Real : Rüdiger est la priorité défensive    L'Algérie pour écrire son nom sur les tablettes de l'épreuve    Lionel Messi au septième ciel du football à Paris    Festivals du court-métrage d'Annaba et «Cinemana du film arabe» d'Oman    "EDEX-2021" du Caire : Said Chanegriha reçu par son homologue égyptien    Opep+ œuvrera à préserver l'équilibre du marché dans le contexte des craintes du variant Omicron    Elections locales: le FLN arrive en tête avec 5978 sièges    La vague de normalisation "se brisera contre la position authentique de l'Algérie"    Raffinerie de Skikda : une flamme derrière l'incident survenu mardi    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie en Ouganda    Benabderrahmane: la rupture avec les anciennes pratiques impossible sans des médias forts et objectifs    Covid-19: la pandémie a fait au moins 5.206.370 morts dans le monde    Séance de travail Lamamra-Wang Yi à Dakar    (EXCLUSIF) Noureddine Tayebi (fondateur de "Yassir"): « ce n'était pas une mince affaire »    Monoxyde de carbone : 95 décès depuis le début de l'année    Le rôle pionner de l'APS dans l'accès du citoyen à l'information mis en exergue    Sebgag dépêché en urgence à Oran    Plus de 200 investisseurs mis en demeure en 2021    Sellal acquitté et Rahiel condamné à 3 ans de prison    La campagne nationale de vaccination lancée    Plusieurs axes routiers bloqués par la neige    Vers le dénouement de la crise ?    Une bureaucratie en remplace une autre !    Les nouvelles technologies au secours de la culture    "Fahla , l'audace dans la langue algérienne"    Le Sénégal souhaite un soutien de Pékin au Sahel    Le Maroc et Israël main dans la main contre l'Algérie    11 entraîneurs européens présents au Qatar    10 000 hectares réservés à la céréaliculture à El-Ménéa    L'article 29 à la carte !    Report du procès de l'ancien wali de Djelfa    «L'Algérie se considère actuellement comme un Etat en confrontation avec l'entité sioniste»    La cérémonie officielle, vendredi prochain, à Paris    Une bonne nouvelle peut cacher un film    ACTUCULT    Compliqué pour la Saoura, jouable pour la JSK    Deuxième succès des Algériennes face à la Tunisie    Prévue le 7 décembre: Grève annoncée à la Santé    Les rejets anarchiques prennent de l'ampleur: 720 tonnes de déchets inertes collectées en trois jours    «La faiblesse des flux Internet fausse tout»    Les spéculateurs ont la peau dure    Assommants cachets...    «L'Algérie ne renoncera pas!»    Le monde vu par El Moudjahid    Une ville cruciale dans la guerre au Yémen    Un cas unique de corruption    Kamel Aziz «l'héritier de Amar Ezzahi»    Les orphelins de la vallée de la Soummam    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Vers le plafonnement des prix de l'hôtellerie
TOURISME SAHARIEN
Publié dans Le Soir d'Algérie le 26 - 10 - 2021

C'est depuis le pôle touristique de l'Ahaggar que le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Yacine Hammadi, a, lors d'une visite d'inspection et de travail dans la wilaya de Tamanrasset, donné officiellement le coup d'envoi de la saison touristique saharienne 2021-2022.
En marge de sa visite, le ministre a souligné la nécessité de plafonner les prix dans les établissements hôteliers, en se basant sur une tarification étudiée et raisonnable à la portée de toutes les couches de touristes. Pour ce faire, il a indiqué qu'une commission conjointe entre son département et celui du commerce va procéder à une révision des tarifs des prestations hôtelières et à leur plafonnement, à l'effet de développer davantage le tourisme dans les régions du sud du pays, voire même la nécessité de faire des promotions et revoir à la baisse, s'il le faut, les prix des séjours dans les hôtels et dans les complexes touristiques pour les adapter à la situation sociale des citoyens, notamment les amateurs et les aventuriers du tourisme saharien.
À l'hôtel Tahat, qui a rouvert ses portes après une opération de restauration, le membre du gouvernement a assuré les opérateurs et les promoteurs locaux du tourisme, qui lui ont fait part de leurs préoccupations concernant la promotion et la commercialisation des produits touristiques du terroir et la formation des guides et des accompagnateurs spécialisés dans les terrains, que son ministère accompagnera ses partenaires, notamment les agences et les offices de voyage, en vue d'initier des actions permettant aux touristes de découvrir la richesse des sites archéologiques, historiques et l'aventure culturelle que recèlent les régions du sud du pays, notamment les capitales de l'Ahaggar, du Touat et de Gouarara. Comme il n'a pas manqué de souligner que la question de la formation serait prise en charge par ses services en coordination avec le ministère de la Formation professionnelle pour la formation des guides.
À propos des touristes étrangers, le ministre a souligné que toutes les agences de voyages agréées par l'Etat peuvent promouvoir le tourisme par l'octroi de visas collectifs à travers la formulation de demandes, et de ce fait, attirer un grand nombre de touristes étrangers.
Enfin, le ministre du Tourisme et de l'Artisanat a assisté, en marge de sa visite, à des exhibitions de takouba (danse populaire à l'épée) et des chants du tindi, sous le décor des tentes sahariennes et une course de méharistes.
B. Henine


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.