des élections municipales à Rome    Stambouli : "Bravo aux joueurs, mais le plus dur reste à faire !"    Rencontre Amara-membres du BF pour désamorcer la crise    PSG : Icardi toujours absent de l'entrainement    Près de 54% de la population cible vaccinée jusqu'à présent    Près de 300 harraga secourus en mer par les Espagnols    Sensibilisation au dépistage du cancer du sein    Un collège baptisé au nom de Fatima Bedar à Stains    Nombreux appels à la désescalade    Milan prend la tête après un samedi renversant    Chassé-croisé entre Chelsea et Liverpool, City qui rit et United qui pleure    L'intrigante histoire du consulat américain    Issine ? Connais pas !    Le chef de l'état se recueille au sanctuaire du Martyr    Cherchem    Plus de 79 000 produits pyrotechniques saisis en 2021    Le Cnapeste opte pour une grève cyclique    Tebboune déclare la guerre aux spéculateurs    Présentation à Alger d'une pièce théâtrale sur la Révolution algérienne    WA Tlemcen: Une nouvelle ère commence    Asphyxiées par le monoxyde de carbone: Trois personnes sauvées par la protection civile à Es-Sénia    Haï Edhaya: Un quinquagénaire mort dans un incendie    Croissance factice    Incertitudes sur le projet Peugeot    La mort comme seul héritage    17 octobre 1961: L'Algérie n'acceptera jamais une amnistie des mémoires    Tlemcen: Une stèle dédiée à Benaouda Benzerdjeb    Un après-midi cauchemardesque    Une loi pour protéger les institutions    Les néo-harkis reviennent cette semaine    La main tendue de Lamamra    Le Polisario demande à l'ONU de préciser la mission de son émissaire    Déboires d'un père de 9 enfants    Où finira robert Lewandowski?    La France officielle se cloisonne    L'Algérie «rapatrie» le 17 octobre 1961    Un langage et des paradoxes...    Vers de nouvelles hausses en 2022    "Ni complaisance, ni compromission"    Plusieurs secteurs à l'ordre du jour    Des dizaines de candidatures éliminées à Bouira    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le système de santé «risque de s'effondrer», avertit l'OMS
Liban
Publié dans Le Soir d'Algérie le 21 - 09 - 2021

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a averti dimanche que le système de santé libanais risquait de s'effondrer en raison de la fuite des cerveaux et d'une pénurie de produits médicaux et de carburant dans le pays.
«Près de 40% des médecins qualifiés et près de 30% des infirmières accréditées ont quitté le Liban de façon permanente ou temporaire», a déclaré l'OMS dans un communiqué publié après une visite de deux jours de son directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesus à Beyrouth.
Les travailleurs de la santé qui sont restés dans le pays continuent à sauver des vies avec le peu de ressources dont ils disposent, indique le communiqué. Les pénuries de carburant font que la plupart des hôpitaux ne fonctionnent qu'à 50% de leur capacité, tandis que les médicaments vitaux et même basiques se font rares, les restrictions sur les devises étrangères limitant sévèrement l'importation de médicaments et de matériel médical, ajoute le texte.
L'OMS a réitéré son soutien au Liban. «Nous restons déterminés à poursuivre notre travail actuel au Liban, qui est un travail vital, tout en planifiant des stratégies à long terme pour le secteur de la santé... Nous pouvons utiliser cette crise comme une opportunité de construire un meilleur système de santé au Liban, et travailler de concert avec les autorités locales, les partenaires et la communauté internationale pour mener à bien une réforme positive du secteur de la santé», a souligné l'OMS.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.