Sahara occidental : l'Espagne plaide pour une solution politique, dans le cadre de l'ONU    Mondial-2022 (barrages) Cameroun - Algérie :"Un choc entre deux équipes qui se connaissent"    Sommet arabe: le Président Tebboune compte proposer une date alliant la symbolique nationale historique et la dimension arabe    USTO-MB: 113 postes de formation en doctorat ouverts en 2021-2022    Fiscalité : prolongation du délai d'accomplissement des obligations au 27 janvier courant    Axe d'une nouvelle gouvernance pour relancer l'économie nationale    Les précisions de la direction générale des impôts    Les activités du PST gelées    Les avocats gagnent leur première bataille    "Jeter les bases d'une presse professionnelle"    "Je demande pardon au peuple algérien"    Le projet de loi en débat au gouvernement    Retour au confinement ?    11 mis en cause placés en détention provisoire    "Les retombées des suspensions des cours apparaîtront à l'université"    L'Algérie perd l'un de ses plus grands maîtres luthiers    CAN-2021: la sélection algérienne regagne Alger    Un colonel dans la ligne de mire    L'armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces de l'occupant marocain dans plusieurs régions    Actuculte    Le monde en «aâdjar» !    Numidia...    Covid-19 : une urgence nationale    Appels insistants à la vaccination: Pic de contaminations attendu dans les prochaines semaines    Diplomatie olympique    Formation continue et échange de connaissances: Accord de partenariat entre Djezzy et l'ESI    Equipe nationale: La douche Froide    Football - Ligue 1: Les prétendants sans pitié !    «Dhakhira» Implosée    Les Algériens ont donné de la voix    Le nouveau challenge de Nasri    L'ANP trône sur le Maghreb    Daesh attaque une grande prison en Syrie    Deux manifestations interdites à Ouagadougou    N'est pas influenceur qui veut!    Tabi enfin à l'intérieur du pays    Les parents d'élèves soulagés    L'après Haddadou se prépare    Les sénatoriales à l'épreuve des alliances    En deux temps, trois mouvements    Tosyali lance sa deuxième usine à Oran    Bougherara veut résilier son contrat    Slimani doit encore patienter    Une saga familiale à Sétif    Hommage à Abderrezak Fakhardji    Le ministère approuve le financement de 18 opérations    Le procès de l'ancien wali Abdelwahid Temmar reporté au 27 janvier    Hassan Kacimi: «Etre attentif à ce qui est en train de se produire autour de nous»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les résultats provisoires attendus cette semaine
ELECTIONS LOCALES
Publié dans Le Soir d'Algérie le 29 - 11 - 2021

Les résultats préliminaires des élections locales anticipées qui se sont déroulées avant-hier, devaient commencer à être connus, dès hier en fin de journée ou au plus tard aujourd'hui avant que le président de l'Autorité nationale indépendante des élections ne donne davantage d'éléments, notamment le classement des partis selon le nombre de sièges obtenus par chacun d'eux dans les Assemblées communales et de wilaya.
M. Kebci - Alger-(Le Soir) - Ce sera ce mardi ou ce mercredi, à l'occasion d'une conférence de presse que Mohamed Charfi devra animer. D'ici là, les délégations locales de l'Anie au niveau des communes et des wilayas poursuivaient, hier, encore, l'opération de consolidation des résultats en termes de répartition des sièges parmi les listes en course dans chaque circonscription électorale pour départager des candidats eux-mêmes selon le nombre de voix exprimées, obtenues par chacun d'eux.
Cela dit, et selon des sources proches de certains partis, il n'a pas été enregistré de majorité au niveau de près des deux tiers des APC, ce qui suppose des tractations et des alliances purement locales pour la désignation des édiles communaux et par la même, l'installation des exécutifs.
Et pour ce qui est des assemblées où des majorités, absolue ou relative qui ont été comptabilisées, le duo Front de libération nationale et le Rassemblement national démocratique tirerait son épingle du jeu, suivi par le Front el Moustakbal et le Mouvement de la société pour la paix. Aucun des responsables de ces partis, contactés, hier, n'a daigné nous répondre. Ceci, au moment où le Front des forces socialistes, par la voix d'un de ses cadres, obtiendrait une soixantaine d'APC où il a enregistré des majorités absolue et relative, en sus de majorités absolues qu'il aurait obtenues au niveau des deux APW de Tizi-ouzou et de Béjaïa. Ces deux wilayas, les principales de la Kabylie où le vieux front a arraché, selon Rachid Chaïbi, respectivement, 28 et 26 communes, en plus de trois communes à Boumerdès (Naciria, Ammal et Afir), quatre communes à Bouira dont Cheurfa et Saharidj, deux à Sétif (Beni-Ourtilane et Aïn-Legredj) et deux communes à Alger (Bologhine et Oued-Koriche).
Aussi, et après la publication des résultats provisoires de ces élections attendus, donc, cette semaine, il faudra par la suite, attendre la publication des résultats définitifs à l'expiration des délais de recours prévus par la loi organique portant régime électoral.
Selon l'article 185 de l'ordonnance 21-01 du 10 mars 2021, relative au régime électoral, «la commission électorale de wilaya centralise et consolide les résultats enregistrés et transmis par les commissions électorales communales» et procède, par la suite, au dépôt des «procès verbaux des résultats accompagnés des réclamations, auprès du secrétariat de la délégation de wilaya de l'Anie dans un délai maximal de 96 heures, à compter de la date de clôture du scrutin».
Conformément à cet article, le président de l'Anie peut, le cas échéant, proroger le délai de 48 heures, au maximum. La loi électorale souligne, dans ce contexte, que les réclamations des électeurs pour les élections des membres des Assemblées populaires communales et de wilaya sont consignées dans le procès-verbal du bureau de vote où l'électeur a exprimé son suffrage. «Ces réclamations sont transmises avec le procès-verbal à la commission électorale de wilaya», précise encore la loi.
La délégation de wilaya de l'Autorité nationale indépendante des élections est appelée à statuer sur les réclamations que prévoit l'article 186 de la loi électorale, qui désigne également le coordinateur de cette instance pour «proclamer les résultats provisoires des élections des assemblées communales et de wilaya dans un délai de 48 heures, à compter de la date de réception des procès-verbaux de la commission électorale de wilaya par la délégation de wilaya de l'autorité indépendante».
Néanmoins, ce délai peut, en cas de besoin, être prorogé de 24 heures par décision du coordinateur de la délégation de wilaya de l'Anie.
à ce titre, la loi accorde à toute liste de candidats aux élections des Assemblées populaires communales et de wilaya, à tout candidat et tout parti participant aux élections, la possibilité de «contester les résultats provisoires devant le tribunal administratif territorialement compétent, dans un délai de 48 heures qui suit la proclamation des résultats provisoires». Le tribunal administratif doit, dans ce cas, «statuer dans un délai de 5 jours francs, à compter de la date de recours».
L'article 186 de la loi électorale stipule que «le jugement du tribunal administratif est susceptible d'appel dans un délai de 3 jours francs, devant le tribunal administratif d'appel territorialement compétent, à compter de la date de notification du jugement». Un tribunal qui doit, conformément à la loi, «statuer dans un délai de 5 jours francs, à compter de la date d'introduction de l'appel». La loi électorale souligne que, «l'arrêt du tribunal administratif d'appel n'est susceptible d'aucune voie de recours».
Cela dit, et en cas de recours juridictionnels, «les résultats deviennent définitifs après le prononcé du jugement», consacre ladite loi qui prévoit également que dans les deux cas, «les résultats définitifs sont publiés par le coordinateur de la délégation de la wilaya de l'Autorité indépendante» et que, «les résultats définitifs ne sont pas susceptibles de recours».
Pour rappel, le taux de participation national au scrutin de l'élection des membres des Assemblées populaires communales (APC) a atteint 35,97% et 34,39% pour l'élection des Assemblées populaires de wilaya (APW) à la clôture du scrutin à 20h, selon les données dévoilées samedi soir par l'Anie.
Un total de 23 717 479 électeurs ont été appelés à élire leurs représentants parmi les 115 230 candidats pour les APC et 18 993 candidats pour les APW.
M. K.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.